Saurel à la pêche aux voix du prophète

Saurel à la pêche aux voix du prophète

 

Une brève de Rémy Lebard

 

En cette fin de ramadan, le maire de Montpellier, Philippe Saurel, ainsi que le préfet de l’Hérault mais aussi l’archevêque de Montpellier et la représentante du Crif (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France) ont célébré à la mosquée de la paillade la fin du ramadan. Un parti-pris pour l’islam similaire à celui de la Maire Hidalgo à Paris.

 

De la part du maire de Montpellier ce n’est pas une « première » car, l’an passé, la Métropole avait mis à disposition des musulmans un terrain pour un abattoir temporaire halal à Grammont à l’occasion de « l’aïd al adha ». Audrey LLedo, conseillère municipale RN (ex-FN) s’y était opposée.

Récemment, la mairie a offert 153.000 euros à la mosquée de la Paillade, concernant le rachat de la mosquée Avéroès par les fidèles. Comme par hasard, nous ne sommes à un an des municipales : la pêche aux voix est ouverte.

Trois ans plus tôt, cette même mairie avait décidé de vendre deux mosquées (dont la ville était propriétaire) à la communauté musulmane. Il s’agissait des mosquées du Petit Bard et de la Paillade, vendues respectivement à la Grande Mosquée de Paris et à l’association cultuelle « Mosquée Ibn Rouchd de Montpellier et sa région ».

Ce qui d’ailleurs avait été critiqué en Conseil municipal par le Rassemblement national qui craignait  une « autonomisation » des mosquées au moment même où un « cadrage » était nécessaire en raison de l’entrisme pratiqué par l’Islam fondamentaliste.

Ces 153.000 euros confirment, quoi qu’il en soit à 100 %, le viol du principe de laïcité, ce qui corrobore le fait que l’islam est « religion d’État » en France et que la France est une république islamique.

En effet, l’article 2 de la loi de 1905 sur la laïcité est limpide :

Article 2 : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. […] »

De nos jours, cette loi est détournée pour camoufler le cultuel dans le culturel. Et ainsi mélanger le culte islamique avec la culture islamique en tant que moyen de détournement. Et les subventions pour avantager l’islam en sont des preuves irréfutables. Surtout en imposant des mosquées contre l’avis des riverains comme récemment à Bergerac en Dordogne.

De la part d’un « lèche-babouche caméléon » comme Saurel qui a soutenu Macron, après avoir été encarté au Parti Socialiste, qui a fait réaliser et apposer une banderole anti-FN illégale sur la façade de l’Opéra lors de l’entre-deux tours de la présidentielle, tout cela n’a rien d’étonnant.

 

Il fait partie de ces maires qui courtisent le pire totalitarisme de tous les temps.

Faites connaitre notre site, partagez !
France : république islamique de fait

France : république islamique de fait

Le billet de Colette MERCIER

islamique

Chers amis, les choses doivent être dites comme elles sont :

C’est une réalité, la FRANCE est en passe de devenir une république islamique de fait.

Les faits, rien que les faits :

  • Prolifération musulmane organisée, commanditée et encouragée par l’ÉTAT.
  • Islam d’État sous contrôle des frères musulmans.
  • Prières de rues sous protection de la police d’État.
  • Participation régulière et publique des élus aux cérémonies religieuses et manifestations musulmanes
  • Voile islamique partout : dans la rue, au travail, dans les écoles, les universités, la fonction publique.
  • Séparation de plus en plus courante des hommes et des femmes à l’hôpital, à la piscine …
  • Cours d’Arabe en voie de généralisation dès les petites classes.
  • Réécriture de l’Histoire de France pour y afficher l’Islam comme traditionnel chez nous.
  • Prolifération de mosquées construites sur des terrains publics, tout ou partie, financées sur fonds publics.
  • Diplômes universitaires d’État délivrés à des prédicateurs salafistes.
  • Discrimination positive à l’endroit des musulmans dans toutes les instances contrôlées de près ou de loin par l’État.
  • Exceptions de tous ordres à la laïcité afin de permettre l’affichage de l’Islam dans tous les recoins de l’espace public.
  • Généralisation de l’abattage rituel Hallal pour quasiment toute la viande consommée dans le pays.
  • Encouragement, financement et protection d’État pour toutes les organisations favorisant l’épanouissement de l’Islam.
  • Répression brutale de toute parole ou critique à l’encontre de l’Islam.
  • Persécution des lanceurs d’alertes sur l’état de fait islamique en FRANCE.
  • Crèches et symboles religieux chrétiens interdits dans l’espace public.
  • Disparation de fait de la laïcité qui n’a plus d’autre objet que de persécuter les tenants d’autres religions que l’Islam, le catholicisme en particulier.

Je clos ici la liste, elle n’est pas exhaustive, chacun pourra la compléter à sa guise. Toutes ces conditions sont de rigueur dans une république islamique ou dans un khalifat où l’Islam est religion d’État. Elles sont largement nécessaires et suffisantes pour affirmer que l’Islam est bien devenu religion d’État en FRANCE et que la FRANCE tend à devenir une république islamique.

C’est ainsi, nous devons prendre la situation en compte telle qu’elle est. Inutile de continuer à nous anesthésier, nous sommes dans une république islamiste de fait.

