Archives par mot-clé : Macron

Sans l’ombre d’un état d’âme : “pour Marine Le Pen” !

présidentielle


Le billet d’Arnaud Beauregard


Cette première partie de campagne présidentielle aura eu la vertu de mettre en évidence l’exécration du peuple de la France périphérique pour cette classe médiatique et politique dominante mais minoritaire.
L’aune des urnes confirme l’implosion des idéologies partisanes dans cette France d’en bas peuplant majoritairement les communes rurales et péri-urbaines qui a placé en tête la contestation populiste.

        Jusqu’à présent, le peuple faisait preuve de complaisances serviles en se cantonnant dans le carcan assigné par la classe dominante du système politique de l’alternance sous des étiquettes interchangeables. Le discrédit des partis politiques se partageant le pouvoir au fil des décennies est apparu considérable car près de sept français sur dix ne font plus confiance ni à la droite ni à la gauche pour gouverner le pays.

       Cette France périphérique où naguère on constatait un clivage opposant l’ouvrier qui votait à gauche tandis que le paysan portait son choix à droite s’est unifiée au travers du rejet du mondialisme économique et “immigrationniste”. Au fil des élections, on constate que de plus en plus d’électeurs affirment le désintérêt, le rejet de la politique, soit par une adhésion au « Parti du Plus à Rien à Foutre » qui se traduit par l’abstention ou le vote blanc soit par l’attrait du vote populiste au travers du « Marinisme », ou encore, comme on vient le constater du « Mélenchonisme ».

Continuer la lecture de Sans l’ombre d’un état d’âme : “pour Marine Le Pen” !

1er tour: beaucoup de perdants et un gagnant

perdants

        Passons rapidement sur le PS qui a réussi, enfin, au bout de 40 ans de rafistolage à faire imploser “la gauche de papa”. Félicitations à Benoit -le nain Simplet- et son entrée en campagne sous le signe du “pétard” et du “revenu universel” et Comme l’a dit Montebourg : ‘’quand on fait la campagne des verts, on fait le score des verts’’. La messe est dite, le PS a vécu, bon débarras.

Sens Commun, les tartuffes se sont démasqués

        “Sens Commun le mal nommé”, comme nous le suggère une de nos fidèles lectrice puisqu’ils n’ont démontré aucun bon sens. Tartuffes assurément, car comment qualifier autrement leurs dirigeants qui se sont lamentablement vautrés dans la fange en assurant la promotion de l’escroc FILLION au nom de valeurs morales. Puis une fois déconfits se sont misérablement échappés par la porte dérobée en n’appelant pas à voter MACRON mais sans toutefois donner d’autre consigne et surtout pas celle de voter pour Marine LE PEN.

        Cette pathétique casuistique démontre la hiérarchie des valeurs qui est la leur : l’Europe, l’Euro et leurs petites économies avant tout, quitte à sacrifier la souveraineté de la FRANCE, quitte à ne pas faire obstacle à MACRON promoteur déclaré du grand remplacement, de la mondialisation marchande, du pire matérialisme contraire à la nature de l’Homme et quitte à laisser se poursuivre la submersion migratoire de la FRANCE.

Continuer la lecture de 1er tour: beaucoup de perdants et un gagnant

Deux questions fondamentales structurent désormais la vie politique française : la mondialisation et le rapport aux minorités

mondialisation
Emmanuel Macron était sur Radio beur FM ; il a lancé un appel aux africains à venir rejoindre la France; appel qu’il a relayé sur son compte twitter.

Communiqué de la ligue du Midi

 

Quatre grandes combinaisons apparaissent possibles aujourd’hui, au sortir du premier tour de l’élection présidentielle :

– Si vous êtes contre la mondialisation, sous sa forme actuelle, et ouvert aux minorités (maghrébine ou LGBT), vous êtes altermondialiste ; c’est Jean-Luc Mélenchon.
– Si vous êtes pour la mondialisation et ouvert aux minorités, vous êtes pro mondialisation ; c’est Emmanuel Macron.
– Si vous êtes pour la mondialisation mais hostile aux minorités, vous êtes conservateur ; c’est François Fillon.

– Enfin, si vous êtes contre la mondialisation et hostile envers les minorités, vous êtes nationaliste ; c’est Marine Le Pen.

        La Ligue du Midi dénonce et combat partout et en tous lieux “le mythe de la mondialisation heureuse”. Si on additionne les scores de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon ainsi que celui de ceux et celles qui combattent cette abomination, on dépasse très largement les 50 %.

Continuer la lecture de Deux questions fondamentales structurent désormais la vie politique française : la mondialisation et le rapport aux minorités

“Sens commun” : idiots utiles des musulmans

commun

Le billet de Robert Langlois:

       En politique, c’est comme dans les systèmes d’équation il vient toujours un moment où tout se simplifie. Nous y sommes, l’équation du vote de SENS COMMUN pour FILLON est résolue, elle s’est simplifiée toute seule.

        En voici le résultat :

        FILLON, le candidat supporté (hissé au cric à la primaire de la droite) par SENS COMMUN a donné la même consigne de vote que les Musulmans de France (anciennement UOIF). Les deux ont appelé à voter MACRON pour faire barrage à Marine LE PEN. Voilà, c’est tout simple, telle est la réduction ultime à laquelle a conduit l’engagement de certains apprentis sorciers dans cette campagne.

