La Ligue du Midi sur le terrain face aux jihadistes !

Action anti jihadistes à Lunel

Ce vendredi 13 novembre, face à l’horreur islamiste les Français ont compris qu’il ne fallait plus être « Charlie » mais bien MAÎTRES CHEZ NOUS !

La guerre n’est désormais plus un fantasme mais une réalité très concrète. A cause de la politique migratoire inconsciente de ces cinquante dernières années, le champ de bataille ne se trouve pas à des milliers de kilomètres de nos frontières mais bien dans nos villes, dans nos villages, dans nos rues.

Mais si ceux qui veulent aujourd’hui nous imposer leur religion, leur culture, leur mode de vie, croient que nous allons nous soumettre, ils se trompent. L’heure est désormais à la reconquête de nos terres abandonnées depuis trop longtemps. C’est pour cela que les militants de la Ligue du Midi étaient hier en première ligne à Lunel, à Nîmes et à Alès, villes languedociennes où les jihadistes imposent déjà leur obscurantisme.

Ils se croient déjà chez eux ? On va leur rappeler qu’ici c’est notre terre, notre pays !

MAÎTRES CHEZ NOUS !

Action anti jihadistes à Nîmes

Action anti jihadistes à Nîmes

“Correllengua” Perpignan: une manifestation dévoyée par des voyous d’extrême-gauche

   Ce premier samedi de novembre était la date anniversaire du Traité des Pyrénées signé le 7 novembre 1659 entre les royaumes de France et d’Espagne qui mettait fin à la guerre franco-espagnole lors de la « guerre de trente ans ». Mais comme souvent en matière territoriale les états ne tiennent pas compte de la réalité des peuples et des cultures ouvrant ainsi des contentieux qui vont perdurer pendant des siècles, amplifiés par la création des Etats-Nations. C’est le cas de la Catalogne où cette nouvelle frontière passant par les sommets des Pyrénées a opéré une fracture entre le sud et le nord laissant en déshérence les populations catalanes du Roussillon, du Conflent, du Vallespir du Capcir et d’une partie de la Cerdagne.  (suite…)

Ligue du Midi : pas de vacances pour la section d’Alès !

Alès6[3]

Soirée particulièrement réussie en cette fin juillet à l’occasion du traditionnel repas de fin de mois avec, en prime, la plus forte participation  depuis la création en mars 2015 de cette jeune section.

Richard Roudier, le président de la Ligue, qui se fait un devoir de participer à chacune de ces réunions a procédé à un rapide tour d’horizon sur la situation de la France, affirmant avec force que la crise était devant nous : “Le pouvoir socialiste persiste dans sa complicité avec les banquiers-spéculateurs qui affament les peuples, détruisent les emplois et mettent sous tutelle les économies nationales”. Il faisait remarquer que depuis 30 ans, tous gouvernements confondus, la France n’avait pas cessé d’agoniser: “nos ouvriers ont disparu avec leur savoir-faire, nos agriculteurs sont ruinés et sont contraint de se livrer à un combat qui prend depuis quelques semaines l’allure d’une véritable jacquerie avec la guerre de la viande et du lait….”  (suite…)

Affaire Galinier : défendre son foyer n’est pas un crime !

photo

Nous gardons tous en mémoire le calvaire de René Galinier, originaire de Nissan dans l’Hérault, placé malgré son âge, en 2010, en détention préventive. L’émotion avait été si forte que le député de la circonscription avait rendu visite au prisonnier incarcéré à la maison d’arrêt de Béziers et qu’un soir, à la télé, Xavier Bertrand, alors ministre du travail, avait répondu sur une question qu’on ne lui posait pas : « s’il y a un scandale, c’est celui de ce vieux monsieur de 73 ans qui est en détention préventive pour avoir tiré sur deux cambrioleuses qui s’étaient introduites dans sa villa… ». Les choses n’avaient pas traîné et après un jeu de chaises musicales judiciaire, le détenu était libéré au bout de 60 jours grâce à un lobbying efficace des identitaires de la Ligue du Midi.

Il y a quelques mois dans le Tarn, c’est Luc Fournié, buraliste à Lavaur qui a été condamné par la cour d’assises d’Albi à la peine délirante de 7 ans d’emprisonnement et incarcéré sur le champ pour avoir abattu un cambrioleur chez lui, de nuit. Heureusement, devant le tollé provoqué par cette décision, le buraliste a été remis en liberté après avoir interjeté appel.  (suite…)

Succès du rassemblement « Stop Jihad » à Montpellier

Stop Jihad[3]

C’est dans l’urgence et face à la gravité de la situation, que les forces patriotes et identitaires du Languedoc ont organisé un rassemblement à Montpellier en synergie et le même jour que le rassemblement de la Place de la Bourse à Paris. Malgré la période estivale, peu propice à ce genre d’exercice, ils étaient une cinquantaine sur l’esplanade de l’Europe encadrant deux banderoles de la Ligue du Midi « Maîtres chez nous » et « Stop Jihad ».

Maurice Vidal représentant de Riposte Laïque attaquait immédiatement et sans fioriture sur la vraie nature de l’Islam, « Islam dont la traduction littérale signifie soumission. Cette soumission, il faut le savoir, est sacralisée par Allah et tous les actes accomplis par des musulmans sont sacrés, y compris l’action de tuer ou de décapiter… A partir de ce constat, nos sociétés ont le droit et le devoir de prendre des mesures de prévention et de rétorsion quitte à durcir la loi. On ne peut pas exclure le retour à la peine capitale puisque nous sommes entrés, avec l’assassinat horrible d’Hervé Cornara, dans une situation de guerre ».  (suite…)