Qui sommes-nous ?

 

LDM Facebook Logo carré (div4) (Copy)

         La Ligue du Midi est un mouvement de large rassemblement identitaire, patriote et citoyen; elle regroupe des femmes et des hommes conscients du déclin du pays et engagés pour enrayer sa décadence.

          Fière de ses racines, elle additionne les héritages culturels et historiques de nos identités, qu’elles soient locales, régionales, nationales ou européennes et nous sommes fiers d’être Cévenols, Rouergats, Toulousains, Camarguais, Pieds noirs, Catalans, Occitans, mais également Français et Européens. La Ligue est ouverte à tous nos compatriotes qui subissent aujourd’hui de plein fouet le choc de la pauvreté, de l’insécurité et la dilution de leur identité.

          La Ligue représente et défend les « de souche » contre les mondialistes, les spoliés contre les spéculateurs, les travailleurs contre les multinationales, l’Europe des Patries contre celle des technocrates de Bruxelles.

          Face à l’islamisation de nos terres, nous sommes entrés en Résistance. Nous revendiquons non seulement le droit, mais plus encore le devoir de préserver nos identités, nos racines helléno-chrétiennes, notre civilisation.

          Parce que le temps est à l’urgence, nous avons fait des choix… Nous avons choisi de préférer les nôtres aux autres, l’enracinement au nomadisme, le travailleur au parasite, le paysan à l’exploitant, les PME aux transnationales, le particulier à l’universel, la différence à l’uniformisation, la dissidence à la pensée unique, le guerrier au bourgeois, le poète au technocrate, le résistant au collabo, la révolution au jacobinisme et l’ordre cosmique au chaos anarchiste, l’entre-soi à un vivre ensemble à marche forcée…

La Ligue défend notre identité : en avant vers la région « Occitanie-Pays Catalan »

         Nous défendons le droit de notre peuple à rester lui-même. Nous voulons rendre à chacun la fierté de ses racines et de son héritage culturel.

      Nos villes doivent cesser de croître de façon anarchique. Aujourd’hui, les grandes villes sont devenues ingérables: 1/3 de la population de la région est concentrée dans 4 villes; dans certains départements . En zone littorale, 90 % des habitants vivent dans une bande de 30 kms de large. Et nos politiciens -droite et gauche confondues- ne trouvent rien de mieux que de se réjouir de l’augmentation de la population alors que les loyers sont insupportables et que la construction d’une maison, entraîne un endettement de 40 ans.

          Ils sont incapables aujourd’hui de gérer la question des déchets et du logement, comme ils seront incapables, demain, de faire face à la pénurie de l’eau.

….nos solutions

– Etre fiers de nos terroirs : produire régional et consommer local !

– Défendre la ruralité, comme alternative à la boulimie urbaine

– Améliorer notre cadre de vie en protégeant le littoral et les zones de  montagne.

– Maîtriser nos choix énergétiques en utilisant le potentiel de la région : filière-bois, solaire, éolien, eau…

– Sensibiliser à la question de l’identité locale ou régionale (histoire, langue, culture) de la maternelle au lycée.

– Mettre en valeur nos cultures et traditions régionales.

– Défendre notre patrimoine : aider les fêtes votives et les activités traditionnelles comme la bouvine, les  crèches de Noël, les processions, l’artisanat local etc..

– En partenariat avec nos agriculteurs, généraliser  l’alimentation Bio et l’interdiction de l’abattage rituel sans étourdissement.

…la spécificité catalane et la territorialité

          La Ligue, si elle se félicite de la création d’une grande Région « Occitanie-Pays Catalan », dénonce le clientélisme et le parti-pris ouvertement anti-identitaire qui ont présidé à la création de régions difformes telles « Aquitaine-Limousin-Poitou » ou « Auvergne-Rhône- Alpes » ou encore « Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes » -voir la Lettre ouverte au président de la République sur la réforme des régions (Editions Identitor)-

   La Ligue regrette que les promesses  gouvernementales concernant la suppression des Conseils Généraux n’aient pas été tenues, que les cantons périphériques n’aient pas pu s’exprimer et que le peuple n’ait pas été consulté.

