Pétition d’un musulman pour faire interdire la fête de la bière à Munich

Pétition d’un musulman pour faire interdire la fête de la bière à Munich

Une brève de la Ligue du Midi

 

La fête de la bière à Munich (Oktoberfest) pourrait bien voir sa fin prochaine. Un musulman néerlandais, Morad Almuradi, aurait lancé une pétition pour demander aux autorités munichoises d’annuler cette fête anti-islamique par excellence, la fête de la bière, parce qu’elle comporte tout ce que les musulmans détestent (en apparence) : l’alcool, les cochonnailles, les femmes légèrement vêtues, la musique, le plaisir, le laisser-aller, le flirt et parfois, un peu plus …

Voici le texte de la pétition :


« Je vous écris cette lettre afin d’attirer votre attention sur ce que le soussigné et beaucoup d’autres musulmans considèrent comme une offense à nos valeurs.»
« L’Oktoberfest » est un évènement intolérant et anti-islamique. Nous essayons d’ignorer son existence, mais trop de nos lois ancestrales y sont bafouées : alcool, nudité, etc…»

« Nous comprenons que « l’Oktoberfest » fait partie d’une tradition allemande, mais, en tant que musulmans ne pouvons tolérer cet évènement anti-islamique, car à travers nos yeux il offense tous les musulmans de la terre. Nous vous demandons, dès lors, l’interdiction immédiate de cette fête. « 

« Sachez monsieur le Maire, que « l’Oktoberfest » pourrait à l’avenir offenser tous les réfugiés syriens, afghans et irakiens accueillis aujourd’hui en Allemagne. L’annulation de cette fête serait de votre part un geste fort et aiderait les réfugiés à ne pas oublier leur origine musulmane.»

« Merci pour l’attention que vous accorderez à ce courrier.»

Morad Almuradi (traduit du texte allemand)

 

Vous aurez noté la conclusion surréaliste de cette pétition : « L’annulation de cette fête serait de votre part un geste fort et aiderait les réfugiés à ne pas oublier leur origine musulmane ». Mais ça aiderait à coup sûr les Allemands à oublier bien vite qu’ils sont Allemands… et surtout allemands chez eux !
Et ça les préparerait à coup sûr à devenir musulmans plus rapidement !

Si ces fêtes gênent les musulmans, il faut qu’ils se rassurent.
 – Déjà ils ne font pas partie du public ciblé.
 – Ils ne sont pas forcés de venir.
 – Ils peuvent passer la nuit chez eux à battre leur(s) femme(s)
 – Leur ramadan c’est un mois de nuisances contre UNE NUIT DE FÊTE.
Et en sus…
Si on les dérange avec nos bières et nos cochonnailles ? … Ben on les emmerde !

D’autant qu’il y a de par le monde 57 pays où il n’y a jamais de fête de la bière ! Mais où il n’y a pas d’allocations non plus !

Pan ! Dans la gueule pour les kollabos progressistes au parlement européen

Pan ! Dans la gueule pour les kollabos progressistes au parlement européen

Communiqué de la Ligue du Midi

Chacun sait que la Ligue du midi défend la stratégie des petites victoires qui permet de remettre en confiance nos militants et le peuple souvent décoiffés par la hargne et l’outrecuidance, sans limites, de l’intelligentsia. Et pour le coup nous avons toutes raisons de nous réjouir, après cette victoire au parlement européen réuni en session plénière à Strasbourg ce jeudi 24 octobre qui a vu un texte favorisant les ONG pro-migrants en Méditerranée, rejeté !

Toute victoire, impliquant forcément une défaite pour l’autre camp, c’est une défaite d’autant plus amère pour les progressistes que cette résolution repoussée sur le score de 288 eurodéputés pour et 290 contre.

Cette résolution arrivait donc à la suite de l’effacement de Matteo Salvini en Italie et devait relancer avec force la « pêche aux migrants » en Méditerranée orientale : « mise en place de corridors humanitaires, affirmation du droit inconditionnel de sauver, interdiction du délit de solidarité et de la criminalisation des humanitaires sur tout le continent, répartition obligatoire des migrants dans les pays européens ».

Le texte dénommé « Opérations de recherche et sauvetage en Méditerranée », porté principalement par les socialistes (2ème groupe par importance au parlement européen) a donc été rejeté. On se souvient que la gauche et les libéraux avaient pourtant reçu en grande pompe, début octobre à Bruxelles, la capitaine du Sea Watch, Carola Rackete -au nom prédestiné, quand on sait que le sauvetage des migrants est un business des plus lucratifs- qui avait forcé en juin dernier le blocus des ports italiens mis en place par Matteo Salvini, dans le but de débarquer toujours plus de migrants en Europe.

Le vote semblait d’avance bouclé, car approuvé par plusieurs forces politiques allant des centristes de Renew (Macron) à l’alliance progressiste des socialistes et démocrates en passant par les écologistes et l’extrême gauche. Mais l’alliance de « la droite des valeurs », mêlant le PPE (droite républicaine), les eurosceptiques du CRE et le groupe Identité et démocratie (auquel appartiennent les élus RN) a réuni la majorité des votants.

Comme l’a souligné fort justement Nicolas Bay, Euro-Député français RN, Vice-Président du groupe Identité et démocratie : « Aujourd’hui, le Parlement européen a mis Mlle Rackete et ses amis en garde. En agissant au plus près des côtes libyennes, parfois jusque dans les eaux territoriales, ces ONG font le jeu des trafiquants d’êtres humains. Leur agenda n’est pas humanitaire, mais politique : ils veulent imposer l’immigration massive à l’Europe ! L’unique façon de stopper l’immigration illégale et de mettre fin aux morts en mer est d’empêcher les bateaux de quitter les côtes africaines ».

Cerise sur le gâteau, à quelques jours d’intervalle de l’affaire Goulard, « Macron Jupiter » vient de voir s’éloigner ses fantasmes de super monarque européen. Notre donneur perpétuel de leçons, a fini par agacer et révulser durablement les euro-députés de droite qui votent dorénavant en bloc contre lui quel que soit le sujet traité.

Victoire dans les urnes suite à plusieurs actions des identitaires sur le terrain… que demande le peuple ?

Insécurité, terrorisme islamiste ça suffit !

Insécurité, terrorisme islamiste ça suffit !

Communiqué de la Ligue du Midi 

 

Manifestation à Montpellier – Préfecture

Le 11 novembre 2019 à 15 h00

avec :

Richard Roudier – Ligue du Midi

Erick Cavaglia   (Nîmes)

Alain De Peretti  (Bordeaux)

François Galvaire (Bordeaux)

François Jay (Bordeaux)

Olivier Roudier (Cévennes)

Maurice Vidal (Montpellier)

et avec la participation de :

Alain Escada – Civitas

Clément Gautier – Action Française

Christian Piquemal – Cercle Citoyens Patriotes

Vincent Vauclin – Dissidence Française

et le soutien de :

Pierre Cassen – Riposte Laïque

Roland Hélie – Synthèse nationale

Patrick Jardin – Patriote

Manifestation déclarée en préfecture

Nouveau saccage de la Nouvelle Librairie : mais que fait donc la police de Castaner…?

Nouveau saccage de la Nouvelle Librairie : mais que fait donc la police de Castaner…?

Communiqué de la Ligue du Midi

Nous sommes, bien sûr, très attachés à défendre nos libertés individuelles et collectives dans notre midi, mais, notre patrie, la terre de nos pères, c’est aussi la France et rien de ce qui s’y passe ne nous est étranger. Depuis la révolution de 1789, le jacobinisme a hélas triomphé et c’est Paris qui concentre la plus grande partie des pouvoirs aussi bien dans le domaine économique que culturel.

Et c’est bien l’intelligentsia parisienne et ses relais médiatiques parisiens qui nous envahissent et nous abrutissent de leur théorie du genre, du vivre ensemble au détriment des français de souche et de la France périphérique, de la marchandisation du corps, du transhumanisme et j’en passe…

C’est pour cela, que la création de La Nouvelle Librairie au cœur du Quartier latin, au cœur du monde bobo macronien, l’an dernier a résonné comme un coup de tonnerre !

Comment ? Des amoureux de la France et de sa culture, de sa littérature, des défenseurs de son identité, des penseurs politiquement incorrects osaient s’installer à deux pas de la Sorbonne, du boulevard Saint-Michel, où en principe, n’ont droit de cité que les gauchistes, les mondialistes et les tenants les plus abjects du politiquement correct.

Et en plus, ça marche ! ! Des auteurs prestigieux, des manifestations culturelles deux ou trois fois par semaine qui attirent de plus en plus de monde.

La Nouvelle Librairie a été attaquée une première fois un samedi après-midi lors d’une manifestation des gilets jaunes par des blacks blocs. Grâce au courage du libraire qui a su défendre les locaux, protéger les clients et préserver au maximum les livres, des dégâts matériels importants n’ont eu lieu que sur la porte et sur la vitrine.

Que faisait la police et M. Castaner pour protéger ce lieu de culture ? Rien, comme d’habitude alors que des centaines de policiers étaient massés dans les rues à ce moment-là et à proximité puisqu’on est à 50 m du Sénat.

Grâce à la solidarité de tous, les dégâts ont été réparés et La Nouvelle Librairie continue son aventure avec succès.

Les courageux gauchistes n’osant plus s’attaquer en plein jour à ce lieu de résistance par peur d’être à nouveau rossé, ont vandalisé une fois de plus la librairie, la nuit la veille de la venue de Jean-Marie Le Pen pour la signature du deuxième tome de ses mémoires.

Les locaux ont bien résisté mais les dégâts à la devanture sont quand même importants. Que faisait encore la police qui est à 50 m, devant les portes du Sénat ?

Où sont les protestations indignées du ministre de la culture, de l’intérieur, du premier ministre face à ces attaques intolérables contre la liberté de penser, la liberté d’expression, au nom de toutes ces valeurs dont ils nous ressassent sans cesse l’importance ?

Malgré la lâcheté de ceux qui nous gouvernent, les mondialistes et leurs serviteurs ne nous feront pas taire aussi bien à Paris qu’ici !

Il nous faut faire preuve de cette vertu qui est le titre du dernier ouvrage de François Bousquet, directeur de La Nouvelle Librairie : LE COURAGE !

Oui, osons affirmer haut et fort nos idées, nos convictions ; diffusons-les par les actions sur le terrain, les conférences, les formations, les débats, les livres, l’occupation des réseaux sociaux, etc.

Le peuple est d’accord avec nous car nous sommes le peuple et il attend de nous de le représenter et de clamer clairement et à visage découvert que nous n’abandonnerons jamais la lutte pour notre terre et pour la laisser encore plus belle à nos enfants !

Soutenons la nouvelle librairie et toutes les formes de combat notamment culturel et intellectuel qui sont des volets incontournables de la lutte que nous menons.

NB: La Nouvelle Librairie est ouverte tous les jours de 13h à 20h du mardi au samedi, 11 rue de Médicis Paris VI (à 50 m du sénat).

La guerre civile a commencé le 3 octobre 2019

La guerre civile a commencé le 3 octobre 2019

 

L’éditorial de la Ligue du Midi

 

Le 19 août 1944, la Police Nationale, à partir de la Préfecture de Police, se soulevait à Paris contre l’occupant.
75 ans après, l’occupant se soulève contre la Police Nationale.

 

Nous ne nous étendrons pas sur le film de la journée du jeudi 3 octobre que chacun a vu et revu sur les chaînes de télévisions dont la pluralité kaléidoscopique n’est qu’illusion : toutes vous raconteront la même histoire.

Et pourtant… C’est sur cette vérité OFFICIELLE ET PARTIELLE qu’il convient de se pencher avec attention. L’auteur de l’attaque « n’a jamais présenté de difficultés comportementales, ni le moindre signe d’alerte » a déclaré le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. « C’est un homme sans histoire, il ne s’est jamais montré violent » dira l’un de ses collègues. À Gonesse (dans le Val-d’Oise) une voisine du couple interrogée déclare au Parisien : « Pour moi, c’est des gens normaux ». Tous les témoignages concordent : depuis 16 ans, Mikaël était un « fonctionnaire-modèle ». Circulez, il n’y a rien à voir. Seulement voilà… la Magie Verte a opéré : il y a trois ans, Mikaël Harpon s’est converti à l’Islam… nom prédestiné pour l’assassin au couteau en céramique (humour noir…).

Officiellement, personne n’avait remarqué le moindre signe de radicalisation. La Direction du Personnel de la PP ([1]) serait prise en défaut de ne pas avoir limogé un tel fonctionnaire. Un bémol pourtant, commençait à troubler le ronron administratif : notre pieux Mikaël venait d’être convoqué par sa Chef de service (horreur : une femme !) au motif que son comportement devenait « inadapté ». En effet, depuis sa conversion à la « religion de Paix et d’Amour », notre informaticien-modèle refusait de serrer la main aux dames. Pardi ! Il avait lu l’Coran, c’te brav’hom’ !

La situation était quand même délicate. Mickaël était affecté à la DRPP ([2]) -le Saint des Saints du Rens’- comme CHARGÉ DU TRAITEMENT DES DONNÉES INFORMATIQUES. Je vous laisse imaginer le nombre de fiches confidentielles, ultraconfidentielles et top-secret que maniait au quotidien notre ex nouveau-converti. Mais rassurez-vous : « employé-modèle », jamais feu Mickaël n’aurait pensé un instant transférer le moindre dossier à ses collègues informaticiens d’organisations « concurrentes » comme DAESCH, Al-Qaïda ou autre étoile de la Galaxie Verte ! Même pas celui de son OT ([3]), le Barbu qui l’a si majestueusement accompagné dans sa conversion à l’Islam le plus pur. Ce dernier a dû gagner une bonne pelleté de Vierges au Paradis d’Allah, hier vers midi ! ([4])

Mais quand même… un Antillais comme Mickaël n’avait pas le profil-type du musulman « radicalisé » ! – Détrompez-vous. Pas plus que le Mondialisme, l’Islam n’a de frontières. Depuis une décennie, les Caraïbes se métastasent dangereusement. Au plein sud de la Martinique, Trinidad-et-Tobago particulièrement, offre toutes les facilités imaginables (financières et structurelles) à des organisations comme DAESCH et le Hezbollah, en relation étroite avec les cartels de la drogue du Mexique. Leur visée principale est la déstabilisation des USA mais aussi de l’Europe occidentale. De nombreux rapports de l’IEEE ([5]) en font état.

Aujourd’hui, sous peine d’embastillement immédiat ordonné par le 17ème Peloton d’exécution (la XVIIème Chambre), vous devez distinguer le musulman modéré du musulman radicalisé. Et ne vous y trompez pas ! Tout musulman qui se tient tranquille est un « musulman modéré ». La farce est habilement concoctée pour faire rire les vieux croutons barbus, secs et puants des déserts arabiques, ceux qui vous expliquent que la Terre est plate et autres joyeusetés scientifiques.

Des témoignages dignes de foi, recueillis dans l’entourage de son domicile de Gonesse où sont logés plusieurs familles de fonctionnaires de police en activité ou en retraite, établissent formellement que le criminel Mikaël Harpon, antillais néo-converti à l’islam comme de nombreux caribéens aujourd’hui (lui-même fonctionnaire de Police de catégorie C) aurait, la nuit précédant la tuerie, hurlé « Allah Ouakbar » vers 3 ou 4 heures. Tôt le matin, il a été souvent aperçu vêtu d’une robe de chambre djellaba pour se rendre à la mosquée de La Fauconnière à Gonesse où il avait ses habitudes religieuses. Professionnellement au fait des mesures de sécurité contreterroristes, Mikaël Harpon s’était muni d’un couteau en céramique, indétectable par les portiques de sécurité utilisés à la PP.

Ceci démontre au besoin que LA TUERIE ÉTAIT BIEN L’ACTE PRÉMÉDITÉ D’UN INDIVIDU SAIN D’ESPRIT MAIS CONTAMINÉ PAR « UN POISON NOMMÉ ISLAM ».

OUI, Monsieur le Président de la République, l’islam tue. Et les petits-bourgeois imbéciles et boboïsants des « beaux quartiers » qui boivent vos paroles prédigérées pour pallier leur inculture-crasse masquée par l’emplâtre grossier du snobisme le plus vulgaire, ces petits-bourgeois qui ne comprennent rien à pas grand-chose, tomberont les premiers sous le couteau de l’égorgeur. Nous ne les pleurerons pas.

Mais vous, Monsieur le Président, vous portez la responsabilité historique de la survie du Peuple de France aujourd’hui désappointé, ce Peuple héritier légitime d’une civilisation et d’une culture que le Monde entier nous envie.

OUI, Monsieur le Président de la République, les BRAVES GENS, vos pères et vos aïeux, tremblent aujourd’hui de se voir contraints par la faute de vos sbires à la proximité physique quotidienne de personnes contaminées par une idéologie mortifère dont le but est de les convertir à une philosophie stérile qui va se perdre dans les sables arides du désert, ou de se faire trancher la gorge par le premier venu des cafards convertis.

Un jour, Monsieur le Président, un jour proche, le sang français va rougir le pavé de Paris et les chemins de Province. Rapidement, il recouvrira le « bleu » et le « blanc » de notre Drapeau.

