La Guerre d’Algérie racontée aux biterrois par les communistes : la Ligue du Midi dit “non aux  tentatives de culpabilisation des français”

La Guerre d’Algérie racontée aux biterrois par les communistes : la Ligue du Midi dit “non aux tentatives de culpabilisation des français”

téléchargement

Dans un communiqué, plusieurs associations d’extrême gauche appellent la population biterroise à une conférence-débat le jeudi 21 mai autour du thème de la guerre d’Algérie. Cette manifestation devrait être confidentielle dans la mesure où elle reprend des thèmes éculés et aujourd’hui largement battus en brèche. Nul doute qu’on y dénoncera les résistants de l’OAS tout en minimisant ou en excusant les exactions du FLN. De même, on passera sous silence l’action civilisatrice de la France tout en condamnant les “riches colons” qui n’étaient en réalité que quelques centaines, l’immense majorité de la population se recrutant dans les couches populaires. En tout cas on peut parier que cette conférence réunira infiniment moins de public que celles initiées par la municipalité depuis la rentrée et qui ont drainé les foules.  (suite…)

La Guerre d’Algérie racontée aux biterrois par les communistes : la Ligue du Midi dit “non aux  tentatives de culpabilisation des français”

Philippe BILGER à Béziers

 

Philippe Bilger

Philippe Bilger

Philippe Bilger, ancien haut magistrat, tiendra une conférence sur le thème “L’anti-Taubira”
ce jeudi 16 avril–20h00 au Palais des congrès à Béziers.
Venez soutenir la Résistance !
La Guerre d’Algérie racontée aux biterrois par les communistes : la Ligue du Midi dit “non aux  tentatives de culpabilisation des français”

Création de la section d’Alès de la Ligue du Midi : le responsable est une responsable

AlèsTract[6]

La Ligue du Midi tisse sa toile en Languedoc. Après Montpellier, Aigoual-Cévennes, Nîmes-Camargues, les Identitaires s’installent en terre alésienne.

Tout commença sous un beau soleil par une distribution de tracts devant les halles centrales puis dans les boutiques du centre-ville. Les arguments avancés par la Ligue sur la question de l’insécurité et de la paupérisation de la ville ont été particulièrement appréciés des commerçants et plus particulièrement la dénonciation des agressions qui ont défrayé la chronique de ce début d’année. De nombreux alésiens ont souligné l’aberration vécue à Alès où l’on voit les agresseurs sortir libres du poste de police alors que leurs victimes sont encore en train de déposer plainte.

La collation, prise en commun sous une tonnelle de la périphérie, a été suivie d’un examen de la situation locale et des activités futures de la section sous la houlette de Michèle sa nouvelle responsable. Celle-ci inaugurait ses nouvelles prérogatives en exposant un certain nombre de projets placés sous le signe de la proximité autour des trois grands axes de la Ligue du Midi que sont la la Solidarité, l’Identité et la Sécurité.  (suite…)

La Guerre d’Algérie racontée aux biterrois par les communistes : la Ligue du Midi dit “non aux  tentatives de culpabilisation des français”

La Ligue du Midi en 1ère ligne contre la repentance

MaitresChezNous[2]

Le 14 mars 2015, 2000 patriotes réunis à Béziers ont fait tourner, en sens inverse, pour la première fois dans l’histoire contemporaine de notre pays, la roue dentée de la décadence. En face d’eux, à une centaine de mètres, 250 contre-manifestants, cornaqués par quelques fossiles communistes locaux et vieux profs, tentaient de se convaincre que les masses musulmanes allaient remplacer dans les organisations des “damnés de la terre”, les prolétaires d’usine, aujourd’hui défaillants.

Dans un discours sans concession qui, n’en doutons pas, sera étudié dans quelques dizaines d’années dans les universités et les lycées, Robert Ménard a déroulé le triptyque du combat de demain :

Dire non à la repentance, et au révisionnisme historique
« Non, je ne veux plus que nous soyons dans la repentance, je veux dire notre vérité à ceux qui armaient le bras des assassins des harkis, aux bourreaux qui nourrissent encore une haine de la France … » rappelant qu’en aucune manière la date du 19 mars 1962 n’a marqué la fin de la guerre d’Algérie, puisque le FLN continua durant plusieurs mois les massacres barbares de civils Pieds-Noirs et de harkis, notamment en juillet 1962 à Oran.  (suite…)

La Guerre d’Algérie racontée aux biterrois par les communistes : la Ligue du Midi dit “non aux  tentatives de culpabilisation des français”

Salle comble pour la création de la section nîmoise de la Ligue du Midi

15-02-21 Nimes1[2]

Ce samedi, plus de cinquante personnes étaient présentes en région nîmoise pour la création de la nouvelle section de la Ligue du Midi. Une affluence qui prouve notre volonté d’ agir à Nîmes et en Petite Camargue, région fortement identitaire qui plonge ses racines dans la romanité, la vigne, la bouvine etc.

Richard Roudier, président de la Ligue du Midi a ouvert la réunion en présentant le combat pour la défense de nos identités qui est mené  en Languedoc. En effet, alors que les partis traditionnels considèrent les départements comme la structure territoriale maîtresse en terme d’organisation politique et administrative, la Ligue du Midi a choisi de travailler sous la forme d’un réseau, aussi bien sur le plan local que national.  (suite…)