         La Ligue demande  la suppression des départements sauf dans quelques cas particuliers au premier desquels la Catalogne nord qui pourrait être érigée en “région autonome” avec un statut de collectivité territoriale associée à la région Occitanie-Pays Catalan.

La Ligue s’oppose au racket fiscal

          Le modèle économique mondialiste et ultra-libéral basé sur l’ouverture des frontières et le libre-échange a fait faillite. Il ne profite qu’aux multinationales qui importent de la main d’oeuvre à bon marché et délocalisent à tour de bras à l’intérieur comme à l’extérieur  du pays.

          Les classes moyennes (employés, cadres, professions libérales, artisans, commerçants, agriculteurs, petits fonctionnaires qui représentent 75 % de la population) s’appauvrissent chaque jour un peu plus.

          Nous dénonçons l’exploitation des travailleurs par la grande finance internationale. Nous exigeons l’application de la préférence régionale, nationale et européenne…

Les charges et dépenses obligatoires représentent aujourd’hui 80 % de ce que nous gagnons, la fiscalité locale explose . Nos villes sont dans le peloton de tête national et que font les politiciens? Ils créent un nouvel quasi-impôt : la Taxe Carbone exclusivement destinée à vider nos poches… et ils y rajoutent la TVA !

…nos solutions

– Réduire les dépenses publiques non indispensables ;  les Conseils régionaux doivent donner l’exemple en s’engageant à geler la fiscalité régionale durant la prochaine mandature.

– Lutter au niveau régional contre les délocalisations (aide contre garantie) et instaurer un moratoire sur les subventions aux associations.

– Soutenir les productions régionales et l’agriculture paysanne pour reconquérir les marchés régionaux.

– La région doit s’appuyer sur une véritable fiscalité : exigeons le reversement d’un quota de TVA par l’Etat aux régions.

– De l’air pour nos entreprises : suppression du monopole du RSI et de la MSA. Pour toutes les professions exigeons un système de répartition pour la branche maladie-accidents et par capitalisation pour la branche retraite.

– Mettre fin à l’hypocrisie des charges patronales et salariales pour instaurer le salaire direct.

– Fusionner les chambres de commerces, de métiers, d’agriculture, des professions libérales dans une institution représentative des professions.

– Supprimer la Taxe Foncière sur la résidence principale et l’impôt sur les successions

– Aider à l’installation des entreprises et des populations en milieu rural par la création de zones franches rurales avec maintien des services publics.

– Détricoter le mille feuille territorial pour ne conserver que la région et la commune en tant que collectivités territoriales.

La Ligue combat l’insécurité

          Les dix plus grandes villes de la région sont en tête de la criminalité au niveau national. Sortir le soir en ville relève du parcours du combattant. Des bandes commencent à terroriser les campagnes et les fêtes votives se terminent dans le sang.

          L’islam radical est aujourd’hui un danger spécifique majeur : c’est une idéologie totalitaire accompagnée d’une stratégie de conquête, souvent contagieuse pour une population « de souche » de plus en plus aculturée.

          Le gouvernement vient de rapatrier aux frais du contribuable, les clandestins de Calais, à Nîmes et à Sète, à Barcarès puis les a dispersés dans la nature, ce qui représente des risques quant à la sécurité, l’hygiène et la santé… alors que nos soldats meurent au Mali pour instaurer la paix dans un pays que désertent ces clandestins.

…nos solutions

– Etablir un moratoire sur l’augmentation de la population des grandes agglomérations, les infrastructures étant toujours en retard d’un cran.

–  Affecter des crédits régionaux pour sécuriser les zones sensibles (lycées, T.E.R).

– Exiger l’accroissement du contrôle des clandestins et généraliser la gestion de leur profil ADN. Contrôle par la région des Centres de rétention, de répit ou autres.