‘’De fait’’ veut dire non déclarée comme telle. En effet, jusqu’ici, le pouvoir pouvait encore dissimuler la réalité, ne pas la déclarer, la laisser perdurer tout en se revendiquant de plus en plus haut et fort comme laïque. D’autant plus haut et fort qu’il était de moins en moins laïque d’ailleurs.

C’était encore tenable tant que la conquête islamique restait contenue en deçà d’un certain seuil. C’est aujourd’hui devenu impossible, la vérité ne peut plus être cachée, et nous devons tous la voir telle qu’elle est. Il n’y a plus de laïcité en FRANCE, l’Islam est devenu religion d’état.

Nous devons tous requalifier la situation du pays en ce début d’année 2018.

Même si elle ne s’affiche pas encore comme telle :

 

La FRANCE est devenue une république islamiste de fait.

 Chacun mesurera ce que cela veut dire et quel parti il doit prendre face à cette réalité.

Faites connaitre notre site, partagez !
Dernier train pour sauver le pays par la voie démocratique

Dernier train pour sauver le pays par la voie démocratique

dernier

Le billet de Robert Langlois

 

      Chers amis, on va être très clair, l’ethno mathématique fait que dans 5 ans il ne sera définitivement plus possible pour un parti politique de gagner les élections présidentielles en France sans composer avec la communauté musulmane et en réalité avec l’Islam conquérant ; c’est à dire sans faire entrer la charia dans notre pays.

        On voit déjà depuis longtemps comment à l’échelle locale les partis politiques de pouvoir jouent le vote communautaire et comment le communautarisme musulman arrive à s’imposer aux élections communales, départementales ou régionales. Partout à l’échelon local, le fait communautaire est représenté et impose sa volonté. Soit au grand jour par des élus issus de l’immigration, soit plus généralement de manière occulte par des compromissions d’élus de souche qui se soumettent.

        Même au gouvernement, le communautarisme musulman a voix au chapitre et impose déjà ses volontés. Des ministres ont promu des lois qui, soit détruisent la communauté nationale et la fragilisent (Taubira – El Khomri), soit ouvrent la porte à l’islamisation dès l’enfance (Vallaud Belkacem). Le fait n’est pas récent, il était déjà à l’œuvre de manière plus occulte depuis des décennies. Simplement cette fois ci, il est devenu plus puissant et donc peut s’assumer avec arrogance au grand jour.

(suite…)

Faites connaitre notre site, partagez !
La vraie identité : ni de droite, ni de gauche, mais au-dessus !

La vraie identité : ni de droite, ni de gauche, mais au-dessus !

menhir%20et%20cathedrale3
Le billet du Réprouvé

        A l’heure où les beaux esprits se contorsionnent dans de grands écarts schizophréniques destinés à résoudre la quadrature du cercle du mariage de l’Islam avec notre laïcité, peut-être le temps est-il venu de simplifier les choses. Parler de l’Islam, en bien ou en mal, ne peut, comme le disait Coluche, faire avancer le schmilblick. Quoi que l’on puisse dire de cette religion totalitaire, sa vigueur et sa progression se jouent sur le champ de bataille de la spiritualité, où elle ne rencontre aucun obstacle. Sur ce terrain, avouons-le sans honte, nous sommes bel et bien aux abonnés absents.

Qu’avons-nous à opposer ?

       Peu de chose ! Parce que simplement, évoquer les racines chrétiennes de la France, ça ne mange pas de pain, mais cela fait plutôt rigoler nos Imams nationaux qui savent, eux, que leurs cinq prières quotidiennes représentent une force colossale. D’un autre côté, s’en tenir à la laïcité, la démocratie, la république et les droits de l’homme, c’est faire le choix de tourner résolument le dos au champ de bataille sur lequel aucun combat n’est mené à cause de l’absence d’un des deux combattants. C’est dire à quel point, la victoire islamique peut sembler proche…

(suite…)

Faites connaitre notre site, partagez !
Guerre ethnique… à qui le tour ?

Guerre ethnique… à qui le tour ?

pere-hamel-300x169[1]

Le billet de Llorenç Perrié Albanell

        Aujourd’hui c’est un prête de 84 ans qui a été égorgé pendant l’office dans l’église de Saint Etienne-du-Rouvray par un “fou d’Allah”, connu des services de renseignements, fiché S, munis d’un bracelet électronique. Demain à qui le tour ? Entrons-nous dans nos années plombs ? Surement, puisque le temps béni de « notre avant-guerre » est déjà loin, très loin derrière nous, à tel point que des générations d’européens ne savent même pas de quoi je parle tellement nous sommes habitués à vivre dans le chaos ethnique depuis des années. Un chaos causé par la caste politique corrompue et soumise à l’étranger.

        Si tu veux la paix, prépare la guerre, nous enseigne le vieil adage romain. Les jérémiades des « droits-de-l’hommistes » ont enseignées pendant des années aux jeunes européens une toute autre morale, celle de la soumission, de la haine de soi et du prochain, en faveur de l’amour et d’une soumission totale aux mœurs du lointain. Et maintenant le lointain est là, revendicatif, fort de nos faiblesses, barbare viril brandissant son étendard face à une population dévirilisée brandissant crayons de couleurs et bougies.

(suite…)

Faites connaitre notre site, partagez !