Une brève d’Alexandre d’Alteyrac

 

Depuis quelques mois sur l’Internet, vous avez remarqué qu’il est impossible de lire l’article d’un journal en ligne ou de consulter un site sans « accepter les cookies » ou « donner son consentement » aux conditions dites de confidentialité, émises par les webmasters de toutes sortes.

 

Au début, peut-être, avez-vous lu ou plutôt parcouru ces développés abscons faits de redites juxtaposées qui ne veulent rien dire mais n’ont d’autre but que vous faire croire que vous êtes « protégés » contre toute intrusion attentatoire à votre vie privée. Il n’en n’est rien.

Maintenant, vous avez fini par « accepter » les yeux fermés ces fameux cookies dont les objectifs (bien réels, ceux-là) sont de vous « tracer » et même de vous géolocaliser pour les plus imprudents d’entre vous (je veux dire la grande majorité d’entre vous) qui répugnez à utiliser un VPN1, officiellement pour cibler les publicités – ce langage des Marchands de tout poil – qui vous seront adressées sans que vous n’ayez rien demandé à personne.

« Qu’à cela ne tienne » me direz-vous « je ne suis pas sensible aux pubs. Quant à mon identité, je n’ai rien à cacher ! »On se croirait sur un site porno intitulé « La France à poil ». Cette invitation à accepter n’est pas innocente. Les webmasters auraient pu insérer ces « traceurs » sans vous en informer. Personne n’y aurait prêté attention. Non. Cette invitation à accepter vise tout simplement à annuler votre sens critique pour instiller dans vos réflexes une acceptation consciente et systématique. De tout.

Le Pouvoir des Marchands (donc des Banques et des mécaniques kabbalistiques qui vous acheminent tout doucement vers l’acceptation tacite d’un Gouvernement Mondial) régule désormais votre vie courante et conditionne vos habitudes. Consciemment ? – Non, bien sûr. Subliminalement ? – Oui, assurément !

Sur votre téléphone portable (qui aujourd’hui fait partie de vous-même) vous téléchargez des applications dont certaines sont fort pratiques. Mais attention ! Dorénavant, vous devez PAYER pour NE PLUS RECEVOIR DE PUBS. Vous refusez ? – Eh bien… ACCEPTEZ !

Pas-à-pas, vous vous soumettez !

 

 

1. VPN : « Virtual Private Network », logiciel qui cache et détourne votre IP (“Internet Protocol”) qui n’est autre que votre Carte Grise, votre marque individuelle, personnelle et géolocalisée. Pour plus de précisions, voir le document technique sur les RÉSEAUX à paraître à l’automne prochain.

Faites connaitre notre site, partagez !