Archives par mot-clé : Llorenç Perrié Albanell

Langue catalane: Valls, un renégat au service de la République jacobine

Le billet de Llorenç Perrié Albanell à propos de la primaire de la gauche

       Lors du second débat des primaires de Gauche (25.1.17), Manuel Valls démontre encore une fois le peu d’estime pour sa langue maternelle, le catalan. L’animateur de l’émission pose une question à propos de la maîtrise de l’anglais aux candidats en lice, réponse de Manuel Valls:

“– Je parle aussi l’espagnol. Il n’y a pas que l’anglais comme langue mondiale.
– Vous parlez aussi le catalan ?
– Oui mais il y a plus minoritaire que le catalan, le breton. “

Ce n’est pas la première fois que Manuel Valls n’est pas à l’aise avec la langue catalane, citons l’Indépendant du 3 août 2012:

        “En conclusion du point presse donné par Manuel Valls lors de sa visite au SDIS 66 (Service départemental d’incendie et de secours), où il était venu rendre hommage aux sapeurs-pompiers français engagés sur les incendies qui ont ravagé la Catalogne. Alors qu’une journaliste de radio Arrels lui posait une question en catalan, le ministre de l’Intérieur, quelque peu embarrassé lâche, d’une petite moue en souriant : “Vous me posez un problème. Est-ce qu’un ministre français doit parler catalan ? “ .
Quelqu’un, parmi les élus présents autour de lui, ose un : “ Chez-nous, oui “.

“Mais chez vous, oui”, enchaîne en opinant du menton le patron de la place Beauvau. “

Lire l’article complet sur l’Indépendant.

        Quel rapport ? Les catalans apprécieront ses réponses.

        Pour mémoire: 10 millions d’européens parlent le catalan autant ou plus que le nombre de locuteurs de nombreuses langues officielles d’États de l’Union Européenne.

Hommage aux volontaires catalans engagés aux côtés de la France lors de la première guerre mondiale

monument-aux-morts-pia2
Allocution de Llorenç Perrié Albanell, président du Cercle Català del Rosselló

 

Monument aux morts de Pia (66), le 11 novembre  2016

        “Le Cercle Català del Rosselló, association pianenque pour la défense de l’identité catalane, a voulu rendre hommage en cette année anniversaire de la terrible bataille de Verdun, mais également de la Somme, aux Volontaires Catalans engagés dans ce conflit aux côtés de la France au sein de la Légion Étrangère afin d’obtenir une reconnaissance internationale de la cause catalane et de son droit à l’autodétermination.

        “Nous souhaitons intervenir en cette journée du 11 novembre 2016 pour rappeler  que les Volontaires Catalans ont été déployés dans les zones de combats les plus périlleuses de l’année 1916, à savoir Verdun et la Somme. Nous souhaiterions que leur lutte héroïque au sein d’une Armée qui n’était pas la leur ne soit pas oubliée, ainsi que l’idéal patriotique qui a guidé leurs pas.

Continuer la lecture de Hommage aux volontaires catalans engagés aux côtés de la France lors de la première guerre mondiale

Pays Catalan : Création du mouvement identitaire “Resistència”

rivesaltes24
Le communiqué fondateur

        Après la manifestation de Perpignan, date anniversaire du Traité des Pyrénées, qui avait pour revendication, cette année, la création d’une Collectivité Territoriale Unique,  c’est un autre rendez-vous qui attendait les membres de Resistència, et pas des moindres, ni plus ni moins qu’une conférence de presse dans un magnifique cadre pour présenter officiellement la naissance du premier mouvement identitaire et autonomiste 100% nord catalan.

        Le président de Resistència, Llorenç Perrié Albanell, ouvrit la séance par une série de remerciements, et la lecture d’un message de soutien du Partit Nacionalista Català. Les membres des délégations du Moviment Identitari Català, de SOM Catalans et de la Ligue du Midi avec Richard Roudier, ont pris la parole afin de transmettre leur soutien.

        Llorenç Perrié Abanell,  présenta les principes de base et  les axes revendicatifs de ce nouveau mouvement identitaire. Ce mouvement vient compléter une offre politique qui n’existe pas dans le Pays Catalan, à savoir une dénonciation de l’immigration ainsi qu’un projet concret en matière de développement politique et économique territorial.

Continuer la lecture de Pays Catalan : Création du mouvement identitaire “Resistència”

Présentation du mouvement identitaire : Resistència catalana

rivesaltes12

Catalogne-nord

        C’est lors d’une soirée de présentation à Rivesaltes (66) que le nouveau mouvement politique “ Resistència“, à la fois, nord-catalan, identitaire et autonomiste a été porté sur les fonds baptismaux en présence de deux délégations venues du sud, “Moviment Identitairi Català” et “Som Catalans”. Le “Partit Nacionalista Català” avait, quant à lui, tenu à apporter son soutien dans un message écrit.

        Un représentant de “Som catalans” lisait une déclaration d’ Ester Gallego, présidente de « Som », qui tenait à rappeler que « malgré le traité des Pyrénées, la conscience nationale prospérait en Catalogne et que des deux côtés des Pyrénées le peuple faisait face au même péril jacobin, qui tente d’imposer l’effacement des racines et “l’obligation migratoire” ; sur ce dernier point, Ester Gallego appelait à la mobilisation et à la résistance contre la colonisation islamique et terminait en mettant en garde contre le multi-culturalisme véritable suicide pour les peuples en général et pour les catalans en particulier ».

Continuer la lecture de Présentation du mouvement identitaire : Resistència catalana

Immigration : la résistance catalane s’organise

saint-marie-la-mer6
Devant la mairie de Ste. Marie la mer (66)

Le Communiqué de Llorenç Perrié Albanell (Perpignan)

En réponse à l’imposition de migrants dans des centres de vacances en Pays catalan plus d’une dizaine de militants identitaires catalans se sont regroupés à Sainte Marie pour une distribution massive de tracts dans la nuit du lundi 17 octobre. L’imposition par l’état jacobin de migrants dans notre territoire est la goutte d’eau qui fait débordée le vase de l’immigration.

        Voici le texte du tract :

        La région Occitanie, et donc le Pays Catalan, sera  la 3ème région de France qui devra accueillir le plus de migrants avec, d’ici la fin de l’année, 1 445 personnes, contre 354 accueillies à ce jour (chiffres officiels). Pour atteindre ces 1 445 places, il faudra donc 1 091 places supplémentaires à créer, et à répartir dans différents CAO. Le pouvoir dictatorial jacobin nous impose l’accueil d’une population aux mœurs et aux objectifs aux antipodes des nôtres. Les communes choisies en Pays catalan  sont celle de Sainte Marie, Vernet-les-Bains et Saint Paul de Fenouillet.

Continuer la lecture de Immigration : la résistance catalane s’organise