Communiqué de la Ligue du Midi

 

CALAIS, des émeutes barbares, « un degré de violence jamais connu »

C’est le ministre de l’Intérieur Gérard COLOMB venu en grande délégation sur place qui le dit.

« De violents affrontements entre migrants afghans et africains ont éclaté en début d’après-midi jeudi, tirs d’armes à feu, rixe généralisée à coups de barre de fer, 22 personnes hospitalisées, cinq érythréens touchés par balle, dont quatre hospitalisés dans un état grave ».  Avec, pour témoins en danger de mort, des Calaisiens excédés livrés aux barbares. Cette situation n’est plus supportable. C’est un scandale d’État !

 

Le rôle des associations et des « No borders » encouragés par l’Etat

Les associations immigrationnistes et les activistes altermondialistes No Border favorables à l’abolition des frontières agissent depuis des années en totale impunité, sans aucune réaction des gouvernements successifs. Ces malfaisants bafouent les lois en favorisant, organisant et instrumentalisant l’entrée, le séjour et l’incrustation des immigrants illégaux sur notre sol (faits réprimés par la loi). C’est insupportable ! Le pouvoir laisse faire, ces associations ne sont jamais condamnées. Elles sont subventionnées, la Justice les protège, l’État les encourage. C’est un véritable scandale.

 

Calais, porte de sortie bouclée

Par les accords honteux qu’il a acceptés avec la Grande Bretagne, l’État français s’est obligé à garantir sur notre sol l’étanchéité de la frontière britannique, alors que dans le même temps, rien n’est fait pour réguler le flot au sortir de l’Italie à Vintimille. C’est comme si tu laisses les robinets de la baignoire ouverts sans retirer la bonde. De fait la France est une nasse où se concentrent toute cette pègre et les problèmes qui vont avec. À ce point on ne peut plus parler d’incurie mais d’une volonté constante de faire entrer et de conserver dans le pays ces envahisseurs qui n’ont rien à y faire et que le peuple de France ne veut pas, quoiqu’en dise la propagande d’État. C’est un scandale !

 

Le mensonge et l’imposture d’État

Non seulement l’État ne fait rien pour régler la situation, mais bien au contraire, il fait tout pour la favoriser et l’envenimer. A titre d’exemple, voici la définition de poste pour le recrutement d’un « intervenant social » par l’ADOMA (filiale de la SNI, elle-même filiale de la Caisse des Dépôts et Consignation chargée de la gestion des Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile).

 

 La duplicité de nos gouvernants

Il n’y a pas d’argent pour s’occuper de nos personnes âgées dans les EPADH (maisons de retraite), en revanche l’argent coule à flot pour favoriser l’entrée des migrants illégaux. L’État français ment, il ne fait strictement rien pour endiguer le flot. Au contraire, il emploi l’argent du contribuable et recrute du personnel spécialisé pour l’accentuer.

Plus fort : les récentes condamnations des identitaires de Poitiers et d’Olivier ROUDIER après la visite, sans aucun violence, à l’association immigrationniste subventionnée RAIH d’Occitanie en sont la preuve. Non seulement l’état ment, mais il réprime durement par des moyens totalitaires tous les lanceurs d’alerte, ceux qui disent la vérité…

 

La LIGUE du MIDI dénonce la trahison de l’État central, elle se propose de fédérer les révoltes et d’organiser la riposte à l’échelle de l’Occitanie.

Faites connaître notre site, partagez !