        Bravo, bravo et encore bravo. Amis catholiques, vous pourrez donc remercier les irresponsables qui vous ont fourrés, et nous tous avec, dans cette nasse. Car si vous écoutez François FILLON, vous allez appliquer la consigne qui complet le mieux à Tarik RAMADAN et aux frères musulmans, celle qui va détruire les dernières défenses qui nous restent et leur ouvrir le pays. Car Tarik RAMADAN, les frères musulmans et l’UOIF savent exactement comment conquérir la FRANCE. Eux sont des politiques de très haut niveau, eux avancent sans effort dans l’espace politique que leur livrent depuis des décennies les sociaux libéraux coalisés et, en cette occasion historique exceptionnelle, les idiots utiles de SENS COMMUN. Eux savent que MACRON est leur meilleur candidat, celui qui va faire le vide devant eux.

        Avec le concours de FILLON, MACRON va être élu. Alors voici en vrac ce qui nous attendra.

Continuer la lecture de “Sens commun” : idiots utiles des musulmans

Macron : une baudruche en apesanteur

intérêts

4°) A l’encontre des intérêts de la France

 

4°) A l’encontre des intérêts de la France

 

        Macron a conseillé Hollande pendant tout le quinquennat. Il a été secrétaire Général Adjoint de l’Élysée puis Ministre de l’économie après avoir participé aux différents groupes occultes proches du président. Aussi peut-on affirmer qu’il est coresponsable de la casse sociale que connaît la France et de la crise économique qui accélère la crise politique qui touche le pays. Le 11 mars 2017 Hollande déclarait à Valérie Pécresse : «  je suis dans un travail de démolition que je mène depuis cinq ans avec obstination », il convient de le prendre à la lettre. Macron en est le complice sinon l’inspirateur selon les principes du constructivisme.

        Contemporain des années 68, le constructivisme a pour projet la gouvernance de l’humanité au moyen de décisions déterminantes pour la vie des personnes prises par le pouvoir politique. Avec des lois sur la famille, la filiation, la conception, la fin de vie, l’altérité sexuelle, la politique du quinquennat a favorisé la perte de repères et la « destruction des communautés naturelles » selon le terme d’Olivier Babeau. Le principe étant que tout est relatif puisque construit, donc aliénant et doit être « déconstruit ».

        C’est à ce titre qu’en février 2017, le Grand Orient de France était encouragé à faire évoluer la loi sur l’euthanasie, travailler sur le transhumanisme et l’homme augmenté. Ajoutons l’organisation d’une invasion migratoire africaine à la charge de la collectivité et le bilan du quinquennat sur la déconstruction sociétale est positif ! Le couple Macron-Hollande a su amener la France de 2012 avec cinq millions de chômeurs à plus de six millions en 2016. En quatre ans, la dette de la France est passée de 1.800 milliards à plus de 2.200. Ce qui représente 100 % du Produit Intérieur brut. Et les impôts sont passés de 900 milliards à plus de 1.000.

Continuer la lecture de Macron : une baudruche en apesanteur

Macron : une baudruche en apesanteur

baudruche

3°) Impostures et mensonges : Monsieur Propre et les conflits d’intérêts

3°) Impostures et mensonges : Monsieur Propre et les conflits d’intérêts

 

        Macron dit vouloir une France à l’abri de la corruption et des conflits d’intérêts; à le voir jouer la comédie sur les plateaux , faire la moue devant les autres candidats, on lui donnerait le bon dieu sans confession…et pourtant !

       L’Emmanuel nouveau n’est pas à un mensonge près ; passé par l’ENA, il y garde de fidèles amis aussi arrivistes que lui, et comparses. On a déja cité Aurélien Lechevallier, organisateur de sa campagne à l’étranger, diplomate. Mais pourquoi Macron se dit il « docteur en philosophie » alors qu’il n’a pas soutenu de thèse ? Pourquoi se dit il ancien de Nor Sup, alors qu’il a échoué deux fois au concours d’entrée ? Mieux, à moins d’être spirite, notre golden boy a déclaré dans une interview à Paris Match, « être en contact régulier avec un intellectuel musulman » à propos de « l’Islam en France ». Vérification faite, le tunisien en question , Abdelwahab Medded était décédé depuis deux ans…

        Le clip vidéo du mouvement « En Marche » pour accompagner Macron dans la campagne présidentielle était sensé montrer la diversité de la population française et son potentiel. En fait, on y a bien vu de la diversité, oui, mais celle d’un montage de vidéos étrangères surtout américaines. Les mondialistes façon Drahi ont certes du savoir-faire mais il y sont allés un peu fort ! Le français est plus subtil ! Quant au meeting de Marseille, la vidéo présentée par « En marche » relevait de l’escroquerie –la salle est au 3/4 vide et l’ennui y est roi- … Le 10 avril 2016 sur France2 Macron avoue 13.000 adhérents pour son mouvement. Il ne s’agissait en fait que de visites sur son site. Face à Dupont-Aignan, lui reprochant, comme ministre, d’avoir laissé la banque Rothschild « transférer des actifs d’entreprises françaises à l’étranger », il ment éhontément en soutenant : « je n’ai pas eu à en connaître !”

        Concernant son patrimoine, ce « financier » est assez flou. Il déclare la maison du couple au Touquet pour 200.000 euros, alors qu’un redressement fiscal l’estime à 1,4 millions d’euros. De 2010 à 2014, année de son entrée au gouvernement, Macron a gagné 3,3 millions d’euros avant impôt. Or en 2014 il déclare posséder 1,2 millions d’euros et 1 million d’euros de dettes. Le 28/10/16 il n’aurait plus que 63.048 euros et ne vivrait qu’avec l’argent de son épouse. Sauf erreur, Macron a les mains trouées ! Voilà quelques entourloupes destinées à échapper au fisc et à l’ISF, mais un aussi mauvais comptable peut il prétendre gérer la France ?

Continuer la lecture de Macron : une baudruche en apesanteur