Un ancien maire communiste veut éradiquer la «gangrène islamiste» et s’adresse à Hollande

communiste
Les propos de l’ex-élu communiste ne correspondent pas à l’habituel discours en vigueur au sein du Parti communiste français au sujet du terrorisme.

André Gerin, ancien élu communiste de Vénissieux, exhorte le 27 juillet le président François Hollande à mettre en oeuvre des mesures «sans précédent» contre la montée de l’islamisme radical. Il souhaite notamment rétablir les frontières nationales.

«La France est gangrenée par l’islamisme». Les propos tranchent avec la dhoxa de mise au sein du Parti communiste. André Gerin, membre du PCF et ancien maire de Vénissieux est en colère. Alors que l’Hexagone a, de nouveau, été endeuillé le 26 juillet avec l’assassinat d’un prêtre normand par deux terroristes se réclamant de Daesh, l’ex-édile a pris la plume.

Dans une lettre ouverte au président de la République, il se dit «convaincu» qu’il faut «franchir une étape sans précédent pour rétablir l’ordre républicain et redonner à l’Etat son autorité et sa légitimité».

«Maîtrise des flux migratoires»

Celui qui dirigea Vénissieux durant 24 ans se dit persuadé qu’il existe «des territoires perdus de la République». Des propos qui font écho à ceux tenus par le ministre de la Ville, Patrick Kanner, en mars dernier. Il avait affirmé que la France comptait une centaine de Molenbeek, référence au quartier bruxellois d’où avaient été pilotés les attentats du 13 novembre à Paris.

En savoir plusSaint-Etienne-du-Rouvray : le témoignage des religieuses rescapées

Pour lutter contre l’extrémisme, cette «réalité enkystée dans la société depuis plusieurs décennies», il propose plusieurs pistes. «Hausse massive des budgets régaliens et de sécurité, création d’un service civique obligatoire, mise hors d’état de nuire des terroristes potentiels, réhabilitation des frontières nationales et maîtrise des flux migratoires» en font partie. Promoteur de la loi contre le voile intégral en tant que député, il souhaite l’application véritable du texte.

La «haine de la France»

Mais au-delà de ces demandes, André Gerin se livre à une analyse de la montée du phénomène djihadiste dans l’Hexagone.

L’ancien élu communiste affirme que depuis le milieu des années 90, «une véritable idéologie de rupture et de haine de la France s’est développée, pourrissant la tête de nos gamins et la vie de nos quartiers. Elle s’est insinuée tel un virus idéologique, communautariste, antisémite, complotiste, anti-France et anti-blanc, diffusant en continu sa haine de la France.»

« Certains de nos adolescents ne se considèrent pas comme étant Français »

Le problème du sentiment d’appartenance à la nation serait primordial. André Gerin assure que «certains de nos adolescents ne se considèrent pas comme étant Français. Ils sont d’abord et avant tout musulmans. Ils l’affirment avec arrogance et nous distillent les discours préformatés et victimaires qui leur ont été inoculés».

Pour celui qui se définit toujours comme «communiste et républicain», droite et gauche doivent faire sauter les clivages sur un tel sujet. Ils doivent d’abord partager «un diagnostic commun en définissant l’ennemi intérieur».

Source: RT

Faites connaître notre site, partagez !

Guerre ethnique… à qui le tour ?

pere-hamel-300x169[1]

Le billet de Llorenç Perrié Albanell

        Aujourd’hui c’est un prête de 84 ans qui a été égorgé pendant l’office dans l’église de Saint Etienne-du-Rouvray par un “fou d’Allah”, connu des services de renseignements, fiché S, munis d’un bracelet électronique. Demain à qui le tour ? Entrons-nous dans nos années plombs ? Surement, puisque le temps béni de « notre avant-guerre » est déjà loin, très loin derrière nous, à tel point que des générations d’européens ne savent même pas de quoi je parle tellement nous sommes habitués à vivre dans le chaos ethnique depuis des années. Un chaos causé par la caste politique corrompue et soumise à l’étranger.

        Si tu veux la paix, prépare la guerre, nous enseigne le vieil adage romain. Les jérémiades des « droits-de-l’hommistes » ont enseignées pendant des années aux jeunes européens une toute autre morale, celle de la soumission, de la haine de soi et du prochain, en faveur de l’amour et d’une soumission totale aux mœurs du lointain. Et maintenant le lointain est là, revendicatif, fort de nos faiblesses, barbare viril brandissant son étendard face à une population dévirilisée brandissant crayons de couleurs et bougies.

Continuer la lecture de Guerre ethnique… à qui le tour ?

Faites connaître notre site, partagez !

Attentat de Nice : savoir désigner les coupables, mais aussi l’ennemi

Le billet de Llorenç Perrié Albanell

        L’horreur était malheureusement au rendez-vous ce soir du 14 juillet 2016. La caste politicienne n’a pas loupée une seule occasion de se pavaner le torse bombé sur les plateaux TV. Mine belliqueuse, les gamellards  au pouvoir nous expliquent qu’ils ont des solutions, malheureusement elles peinent à se faire sentir… surtout lorsqu’il s’agit des mêmes tours de passe-passe sortis en novembre dernier.

        Parmi les prétendants au trône présidentiel de 2017, le maestro du pipo Nicolas Sarkozy nous explique que lui, par contre, saurait quoi faire. Seulement il y a un hic de taille. Tous ces politiciens, de droite comme de gauche sont les réels responsables de cette situation. Droite et gauche ont contribué pendant des années à ouvrir en grand nos frontières, à offrir le gite, le couvert et les femmes de notre peuple à tous les crèves la faim de la planète, et parmi eux, des terroristes en puissance, des prédicateurs haineux, des fanatiques aguerris.

Continuer la lecture de Attentat de Nice : savoir désigner les coupables, mais aussi l’ennemi

Faites connaître notre site, partagez !

Richard Roudier, aux patriotes présents sous l’Arc de Triomphe de Montpellier : “vous êtes la Résistance” !

Résistance


17h30 dans le Gard, à Aigues-Mortes, une quarantaine d’adhérents et de sympathisants de la Ligue du Midi s’étaient rassemblée devant le Monument aux Morts pour rendre un hommage aux victimes de la barbarie de Nice. Richard Roudier et Erick Cavaglia déposent une simple gerbe de buis réalisée par une militante, piquée d’épis de blé, barrée d’un large crêpe noir symbolisant le deuil de notre pays. Richard Roudier indique le déroulement de la cérémonie ainsi que le choix d’Aigues-Mortes. Il rappelle que c’est dans la Tour de Constance, située à quelques centaines de mètres,  que furent emprisonnées, certaines à vie, des dizaines de femmes, il y a 3 siècles, luttant pour la liberté. Il faisait remarquer que pour les habitants de notre région « Occitanie »  c’est un symbole fort  de la résistance.

       En hommage aux 84 victimes de l’attentat, le tambour résonna sourdement 84 fois. Ce fut un moment de grande émotion puisque tous les participants revirent défiler  les corps démembrés par ce carnage. Après un discours poignant, Olivier Roudier, porte-parole de la Ligue,  visiblement très bouleversé, martelait : « Nous ne sommes pas Charlie, nous ne sommes pas Paris, nous sommes très en colère », avant d’ajouter « François Hollande va faire la guerre contre Daesh en Irak alors que c’est dans nos quartiers qu’il faut se battre ». Il citait enfin une déclaration de Gilbert Collard député de la 2ème circonscription du Gard à propos de l’état d’urgence : “Celui-ci doit servir à dynamiser la psychologie du peuple français pour qu’il entre dans un état d’esprit de guerre…affirmant notamment que la lutte contre le terrorisme passe par le Code pénal, mais aussi par la détermination psychologique.”

Continuer la lecture de Richard Roudier, aux patriotes présents sous l’Arc de Triomphe de Montpellier : “vous êtes la Résistance” !

Faites connaître notre site, partagez !

La Ligue du Midi appelle à des rassemblements ce mardi 19 juillet dans le Gard et l’Hérault

rassemblement

Solidarité avec les victimes des jihadistes à Nice

        En visionnant les vidéos de l’attentat de Nice, j’ai eu une réaction d’écœurement et de déjà vu. Bien sûr, c’est l’Etat Islamique qui est le coupable, mais si l’on cherche au niveau des responsabilités, c’est le gouvernement, valet de chambre du Système, qui n’a pas sécurisé un rassemblement de 30.000 personnes alors que des rumeurs d’attentats avaient couru concernant la ville de Nice. Le trio à la tête de l’Etat nous avait affirmé que “le pays était en guerre”…mais où était la police nationale, où étaient les chicanes à l’entrée de la Promenade des anglais, où étaient les plots en béton au milieu de la chaussée, où étaient les fusils d’assaut ?

        Quel a été mon écœurement quand j’ai vu en vidéo, le spectacle dérisoire de ces 3 héroïques policiers municipaux poursuivant le camion sur des centaines de mètres, armés de leur seul pistolet automatique… Écœurement aussi quand j’ai entendu Sarkozy, le lendemain, tenter  de se défausser sur le « guignolo » de l’Elysée alors que c’est lui qui est en grande partie responsable de l’invasion migratoire du fait de son intervention contre le colonel Khadafi qui nous servait à l’époque de garde-frontière en Lybie.

Continuer la lecture de La Ligue du Midi appelle à des rassemblements ce mardi 19 juillet dans le Gard et l’Hérault

Faites connaître notre site, partagez !