Archives par mot-clé : richard roudier

La Ligue du Midi perturbe l’érection de Mao!

La Ligue du Midi perturbe l'érection de Mao!

Service minimum ce mardi lors de l’inauguration de la statue de Mao à Odysséum. Jean Pierre Moure, président de l’agglo, en choisissant la date du 24 juillet ne voulait certainement pas attirer les foules. Les organisateurs redoutaient sans doute un lot de contestataires… mais les droitsdel’hommistes, jamais en retard pour vilipender les tyranneaux des Balkans, s‘étaient inscrits aux abonnés absents pour le plus grand criminel de l’histoire.

Aussi, la surprise fut totale quand une trentaine d’identitaires et patriotes de la Ligue du Midi firent irruption sur cette place dédiée aux grands hommes (sic). Aussitôt, les officiels encravatés firent intervenir leurs gros bras afin de faire cesser l’affront. C’est ainsi que le président de la Ligue était amené au sol sans ménagement par 4 « gentils colosses ». Mais le gros des troupes de la Ligue réussissait à déployer, au beau milieu des invités, une banderole sur l’air des lampions : « la Ligue-la Ligue-La Ligue du Midi… la Ligue-la Ligue-la Ligue pour la vie »

Immédiatement, une nuée de stylos, micros et caméras s’agglutinait autour de Richard Roudier qui improvisait une déclaration à dix mètres d’un Jean Pierre Moure quelque peu dépité. « Quand le président de l’agglo rend hommage au responsable de la moitié des 100 millions de morts du communisme, il est en plein dans son rôle « d’idiot utile » tentant de camoufler les dernières dictatures marxistes que sont la Corée du nord, Cuba ou les milices terroristes des FARC, mais sur le plan pénal, il se fait l’apologiste d’un génocide et de crimes contre l’humanité. Et nous allons consulter nos avocats pour examiner les conditions d’une action en justice… »

Du côté des contestataires, la température commençait à monter et les slogans allaient bon train : « Mao, Mao Assassin… Thibet, Thibet, Thibétain… », ainsi que le très prisé « Moure, Moure, Moure de Porc * » que le président de l’agglo dut boire jusqu’à la lie.

Au moment de la dislocation, alors que Richard Roudier faisait examiner ses contusions par un médecin, témoin de la scène, un vieux monsieur facétieux interpelant les officiels demandait quand l’agglo allait elle élever une statue à  la mémoire de Mohamed Merah ?

* Moure : Museau, groin, trogne en occitan

La Ligue du Midi solidaire du Grau du Roi

L’accueil des vacanciers et Richard Roudier en discussion avec le Maire

Solidaire des “nôtres”, la Ligue du Midi était présente en nombre ce mercredi 18 juillet au Grau du Roi. Il s’agissait de manifester notre soutien à une population en colère de se sentir abandonnée face aux razzias quotidiennes menées par la racaille empruntant le scandaleux « train à 1 Euro ».       

        A partir de la gare, les adhérents de la Ligue, arpentant les quartiers « Rive gauche », ont présenté leurs propositions auxcommerçants, premières victimes des agressions, ainsi qu’aux pêcheurs et touristes également concernés (tous nous témoignant une écoute attentive et une grande sympathie) … d’autant plus que la veille, une réunion en mairie avait laissé un goût amer : les décideurs politiques avouant, comme à l’accoutumée, leur impuissance.       

        Fort de l’adhésion de l’ensemble de la population, la tournée s’est poursuivie devant  l’Hôtel de ville avec un déploiement de banderoles « Maîtres chez nous ». Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, dénonçait avec force les responsables de cette catastrophe pour l’économie locale. A savoir : le Conseil Régional et son vice-président chargé des transports ferroviaires ainsi que le directeur régional de la SNCF. Au bout de quelques minutes le maire Etienne Mourrut venait à la rencontre des militants de la Ligue pour un échange de vues impromptu mais constructif.       

        Opération réussie : dorénavant, la population du Grau sait que la Ligue du Midi sera à ses côtés dans la défense de ses intérêts… afin que le « pais nostro » ne devienne jamais une région poubelle !

Pas de Fellaghas sur les Champs Élysées !

Depuis quelques temps des informations circulent sur la présence de militaires algériens dans le défilé du 14 juillet 2012. Le projet aurait été  vendu, voici quelques mois, par l’ambassadeur de France à Alger à Nicolas Sarkozy puis agréé par le gouvernement de François Hollande. Alors que l’Algérie célèbre le cinquantième anniversaire de son indépendance, les autorités françaises souhaiteraient ainsi rendre hommage à l’armée algérienne. 

