La Gifle

L’éditorial de Richard Roudier

       Il y a 3 semaines environ, à la suite de l’enfarinage de Manuel Valls nous mettions en garde nos amis concernant le dernier acte politique de celui qui,  premier ministre encore pour quelques heures, créait une Inspection Générale de la Justice plaçant ainsi la cour de cassation sous le contrôle direct du gouvernement. Nous écrivions : « Ce décret semble sérieusement remettre en cause la séparation des pouvoirs, fondement de la République française, et notamment l’article 64 de la Constitution de 1958 prévoyant l’indépendance de l’autorité judiciaire, la plaçant notamment sous le contrôle direct du gouvernement par l’intermédiaire du ministre de la Justice”. Résultat des courses, un citoyen très mécontent, profitait d’un déplacement du « possible »  candidat à l’élection présidentielle pour lui signifier à l’entrée d’une réunion publique, au moyen d’un sachet de farine, qu’il est plus périlleux de faire de la politique “dans la rue” que sous les ors et lambris des Palais de la République. Nous savions que la campagne électorale ne serait pas un long fleuve tranquille pour le « Caudillo » d’Evry.

Continuer la lecture de La Gifle

Faites connaître notre site, partagez !

Contre l’Histoire, contre le Léviathan

Les vœux de José Altémir

 

        En cette année nouvelle où les sirènes du mensonge, de l’illusion et de l’hallucination vont nous offrir l’habituel concert cacophonique, nos vœux -étymologiquement notre volonté- vont dans deux directions ou plutôt la même direction sous deux bannières.
        – Contre l’histoire considérée sous l’angle de la fatalité devant être subie par tous. Cette histoire qui efface les identités, anéantit les peuples, éteint les langues vernaculaires, massifie et abrutit.
        – Contre le Léviathan, incarnation de la barbarie, de la sauvagerie. Celle de la société marchande où l’homme se dissout dans le statut de producteur salarié ou d’inutile assisté, mais toujours, et essentiellement, consommateur.
        Il s’agira donc de continuer à se battre contre les administrateurs des îles du Goulag de la pensée en affrontant, sans peur, l’intimidation dressée contre le débat (la Polémos grecque).
        Il s’agira enfin d’aborder les berges d’une culture annonçant le printemps d’une pensée libre.
        Oui une très bonne année de résistance aux castrats de la bienpensance pour tous et pour chacun de vous.
        « Et vraiment oui, c’est bien le pays natal, le sol de la patrie : ce que tu cherches, cela est proche et vient  à ta rencontre ». Hölderlin 1770-1843 (retour)
Faites connaître notre site, partagez !

En 2017 : garder l’espoir

Les vœux d’Hervé Fenoy

      L’année commence à peine. Elle promet d’être chargée, et probablement dramatique à bien des égards, tant au niveau mondial que national, mais je voudrais revenir sur celle qui vient de se terminer.
       

        Certes, en 2016, nous avons connu des drames, de cruelles déceptions, un pourrissement général de la société, une accélération inquiétante de tout ce qui va mal… et pourtant, tout n’a pas été négatif : Il semblerait qu’ici ou là, les consciences commencent à s’éveiller, qu’un sursaut de liberté se manifeste face aux multiples carcans que veulent nous imposer les tenants du nouvel ordre mondial et de la pensée unique.

        Devons-nous nous réjouir sans aucune réserve d’une élection inattendue aux USA ? du Brexit ? du référendum en Italie ? de la quasi victoire du FPÖ en Autriche ?… ou la sagesse nous commande-t-elle un minimum de circonspection ?

        Ce n’est pas moi qui donnerai ici une réponse qui serait probablement prématurée : peut-être faudra-t-il  relativiser la portée de tel ou tel de ces événements, et nous attendre à quelques déboires que pourrait nous réserver l’avenir.

        Bonne année quand même !
Faites connaître notre site, partagez !

En 2017: ni oubli, ni pardon … amalgame !


Les vœux de Thierry Lafronde

        Janvier 2017 pointe son nez et avec la nouvelle année, la flopée des vœux et autres congratulations usuelles, routinières, convenues va nous submerger. Mais janvier sera aussi le triste anniversaire de la tuerie sanglante de « Charlie », le 7 janvier 2015, par une équipe de terroristes islamistes. Convenons qu’ils ont  réussi leur coup et que « Charlie » est bien mort ce jour là, en tout cas sa liberté de s’exprimer librement sur tous les sujets, souvent de façon narquoise voire déplaisante et irrespectueuse.

        Avant, la France était le pays de la Liberté, des libertés… notamment celle de l’expression de toutes les idées. Ça, c’était avant.

Continuer la lecture de En 2017: ni oubli, ni pardon … amalgame !

Faites connaître notre site, partagez !

Galette des Rois militante pour Resistència

Banderole de Resistència devant la mairie de Sainte Marie de la Mer


Un communiqué de Resistència (resistenciacatnord@gmail.com)

        Les militants de Resistència, renforcés par une équipe de la Ligue du Midi menée par Richard Roudier,  se sont réunis ce samedi 7 janvier 2017 pour une après-midi militante et festive.

        Le rendez-vous était fixé à 14h00 à Sainte Marie de la Mer pour un tractage massif afin de dénoncer pour la seconde fois l’accueil forcé d’immigrés clandestins dans cette commune. Les militants ont été agréablement surpris de voir que leur premier passage a fait des émules. En effet un accueil chaleureux leur a été réservé au détour de quelques ruelles,  ce qui a donné l’occasion de développer les thématiques de combat de notre mouvement politique dans des débats animé et enthousiastes.

        Pendant ce temps, une seconde équipe était chargée de coller les nouvelles affiches de Resistència avec les slogans suivants :

Continuer la lecture de Galette des Rois militante pour Resistència

Faites connaître notre site, partagez !

Destruction finale de la paysannerie familiale dans le Sud-Ouest

Le billet de Robert Langlois :

à la mémoire de feu mon oncle Urbain DESPIAU, consacré meilleur éleveur de foies gras du Gers de son temps, et à celle de tous les disparus de ma famille qui auront eu la chance de ne pas voir cette misère.

2017, 1 millions de canards abattus d’ici au 20 janvier :

        1 million de palmipèdes gras sont en ce moment abattus dans 150 communes des départements du Gers, des Landes, des Pyrénées Atlantiques et des Hautes-Pyrénées.Commencé ce jeudi, l’abattage ‘’préventif’’ durera jusqu’au 20 janvier. Seuls sont concernés les palmipèdes élevés à l’air libre et prêts-à-gaver (âgés de 3 à 13 semaines). Ceux élevés en bâtiments industriels fermés ainsi que les poules et autres gallinacés ne sont pas visés par cette mesure. Tout comme les élevages assurant l’intégralité du cycle de production, de la naissance des canetons à la transformation des produits qui sont également épargnés. (chair à pâtée, foie gras, confits et autres produits mis en conserve).

Décryptage :

        L’abattage est ‘’préventif’’, ce qui veut dire que tout le cheptel est abattu, même les sujets sains. Seuls les élevages fermiers en plein air sont concernés. Les élevages industriels confinés sous bâtiments ne sont pas touchés. Seuls les canards gras sont concernés, pas les autres volailles. Ainsi, dans le Gers, 70% des éleveurs sont touchés. On voit bien qui est visé.

Continuer la lecture de Destruction finale de la paysannerie familiale dans le Sud-Ouest

Faites connaître notre site, partagez !