– Supprimer la double nationalité, créer des centres d’internement pour les complices des terroristes.

– Instaurer une double peine pour tous les délinquants en col blanc qui détiennent une fonction publique ou un mandat électoral avec mise à pied immédiate et définitive.

– Instaurer la lutte contre la drogue comme grande cause régionale

– Mettre en place une police régionale des trains qui se transformera à moyen terme en police régionale.

– Création d’une Garde Territoriale avec un noyau dur d’anciens militaires, policiers, gendarmes, pompiers mais complétée par des jeunes réservistes, des chasseurs, des sportifs et des patriotes en général.

Bulletin adhésion

 

Faites connaître notre site, partagez !

20 réflexions au sujet de « Qui sommes-nous ? »

    1. Vous avez raison Steph. Pour avoir vécu à Toulon, je connais bien le problème des roms, africains et autres…. J’ai aussi subi ces agressions verbales et insultes sans compter les quartiers sensibles où on ne peut plus rentrer.
      Malheureusement , le souci s’étend à toutes les grandes villes de France.

  1. Nous récoltons ce que la droite et la gauche ont semées pendant des années.
    Il sera très difficile de s’en sortir au train ou vont les choses…
    Ils n’en font pas assez afin que le peuple France se réveille et réagisse …
    Pauvre France !!!!!!

  2. Bravo de prendre conscience que notre pays est en danger. J’en discutais avec des amis il n’y a pas longtemps ou à Marseille les « blancs » deviennent une minorité! Il n’y a que des étrangers, des sans papiers en grand nombre, des roms, toute l’Afrique est dans cette ville.
    On subit sans arrêt les agressions, des menaces verbales, physiques et les Francais ne sont pas solidaires!
    On va me dire que je suis raciste, cela me fait rire! Bien sur que non! On évoque pour la première fois par contre le racisme « anti-blanc » qui est une réalité.
    On ne peut pas accueillir toute la misère du monde!
    J’ai 29 ans et j’ai toujours été de gauche mais cela devient un réel problème! On ose plus sortir le soir à Marseille, on se fait emmerder, agresser, c’est une réalité!

  3. Il est surtout temps d’agir par des actes!….
    j’ai découvert le mouvement identitaire il y a une dizaine de jours et lu leur actions dans toute la France.
    Je suis fasciné par le courage et la détermination de tout ses jeunes qui non seulement me redonne espoir et me rappelle mon devoir de patriote.
    Je me sentais très inquiète et impuissante face aux laxismes de notre cher gouvernement qui manifestement privilégie les étranger aux Français et dans tout les domaines.
    L’explosion de l’immigration avec le taux de chômage et l’insécurité, du racisme anti blanc ( que j’ai subit ) grandissante a vive allure est devenu pour moi inadmissible!!! c’est de l’inconscience .
    c’est pour cela que je vais participé a réveiller les Nîmois par des tracts, auto collant, tout ce qui est en mon pouvoir et légal évidemment, j’agirai.
    Mare d’être entouré de gens qui on les mêmes penser, mais qui ne font que parler bla bla bla et re bla bla.

  4. Je suis de tout coeur avec vous. J’ai quarante balais et je me fais beaucoup de soucis pour l’avenir de nos enfants, de notre patrie. Réunissons tous les français encore consient de ce qui va nous arriver et agissons!!!le temps presse

  5. bonjour a toutes et à tous, pour moi l’islamisation de notre pays je la compare à une épidémie de peste grandissante pour laquelle les pouvoirs publics doivent être conscient pour l’avenir de notre France libre. Nos enfants sont aussi très menacés par cette montée en puissance de l’islamisme qu’il faut se préparer à combattre les armes à la main. Bravo pour toutes vos actions

  6. De tout coeur avec vous.Marseillais résidant dans la région toulousaine .On en a marre de toute cette insécurité.
    Il faut donner un grand coup de balais pour protéger nos enfants ,notre terre notre avenir……….