Peut être est il nécessaire de rappeler à nos dirigeants quelques faits historiques qui semblent avoir été passés à la trappe. Cette armée algérienne, qui risque de défiler sur les Champs Élysées, est en fait l’héritière des bandes terroristes qui ont massacré, il y a un demi-siècle, des dizaines de milliers de Français, d’Algériens fidèles à la France et de Harkis. Honorer aujourd’hui les tueurs du FLN, en faisant défiler leurs descendants, ne peut être toléré par les familles françaises qui ont toutes été touchées par le drame de la guerre d’Algérie. 

Bien conscient de cela, un groupe de la Ligue du Midi et de jeunes identitaires montpelliérains du Projet Clapas se sont retrouvés pour manifester ce mardi 12 juin devant le consulat d’Algérie à Montpellier afin de dénoncer cette manœuvre de nos politiciens, qui comme il y a cinquante ans, trahissent l’honneur de la France. 

Parce que nous refusons d’oublier les bombes et les tueries de juillet 1962 à Oran et dans toute l’Algérie, nous ne pouvons accepter cette insulte à la mémoire de nos morts et des Pieds-noirs.

Il y a une vie avant et après les élections

La Ligue du Midi tient à remercier les milliers d’électeurs qui ont voté pour ses 11 candidats présents au premier tour des élections législatives du 10 juin. Ces élections, bien que peu propice à des formation de notre format nous auront permis d’aller à la rencontre de milliers de nos compatriotes et de leur faire connaitre les positions identitaires et anti-mondialistes de la Ligue au travers des centaines de milliers de professions de foi distribuées par les préfectures.
Ces élections se sont caractérisées par une bi-polarisation et un « vote utile » dans la suite logique des élections présidentielles, favorisant ainsi les deux grands partis de l’UMPS. Néanmoins, nous pouvons nous réjouir de la belle performance de Richard Roudier dans la circonscription du Vigan qui arrive en deuxième position dans son village, derrière le député sortant ainsi que celle de Stéphane Cabrol dans la 3ème de l’Aveyron qui, pour sa première prestation, recueille un résultat prometteur. Néanmoins, n’étant pas des fanatiques du « tout électoral » et en référence à l’adage bien connu, qu’il y a une vie avant et après les élections, la Ligue du Midi prépare dés ce lundi matin une action de terrain qui se déroulera dans les prochains jours à Montpellier.
Pour le second tour, la Ligue du Midi observe avec sympathie le joli résultat d’Elie Aboud (acteur efficace de la libération de René Galinier) arrivé en tête dans la 6ème circonscription de Béziers et bien placé pour battre la gauche, ainsi que le résultat inattendu réalisé par Sybil Vergnes (authentique cévenole) dans la 5ème circonscription du Gard qui arrive en seconde position derrière le député sortant et qui nous promet une campagne de deuxième tour encore plus enracinée. 

Vers une nouvelle mosquée avenue Louis Ravas à Montpellier ?

L’Union des musulmans de l’Hérault (UMH) est actuellement en train de convertir un ancien supermarché en une mosquée de 600 m2 dans le quartier des Cévennes à Montpellier. L’ouverture de ce nouveau lieu de culte situé avenue Louis Ravas -qui comprend également un centre culturel-  est prévu pour la mi-juillet, c’est à dire durant le Ramadan. Les travaux, qui auraient coûtés 650 000 euros, ont été effectués dans une discrétion plus que troublante.

Questionnée sur le sujet, la municipalité n’aurait pris connaissance du projet que très récemment alors que le lieu est répertorié sur le site internet trouvetamosquee.fr depuis juillet 2011. Pourtant cela ne semble pas déranger Philippe Thinès, l’adjoint au maire de Montpellier, délégué aux cultes, qui clame qu’il y a « une volonté de la mairie, non seulement de laisser faire, mais d’être facilitateur […] de ce genre de projet ». Est-ce là une vision très républicaine de la laïcité ? Ou bien s’agit il d’une manière de remercier la communauté musulmane du vote massif pour la gauche aux élections présidentielles ? La Ligue du Midi tient à dénoncer ce genre de pratique d’autant plus que l’ouverture de cette mosquée pouvant accueillir un millier de fidèles, va poser un certain nombre de problèmes d’ordre public dans un quartier qui est déjà connu pour son manque de places de stationnement.

La Ligue du Midi conseille vivement à la municipalité de se renseigner d’avantage sur ses interlocuteurs. En effet, elle aurait pu savoir que l’UMH est l’association locale de l’Union des Organisations Islamiques de France qui, sous son aspect institutionnel, prêche un islam radical proche des Frères musulmans et qui a fait parler d’elle dernièrement en ayant voulu inviter à son rassemblement annuel des prédicateurs étrangers connus pour leurs propos antisémites et djihadistes.
Les candidats de la Ligue du Midi de Montpellier -Marie-José Metzger (4°), André Grangeon (3°), José Tur (1°)-s’élèvent vivement contre cette nouvelle main-mise de l’islamisme radical dans notre société.