Maudit soit qui Mali pense…

Maudit soit qui Mali pense…

Le billet d’Éric de Verdelhan « La France n’abandonne jamais ses otages » (Emmanuel Macron). « Abandonnez celui qui s’abandonne » (William Shakespeare). « Certains traîtres ont une étonnante faculté de se convaincre eux-mêmes de la sainteté de leurs intentions ! »...
Impôts, taxes et contributions diverses

Impôts, taxes et contributions diverses

Le billet d’Eric de Verdelhan   « On sait combien de milliards on va dépenser ; on sait à qui on va les donner ; mais on ne nous dit pas comment on va les rembourser, ni qui va payer ?… » (Nadine Morano).   Finalement, au sein de la droite molle, il y a quelques...
La notion de « crime de guerre »

La notion de « crime de guerre »

  Le billet d’Eric de Verdelhan   « Les Conventions de Genève de 1864, 1906, 1929 et 1949 définissent les crimes de guerre.   Ceci inclut, principalement, les cas où une des parties en conflit s’en prend volontairement à des objectifs non...
Le fait monarchique

Le fait monarchique

Le billet d’ Eric de Verdelhan   « Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui. Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables. Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le...
Nuit du 4 août 1789 : l’abolition des privilèges

Nuit du 4 août 1789 : l’abolition des privilèges

Le billet d’Eric de Verdelhan   « Un État chancelle quand on en ménage les mécontents. Il touche à sa ruine quand on les élève aux premières dignités. » (Diderot (1713-1784), « Principes de politique des souverains ») « La société est composée de deux grandes...