Le billet d’Alexandre d’Alteyrac – Alexandre_dAlteyrac@pm.me

 

La sombre ministre N’Diayé prénommée Sibeth participe emblématiquement de la stratégie de camouflage de ce qui nous sert de gouvernement. Ça n’est tout bêthement qu’une caricature de plus pour attirer sur elle moqueries et quolibets. Bref, elle est chargée d’attirer l’attention sur la forme pour la détourner du fonds. Certes, ne peut-on taxer M’ame N’Diayé de crétinisme congénital ou d’arriération mentale comme disent aujourd’hui les psychiatres pour désigner l’idiotie.

Suffisamment dégourdie et basiquement instruite, reçue au CAP de la politicaillerie avec mention passable (à défaut de l’avoir été au CAPA1 elle est chargée de « forcer le trait » après qu’on eut envoyé le Chargé du Protocole de l’Élysée se recycler dans la savane sénégalaise. Dans les textes, le poste de « Chargé du Protocole » est officiellement maintenu (voir Le portail de la Fonction publique). Je dis bien dans les textes…

Nous avons mesuré ces derniers temps l’art consommé de plusieurs potiches du Macronisme. La Schiappa n’a pas fini de nous amuser et s’acharne à rattraper le temps perdu. Sur les traces de Nathalie Loiseau qui fit montre de son incompétence aux élections européennes, une ribambelle de député(e)s psalmodièrent des déclarations aussi absconses que farfelues, en marche vers le Théâtre de Guignol. Mais à n’en pas douter, la palme de la bêthise revient haut-la-main à M’ame N’Diayé, Porte-parole du gouvernement.

Concevoir l’inconcevable est une gymnastique où je suis malhabile. Aussi ai-je un mal fou à imaginer M’ame N’Diayé accompagner Emmanuel en l’appareil qui lui est coutumier, pour « porter sa parole » aux invités d’un cocktail offert par David de Rothschild…

Mais les semelles de mes chaussures sont fines, et je sens sous mes pas grossir la 17ème corde !

Les juges ripoublicains, aigres héritiers de Fouquier-Tinville, pourraient fort m’inviter par devant leur prétoire, me disant : « Ci-Devant, vous taclez Madame N’Diayé parce qu’elle est noire et parce qu’elle est grosse ! ».  Allons, bon ! J’ajouterais parce qu’elle est laide et vulgaire mais ceci n’engage que moi et je ne vous ai rien dit.

Eh bien non, Messieurs de la Procurature ! Je ne m’attache pas un instant à l’enveloppe (la grosse enveloppe) de Madame N’Diayé, mais aux manipulateurs de l’ombre qui l’ont mise en place. Au reste, ayant longtemps foulé le sol de l’Afrique, il ferait beau voir que l’on m’accusât de « racisme » pour user d’un anathème à la mode employé par les oligarques qui veulent clore un débat sans argument à opposer.

Il est en Afrique de fort belles dames occupant des fonctions gouvernementales, et non des moindres, qui ne jugent pas approprié de se déguiser avec mauvais-goût et s’exprimer dans un langage vulgaire et malséant (NDLR: « Yes, la meuf est dead » en parlant du décés de Simone Veil). D’ailleurs, n’est-il pas navrant que l’opinion publique (cette vache qui rumine devant l’abattoir) ne se fut point élevée pour défendre Madame Morano quand elle dit que M’ame N’Diayé porte « des tenues de cirque » ?

M’ame N’Diayé fait honte à sa Race, fait honte à l’Afrique, fait honte aux Africains.

C’est elle, par son comportement vulgairement provocateur d’ancienne gaucharde de l’UNEF, qui encourage ce fameux « racisme », piment dont la Pensée Unique saupoudre toutes ses sauces.

ALORS… POURQUOI ?

