Archives par mot-clé : collabos

Dernier train pour sauver le pays par la voie démocratique

dernier

Le billet de Robert Langlois

 

      Chers amis, on va être très clair, l’ethno mathématique fait que dans 5 ans il ne sera définitivement plus possible pour un parti politique de gagner les élections présidentielles en France sans composer avec la communauté musulmane et en réalité avec l’Islam conquérant ; c’est à dire sans faire entrer la charia dans notre pays.

        On voit déjà depuis longtemps comment à l’échelle locale les partis politiques de pouvoir jouent le vote communautaire et comment le communautarisme musulman arrive à s’imposer aux élections communales, départementales ou régionales. Partout à l’échelon local, le fait communautaire est représenté et impose sa volonté. Soit au grand jour par des élus issus de l’immigration, soit plus généralement de manière occulte par des compromissions d’élus de souche qui se soumettent.

        Même au gouvernement, le communautarisme musulman a voix au chapitre et impose déjà ses volontés. Des ministres ont promu des lois qui, soit détruisent la communauté nationale et la fragilisent (Taubira – El Khomri), soit ouvrent la porte à l’islamisation dès l’enfance (Vallaud Belkacem). Le fait n’est pas récent, il était déjà à l’œuvre de manière plus occulte depuis des décennies. Simplement cette fois ci, il est devenu plus puissant et donc peut s’assumer avec arrogance au grand jour.

Continuer la lecture de Dernier train pour sauver le pays par la voie démocratique

Insécurité et élections : la grande peur de la bien-pensance

Le billet d’Arnaud Beauregard

 

        A en croire les tenants de la bien-pensance, les émeutiers qui s’adonnent depuis quelques jours à des dégradations massives de mobilier urbain, à l’incendie de véhicules, au pillages de commerces, aux attaques de commissariats nous enverraient un message de type politique des plus nobles en dénonçant des pratiques policières considérées comme injustes et violentes.

        Il semblerait que les « Bavures policières » ou « violences illégitimes », ces questions d’écart à la déontologie policière, se multipliant dans les zones de non-droit, seraient le leitmotiv d’une majorité des troupes des forces de Sécurité transformés en guerrier du  Célèbre bataillon sacré de Thèbes ! Les « cow-boys » de la Police seraient devenus avec leur bâton de défense de véritables érastes et ces pauvres jeunes commettant des crimes et délits par exclusion sociale leurs éromènes !!!

        L’incident d’ Aulnay sous bois, tendant à instaurer dans l’opinion publique un doute sur la légitimité de la force publique aura permis de redonner une tribune aux vieux militants du bréviaire de la haine anti-flics. Au nom de la sacro sainte théologie de la lutte contre les discriminations, la gauche xénophile verse son huile frelatée sur les flammes des banlieues en feu. Discours parfaitement démagogiques, consternants de médiocrité roublarde aux méthodes inquisitoriales et discriminatoires que l’on nous sert en boucle au travers de ce redoutable contre-pouvoir de l’armada médiatique prête à se muer en courroie de transmission de la pensée unique. Fantasmagorie de la mainmise sur la police par de ténébreux conspirateurs bruns, brutes épaisses arborant un brassard « bleu marine », de nauséabonds nostalgiques du “régime de Vichy”.

Continuer la lecture de Insécurité et élections : la grande peur de la bien-pensance

Identitaires-Populistes, désormais assumons notre image de marque publique !

ardeche%2012-1
Richard Roudier fait dans la pédagogie face aux “Kollabos”, lors d’une manifestation anti-migrants en Ardèche.

“Vous êtes les porteurs de valises des multinationales
“Vous êtes les marionnettes du mondialiste Soros
“Vous êtes les chiens de garde du système
“En un mot vous êtes les furoncles de notre peuple
“Je vous conchie !!!

L’éditorial de la Ligue du Midi

Suite à l’action exemplaire de nos amis identitaires de Bretagne en réponse à l’agression sexuelle d’une dame de 67 ans dans sur la commune d’Arzon par un réfugié, on a pu voir sur le site du Parisien aujourd’hui en France cet article de désinformation.