Alors, l’âme des Celtes, des Gaulois et des Francs viendra soutenir et armer le bras des Français qui n’épargneront nul ennemi. Et je vous jure, Monsieur le Président, quels que soient les puissants remparts qui abritent votre retraite caribéenne, pacifique ou néozélandaise, que le Diable en personne vous interdira le repos.

La guerre civile a déjà commencé.

  

[1] Préfecture de Police.

[2] La Direction du RENSEIGNEMENT de la Préfecture de Police.

[3] Officier Traitant.

[4] Qu’il les rejoigne au plus vite…

[5] Instituto Español de Estudios Estratégicos (Institut Espagnol d’Études Stratégiques, du Ministère de la Défense espagnol).

Le navire Ocean Viking (SOS Méditerrannée) fait escale à Marseille : non aux marchands d’esclaves, halte aux collabos !

Le navire Ocean Viking (SOS Méditerrannée) fait escale à Marseille : non aux marchands d’esclaves, halte aux collabos !

 

Communiqué de la Ligue du Midi

 

 

Comme nous l’avions annoncé, l’association immigrationiste SOS Méditerranée, vient de co-affréter avec Médecin sans Frontières, un nouveau navire battant pavillon norvégien dénommé Ocean Viking. Ce bateau est parti de Pologne, il y a une semaine et après avoir contourné l’Espagne, s’est dirigé vers Marseille, siège de l’Association SOS Méditerranée.

On se souvient qu’en 2018, les identitaires et patriotes, à Montpellier, Bordeaux, Marseille, Sète, avaient conduit par leurs actions la totalité des nations à refuser un pavillon au navire Aquarius qui avait été finalement placé sous séquestre par le gouvernement français.

Pour sa nouvelle campagne d’été, SOS Méditerranée, avec l’appui de gros donateurs politisés du type Soros, de l’Union européenne, de multinationales et de collectivités territoriales, a réussi à affréter un nouveau navire, plus beau, plus coûteux de 77 m de long sur 15 m de large, équipé de conteneurs destinés à accueillir des familles. Un personnel pléthorique d’une trentaine de personnes parmi lesquelles une sage-femme et des chargés de communication (sic) assisteront les migrants.

Aux dires de SOS Méditerranée, le bateau se tiendra à la limite des eaux territoriales libyennes, de façon à recueillir les candidats africains sous l’œil attentif et intéressé des maffias et autres passeurs. C’est déjà un aveu sur les méthodes de forbans que nous ne cessons de dénoncer… Sur des vidéos de l’association, on peut voir le personnel des zodiacs de sauvetage, distribuant des gilets de sauvetage aux migrants, puis les canots pneumatiques sont coulés -ça, on ne nous le montre pas- … voilà un beau sauvetage bien réussi sur une mer d’huile… Mesdames, messieurs, passez la monnaie…

Car tout ceci est un business puisque SOS Méditerranée reconnait que la location du navire coute 11.000 € par jour -14.000 € si l’on rajoute les faux frais-, soit 450.000 € par mois et sur la saison d’été, pas loin de 2 millions.

Pas de soucis, c’est vous qui payez (vous, ce sont les classes populaires) … vous engraissez sans le savoir, le trafic par vos impôts, à travers les subventions des collectivités territoriales -Conseils régionaux, départementaux, municipalités-, par les déductions fiscales des dons des particuliers que l’État ne rentrera pas et par les dons des entreprises (idem)…

En conclusion, lors de sa campagne d’été, soit Ocean Viking naviguera entre la Libye et Marseille et alors des envahisseurs seront débarqués directement et régulièrement à Marseille et nous devrons nous mobiliser contre ce trafic.

Soit les envahisseurs seront débarqués à Malte et seront acheminés par avion dans quelques pays dont la France qui se seront partagés ces colons chargés de peupler nos pays….

Dans un cas comme dans l’autre, la pompe aspirante, un instant grippée, va continuer à déverser sur notre sol des hordes de migrants que nous devrons en plus de les accueillir, nourrir et loger, puisqu’on sait pertinemment qu’ils viennent pour consommer et non pour trouver un travail qui n’existe pas.

Et pendant ce temps, nos SDF continuent à crever dans la rue, nos concitoyens de Mayotte et de Guyane d’appeler au secours… en vain. Pour les médias du système, seuls les « migrants » sont à la mode… et surtout si l’on peut annoncer de vrais ou faux naufrages…

 

Français, à vos poches…