Pourquoi les très habiles marionnettistes du Mondialisme s’évertuent-ils à troubler l’image du Pouvoir qu’ils ont mis en place ? – Tout simplement parce que le rôle assigné à Sibeth N’Diayé (et aux autres virtuoses de l’incompétence) est d’attirer l’attention sur la forme pour la détourner du fond.

Il semble admis maintenant que les médias qu’on désigne par la locution « la Grande Presse » sont aux mains du Pouvoir des Marchands, donc des Banques, donc des oligarques du Nouvel Ordre Mondial. Je pestais dernièrement contre les pubs imposées sur l’Internet et les applications téléchargeables sur Smartphone, sur l’acceptation obligatoire et préliminaire des « cookies » dès que vous souhaitez consulter en ligne un article de journal, quel qu’il soit. Non pour le fond mais pour la forme. Pour la mise en condition instillée peu-à-peu dans les réflexes de chacun qui consiste à ACCEPTER systématiquement et par automatisme, c’est-à-dire à SE SOUMETTRE. Se soumettre à tout. Non sans discernement mais parce qu’on n’a plus le choix.

Sur toutes les chaînes de « la TV » dont la multiplicité kaléidoscopique donne l’illusion du choix, il n’est pas une journée sans que vous soient proposés, imposés des films d’une violence rare traitant principalement de la deuxième Guerre Mondiale (en attendant la troisième), des camps de concentrations, des génocides et autres atrocités.

Pourquoi ? – Pour que votre inconscient superpose ces images de désolation aux prairies de votre quotidien où fleurissent les dahlias noirs de la dictature douce. Scrutant avec effroi les images de la barbarie, vous êtes soulagés de vivre en paix. En paix… En paix mais avec les œillères de la Pensée Unique cachant à vos yeux des barbelés invisibles qui se resserrent imperceptiblement, jour après jour. Voilà donc la « raison d’être » de cette incommensurable bêtise complaisamment exhibée au grand jour pour vous faire croire que le Pouvoir qui vous opprime a finalement peu d’épaisseur et qu’il suffira d’un « sursaut électoral » pour le mettre à bas.

C’est bien pour ça que le Président Macron est beaucoup plus préoccupé qu’il n’y parait par le mouvement toujours sous-jacent des Gilets Jaunes et les enquêtes de l’IGPN2 actuellement en cours, suite à diverses exactions « présumées » de la Police comme à Nantes où un jeune homme a trouvé la mort par noyade lors de la Fête de la Musique, entre autres. À aucun prix la population ne doit faire de rapprochements qui mettraient le gouvernement dans le plus grand embarras. L’heure n’est pas venue.

Parallèlement, si l’on considère le théâtre de la géopolitique internationale, on s’aperçoit que la tenaille se resserre. Le BREXIT dur ne fait plus aucun doute. Quelles que soient les difficultés que rencontre Matteo Salvini en Italie, les Populismes émergent inéluctablement partout dans le Monde occidental. Et ces ânes d’islamistes, au lieu d’attendre leur heure comme « on » leur a ordonné, continuent à massacrer en Allemagne et partout en Europe. Évidemment… Avec des ânes, on ne fait pas des chevaux de course !

Plus loin de chez nous, on a bien sûr remarqué que « Trump est le Diable ! » Si vous n’en n’êtes pas convaincu, la Grande Presse – particulièrement Le Monde – s’acharne à vous l’enseigner. Fallait pas toucher à Sainte Hillary, Donald ! Ça, on sait. Mais de l’autre côté de l’Europe, les manifestations de Moscou dont on nous rebat les oreilles depuis quelques semaines ne vous font-elles pas penser aux manœuvres de manipulation de masse qui firent éclore la « Révolution de Maïdan » en 2014 à Kiev, fomentées par les USA d’Obama ?

Décidément, ce Trump est un empêcheur de tourner en NOM !

[1] CAPA : Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat.

[2] Inspection Générale de la Police Nationale.

 

Faites connaitre notre site, partagez !