        En bref cet article banalise l’agression de la bonne dame et conclut que la population a plus peur des identitaires que des réfugiés. On voit clairement que la presse stipendiée par le pouvoir et à la solde des mondialistes déteste ceux que nous défendons, déteste le peuple de France, prône le métissage, le grand remplacement et le grand dépouillement de notre peuple.

Continuer la lecture de Identitaires-Populistes, désormais assumons notre image de marque publique !

Saint Bauzille de Putois : la grande victoire de Monsieur 50 %

tivin2
Le billet de Daniel Pollett

        Mercredi après-midi, 26 octobre, je me prépare pour aller à la manifestation prévue à Saint-Bauzille. C’est alors qu’une amie habitant la localité me téléphone afin de m’informer que depuis le matin, des voitures municipales sillonnent les rues pour annoncer que le maire a pris un arrêté interdisant la manifestation, que celle-ci est inutile et qu’elle ne doit pas avoir lieu. Elle me précise ne pas y aller elle-même…

        J’en reste pantois : ainsi donc tout se dégonfle d’un seul coup, sur injonction du maire, et les habitants eux-mêmes ne seraient plus disposés à manifester leur désapprobation. Pour moi, il est donc inutile d’y aller si les principaux intéressés -au moins par le lieu géographique- ne sont plus décidés à défendre leur ville, leur qualité de vie, leurs enfants, et aussi la Patrie envahie.

Continuer la lecture de Saint Bauzille de Putois : la grande victoire de Monsieur 50 %

la Mairie de Saint Bauzille (34) entre en résistance, soutenons le maire !

migrants
jean-marc-borello, Président du groupe SOS qui manage l’accueil des migrants Toute l’arrogance et le mépris du peuple de la gauche friquée.


Migrants en Cévennes :

        Nous venons d’avoir confirmation d’une rumeur inquiétante qui se propageait depuis quelques jours, en Cévennes méridionales, à savoir l’arrivée imminente d’un premier groupe de migrants. C’est sur Saint Bauzille de Putois, petit bourgade de 1.200 habitants du Piémont cévenol que les prédateurs au sommet de l’état ont jeté leur dévolu.

        Un premier groupe de 80 migrants tous jeunes et mâles en provenance de la jungle de Calais est attendu d’un jour à l’autre. Pure coïncidence, l’officialisation de cette nouvelle tombe le jour où commence le démantèlement de la jungle de Calais et son éclatement en 150 mini-jungle sur l’ensemble du territoire national, sachant que cette première étape ne concerne que les migrants de Calais qui devraient être suivis par une seconde vague en provenance de Catane, de Lampedusa, ou de la frontière gréco-Turque. Continuer la lecture de la Mairie de Saint Bauzille (34) entre en résistance, soutenons le maire !

En Haute Garonne l’avenir a déjà un visage, du moins le croient ils…

visage

Le billet de Robert Langlois

        Ceci est une des affiches de la campagne de masse que vient de lancer le Conseil Départemental de la Haute Garonne sur tous les abribus du réseau de transports en commun qu’il gère. On notera que cette campagne ne concerne pas TOULOUSE et son périurbain direct dont le réseau de transport n’est pas géré par le département.

        La métropole est donc épargnée car déjà soumise et anesthésiée. En revanche, c’est bien la zone de relégation qui est visée, celle où ont dû fuir les employés, chômeurs, artisans, celle des campagnes ruinées, celles des petites villes qui se meurent, celle où les populations vieillissantes sont submergées par le remplacement orchestré par l’oligarchie.  On le sait, cette politique de peuplement consiste à perfuser massivement vers ces territoires perdus les populations inassimilables et surnuméraires des grands centres urbains saturés qui sont désormais réservés à la gentry, à la bourgeoisie libérale intellectuelle, de pouvoir et d’argent, aux bobos, aux groupes ethniques de remplacement, aux minorités de mœurs, aux gagnants de la mondialisation et surtout aux nombreux idiots utiles qui se voient en ‘’winners’’.

Continuer la lecture de En Haute Garonne l’avenir a déjà un visage, du moins le croient ils…