  7. Ce samedi,j’ai vu ,j’ai entendu,cela m’a plu .J’ai retrouvé des personnes simples et pleines de bon sens.Ce qui manque à beaucoup de nos patriotes c’est ce petit coup de pied au cul que nous envoi Richard et ses amis.En tout cas nous allons nous revoir,amitiés.

  8. Avec les scores patriotes obtenus en petite camargue je pense qu’il va falloir travailler sur ces villages pour défendre nos valeurs de traditions.Je donnerai un peu de mon temps pour cela.

  9. De plusieurs côtés, la résistance s’organise…. ce qui pourrait être finalement une cause de faiblesse (à tous les coups, la droite molle LR/UDI voterait bien encore pour un candidat socialo, ou à l’inverse, comme la gauche PS/Verts/Cocos a voté pour Xavier Bertrand contre Marine LE PEN dans le NORD.)- Ceci dit, pas mal trouvé, votre formule  » nos racines helléno-chrétiennes » qui a plus de réalité que l’ancienne./..Dans une petite réunion de voisins, hier, j’ai entonné « COUPO SANTO » dans la vraie langue, mais après en avoir expliqué la signification à des concitoyens qui me regardaient la bouche ouverte.. des Méditerranéens vieux Français de souche, pourtant !! Moi qui suis PIED NOIR, ça m’a laissé perplexe !! – Quant à Pierrick qui pose la question un peu plus haut, la réponse sur l’invasion islamique est dans le texte, au 4ème paragraphe. – Adesias. Ô fraire.

  10. Beau rassemblement ce samedi à Montpellier,plus de c……s que dans certains du FN.J’ai rencontré des gens sincéres et determinés,mais aussi des anciens deçus et aussi ceux qui veulent se faire une place eternels rentiers des urnes.Apres 30 ans de militantisme au FN,j’ai connu des gens sinceres,des parvenus,des cons,je me suis fais des amis.Ce qui me fait dire que je suis devenu impatient et degouté de défendre ces soit disant français qui se complaisent dans leur m…e.Si je continue c’est pour les miens!

  11. Oui les amis, un régime FORT à PARIS pouvant laisser les régions (les « pays ») s’occuper de leurs affaires! Un Caudillo, un Roi en Haut et des « républiques » en bas !!..pour foutre la PAIX aux Français une fois pour toute!

  12. Oui le combat National, est identitaire, mais je pense qu’il faut une doctrine forte, jadis l’AF avait cela, avec ces cercles de formations militantes, je pense que dans un avenir proche il faudra passer par la !!!, pas d’action sans doctrine !!! ni sans formation de cadres, mais chapeau à la ligue cela fait chaud au cœur de voir vos actions ponctuelles, je suis un comme Saint Patrick 30 de FN, mais depuis la scission il n’y a plus de formation militantes, ni de vrais cadres hormis les anciens qui sont purgé par la nouvelles vagues.
    mais pour la France( l’Occitanie Pays Catalans ) sonne très bien.

  13. Bonjour,
    On monte quelque chose dans le Vaucluse et dans les Parages.
    Opérationnels pour la rentrée septembre 2016.
    Dans l’esprit de famille de la ligue.
    Ceux qui en veulent se fassent connaître.
    « Auburo te, raço latino » F. Mistral.

  14. Nous devons tous nous réveiller et prendre conscience de la situation économique et sociale de notre pays et en particulier d’obliger nos élus locaux à respecter nos impôts…
    Je viens de découvrir un nouveau site (www.avis-commune.fr) qui donne enfin la parole aux CITOYENS et permet de voir tous les chiffres de toutes les communes…..

  15. Bravo à tous ceux qui défendent notre identité . Honte aux français qui ne soutiennent pas leurs compatriotes, à ces associations qui refusent de voir la pagaille et k’appel d’air qu’elles génèrent par leur ssoutien aux migrants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *