Manif pour tous: fin de la saison 1

   L’appel à la mobilisation lancé sur les différents sites du Réseau et relayé par des groupes amis a porté ses fruits puisque, en ce dimanche 26 mai, ce sont une centaine de patriotes militants ou sympathisants qui formaient le cercle à proximité du jardin des plantes autour du Réseau Identités : solidaristes, identitaires, royalistes etc… venus de toutes nos provinces: du Nord, de Normandie, de Bretagne, d’Aquitaine, de Provence, des Alpes, d’Auvergne avec une délégation occitane, forte quant à elle, de plus de 30 membres, adhérents de la Ligue du Midi.

   Richard Roudier et les autres dirigeants du Réseau défilaient, encadrés par le drapeau de la Ligue et par un portait de Dominique Venner sur un velours noir. Celui qui s’était donné la mort il y a quelques jours dans la Cathédrale Notre Dame de Paris, avait écrit dans sa dernière lettre : “Je crois nécessaire de me sacrifier pour rompre la léthargie qui nous accable. J’offre ce qui me reste de vie dans une intention de protestation et de fondation”. Il est évident qu’une telle grandeur d’âme ne pouvait convenir aux petits Kapos du service d’ordre de cloportes de la “Manif Pour Tous” qui intervenaient sournoisement pour tenter d’arracher le portrait tant haï.

   Quelques horions plus tard, qui ont permis à nos amis –même les vétérans- de démontrer leurs vertus pugilistiques, l’ordre des choses pouvait reprendre son cours avec une série de slogans radicaux : “un père, une mère, c’est identitaire”, “Hollande cass’toi, ta loi on n’en veut pas”, et le désormais incontournable: “Taubira démission”.

   L’attitude des organisateurs et de leurs valets, démontre, s’il en était besoin, que le rideau doit tomber sur cette première saison de la “Manif Pour Tous”. Les palinodies de “la Frigide”, la connivence entre les organisateurs et la préfecture de police –les cortèges ne doivent pas faire la jonction!-, les flics déguisés en gentils organisateurs, les rafles de militants… tout cela entretient un profond malaise et fait le lit du pouvoir via Manuel Valls pour décimer, à coup de Garde à Vue et de comparutions immédiates, les organisations patriotes. La cerise sur le gâteau étant la place donnée sur le podium aux islamistes et leurs voilées.

   Nonobstant, malgré ces tentatives de découragement, les familles, les femmes, les enfants étaient présents. C’est un signe : quand les mères, malgré la crainte qu’elles pourraient avoir pour leur progéniture, décident malgré tout de manifester, c’est que la colère est profonde et la détermination forte. Cette formidable mobilisation ne doit pas être un point d’orgue, mais le socle, le début d’une reconquête de notre histoire, de notre mémoire et d’un nouveau départ vers l’avenir. En route pour la saison 2 !

Faites connaître notre site, partagez !

La Ligue du Midi à la “manif pour tous” le 26 mai

   Depuis plusieurs mois, le gouvernement socialiste mène une offensive dans l’optique de détruire tous les socles de notre civilisation. Loi sur le mariage pour tous, repentance vis à vis de l’esclavage, appel à toujours plus d’immigration, tout est fait pour mettre en place un grand remplacement de population. Parallèlement, le pouvoir en place organise une véritable répression contre toutes celles et ceux qui contestent, qui refusent de voir le pays s’écrouler, abandonné entre les mains de politiciens impuissants mais vrais destructeurs de peuples.

   Arrestations préventives, gazages dans les manifestations, multiplications des convocations policières, tout est fait pour entraver la liberté de manifester et d’alerter l’opinion dans notre pays. Richard Roudier et les militants de la ligue du Midi en ont d’ailleurs fait les frais récemment, à Montpellier, lors d’une convocation au commissariat suite à l’opération « pourrissons les pourris » effectuée devant le siège du Parti Socialiste : étranglements par les forces de police, menaces, atteintes à la liberté de manifester. La vidéo ci-dessous résume d’ailleurs assez bien cet évènement, un parmi de nombreux autres:

   Voilà pourquoi la Ligue du Midi appelle ses membres, sympathisants ou adhérents à manifester ensemble,

Dimanche 26 mai
Rendez-vous à 14h, place Valhubert, 13°
Nous serons réunis coté jardin des plantes, face au pont d’Austerlitz

   Notre présence nombreuse sera le plus bel hommage rendu à Dominique Venner, qui a décidé, mardi 21 mai, de mettre fin à ses jours en la cathédrale Notre-Dame de Paris, laissant ainsi un message, véritable appel à la prise de conscience et à la révolte face aux assassins des peuples d’Europe.

Faites connaître notre site, partagez !

Collectif Antifa : mise en garde de la Ligue du Midi

   Mise en cause nommément dans Midi Libre du 14/05/2013, la Ligue du Midi s’étonne et s’amuse de cet énième et probablement éphémère collectif prétendument anti-fasciste, tout en restant vigilante quant aux éventuelles dérives totalitaires et aux violences aux personnes que la création de ce collectif va inévitablement induire.

Rappels historiques :
1 Le fascisme est mort avec son créateur en 1945 en Italie
2 La guerre d’Espagne est terminée depuis longtemps et les « résistances républicaines » ont accouché de 40 années de dictature et de terrorisme ETA
3 Les politiques de droite comme de gauche de ces 50 dernières années ont accouché de la situation économique catastrophique que nous connaissons.
4 Les principaux états totalitaires, aujourd’hui, sont d’essence marxiste comme certains mouvements terroristes (FARC…) et se nomment Cuba, Chine et Corée du nord.

   La Ligue du Midi profite de l’aubaine pour dénoncer les violences subies par ses adhérents depuis sa création en 2010, notamment à l’occasion de la venue de Cohn-Bendit lors des élections régionales où une cinquantaine d’individus cagoulés et armés avaient agressé 10 de ses militants. Affaire étonnamment classée sans suite par « manque d’éléments » malgré les arrestations en flagrant délit et les aveux complets de 3 des agresseurs (2 hooligans des Armata ultras et un redskin).
Richard Roudier ayant lui-même été agressé par 2 membres de l’Arme Révolutionnaire Marxiste :), qu’il avait réussi à interpeller.
Agression par des Armata ultras à 4 contre 1, d’un adhérent à proximité du Peyrou puis suite à dépôt de plainte une nouvelle agression du même militant par Monsieur S.C et un de ses amis dans le quartier de Figuerolles (affaires classées).

   Il est certainement très confortable de crier au fascisme quand on est installé douillettement au creux d’une ville PS depuis des décennies. Quel est le prix pour tous les avantages concédés ? Une révolte molle ? Une contestation de petits bourgeois ? L’absence de ces idiots utiles dans la défense des classes populaires au profit de la promotion de combats marginaux (clandestins, PMA/GPA, drogues…) résume bien la composition de ces groupes : des marginaux et des sociaux-traîtres !

   La Ligue du Midi, seul mouvement à défendre sur le terrain les classes populaires n’entendra jamais baisser les bras face aux forces de corruption de notre peuple ; comme elle ne baissera jamais les bras dans la dénonciation des agissements mafieux du gouvernement Hollande ainsi que ses prédécesseurs Chirac et Sarkozy.

   La Ligue du Midi ne se laissera pas intimider par les tentatives de mise à mort sociale organisée par ce collectif ni même par les violences physiques qui en découleront. Sur ce dernier point la Ligue du Midi tient à préciser que ses militants rendront coup pour coup lors des agressions et qu’elle n’hésitera pas à se constituer partie civile lorsque certains manquements à l’honneur auront été constatés.

Faites connaître notre site, partagez !

Cohn Bendit defòra !

Cohn Bendit defòra !

   Daniel Cohn-Bendit, député européen sera présent ce jeudi à Montpellier à 18h30, au Cinéma Diagonal pour la promotion de son dernier ouvrage. Celui que l’on appelait alors « Dany le Rouge » s’était fait connaître au moment des évènements de mai 1968 en devenant un des leaders des mouvements marxistes, anarchistes et gauchistes. Il n’hésitera pas pour autant à se « convertir » quelques années plus tard à l’idéologie ultra-libérale, adepte de l’économie de marché et de la privatisation allant jusqu’à s’inviter à plusieurs reprises à l’université d’été du MEDEF.

   Grand défenseur d’une Union Européenne “Bruxellienne” et technocratique à la mode soviétique, “Monsieur” Cohn-Bendit fait partie de ceux qui sont persuadés que seule leur opinion a un sens et qui néantisent tous ceux qui ne pensent pas comme eux, allant jusqu’à contester la légitimité du peuple à pouvoir décider par lui-même. Ainsi, après la votation des Suisses lors d’un référendum d’initiative populaire s’opposant à la construction des minarets , Daniel Cohn-Bendit n’a pas hésité à réclamer à ce peuple pourtant indépendant et souverain, de revoter.

   Tel est le vrai visage de cet homme qui, de son passé soit disant libertaire, n’a gardé que les aspects les plus nauséabonds : promotion de la pédophilie, de la légalisation des drogues, de l’immigration massive extra-européenne, du mariage homosexuel, etc. Et tout cela en se présentant comme le porteur de la lumière morale universelle. Aujourd’hui, ce personnage symbolise à lui seul la décadence morale et politique de la France et de l’Europe qu’il porte en étendard depuis prés d’un demi-siècle.

   Daniel Cohn-Bendit est le digne représentant de cette pseudo-élite qui nous dirige aujourd’hui : des gamellards qui, à défaut d’enrayer la crise économique qu’ils ont initiée, ne cessent de détruire nos identités charnelles, ces identités qui supportent des valeurs pouvant mettre en périls leur système ultra-libéral, déshumanisé et hyper individualiste.

   C’est pour cela, que nous serons en première ligne pour accueillir Daniel Cohn-Bendit comme il se doit. Pacifiquement mais déterminés, nous ferons comprendre à ce jacobin apatride que cette terre est la notre et que nous ne voulons pas de lui chez nous !!!

https://www.facebook.com/events/442082249217431/

 

Faites connaître notre site, partagez !

Mariage pour Tous: la Ligue du Midi ne lâche rien

la Ligue du Midi ne lâche rien
la Ligue du Midi ne lâche rien

   Le dimanche 5 mai avait lieu à Montpellier la grande manifestation régionale du collectif « La Manif pour tous » Languedoc-Roussillon. Plus de 1 700 personnes s’étaient données rendez-vous sur l’esplanade du Peyrou pour défiler jusqu’à la place de la Comédie afin de dénoncer l’adoption du mariage gay par le parlement. Aux cris d’ « un père, une mère… identitaire », une forte délégation d’adhérents héraultais, gardois et aveyronnais de la Ligue du Midi avaient fait le déplacement pour se joindre au cortège des manifestants et ainsi montrer leur attachement à la famille et refuser le diktat imposé au peuple.

   Un an après l’élection de François Hollande et dans un contexte de crise économique et sociale sans précédent, la mobilisation toujours croissante contre la politique de la gauche démontre un ras-le-bol global et légitime à l’encontre d’une idéologie post-soixante-huitarde complètement en inéquation avec la réalité. Faute de pouvoir ou de vouloir s’attaquer aux vrais problèmes socio-économiques-identitaires que traverse notre pays, le gouvernement fait le choix d’accélérer la destruction de notre identité aujourd’hui avec le « mariage pour tous » et demain avec le droit de vote des immigrés. N’hésitant pas à passer en force, nos gouvernants qui se veulent de grands démocrates, n’hésitent pas a recourir à des méthodes et des argumentations dignes de l’absolutisme.

   Traitant d’homophobes tous ceux qui osent s’élever contre cette loi, ou encore de xénophobes ceux qui défendent leur identité, les socialistes veulent empêcher toutes forme d’opposition pourtant nécessaire dans un débat démocratique qui se respecte.

   Aujourd’hui, l’heure est à la mobilisation totale… Il est grand temps de ne plus craindre pour notre futur. Bien au contraire, il faut désormais aller à sa rencontre et montrer, une bonne fois pour toutes, que nous ne laisserons plus rien passer. Dans ce printemps qui est en marche, les patriotes-identitaires de la Ligue du Midi seront toujours en tête. Dans les manifs, devant les permanences socialistes, dans les veillées citoyennes, nous ne lâcherons rien !!!

N.B: un grand organe de presse régional a cru bon d’écrire que la Ligue du Midi avait “initié” cette manifestation; évidemment il n’en est rien et nous laissons aux vaillants organisateurs de la LMPT leur prérogatives dans ce domaine.

Faites connaître notre site, partagez !