Un appel de Daniel Pollett Ecrivain en Cévennes

Daniel Pollett

Le 6 février 2016, je serai à Montpellier pour manifester au nom de MON droit, celui de MES enfants, de MES descendants et de NOTRE Patrie. Aussi au nom du droit de ces français d’en bas qui ne pourront venir manifester

Monique est un de ceux-là, une vieille dame que j’emmène en dialyse trois fois par semaine, qui a cotisé toute sa vie pour une retraite minable, qui s’excuse -oui vous lisez bien- de me faire lever tôt pour la conduire, qui me recommande de bien me couvrir et qui a toujours peur de déranger. Elle souffre en silence et ne revendique rien. Elle a connu la guerre et les privations. Elle est un peu la mémoire de nos belles Cévennes. Monique représente tous ces gens qui ont, par leur travail, fait la France dont nous héritons, qui ont continué la tradition de nos Anciens, qui ont cotisé à la “Sécu” et qui sont aujourd’hui dans le besoin…

LEUR droit est celui d’être considérés et aidés pour ce qu’ils ont fait pour la France, pour nous, de passer AVANT les mendiants et autres profiteurs qui nous envahissent.

MON droit est celui de rester français et de reconnaître mon pays comme celui de MES Ancêtres, celui dans lequel j’ai vécu mon enfance. Le droit de MES enfants est celui de vivre dans un pays prospère, respecté, en sécurité et en paix, tel que je l’ai connu dans ma jeunesse. Le droit de MES descendants est celui d’être fiers que j’aie participé à leur léguer un pays libre, un État républicain fort des traditions de l’Agora et du Forum dont notre pays est l’héritier historique.

Le droit de NOTRE Patrie est de rester celle d’hommes et de femmes libres et égaux, digne héritière des Communards, des Poilus et des Résistants.

Tous ensemble , défendons nos valeurs, nos traditions, notre civilisation !

Rejoins tes camarades !

Rassemblement Montpellier – Préfecture

Samedi 6 février 2016 à 15 h

Un appel de Carl, Ligue du Midi Montpellier, membre de l’Action Française, Rédacteur et gérant de label

Les récents événements survenus à la fois sur le sol français et sur celui de nos cousins européens, sous formes de cas individuels ou de véritables assauts de masse, nous ont encore une fois révélé la nature hostile de la politique d’immigration envers nos peuples multi-millénaires

Et, s’inscrivant dans le folklore habituel face à ces tragédies, la transhumance pavloviste nous a une fois de plus, de son coté, montré le résultat de la soumission la plus intégrale émanant d’une longue inertie complètement détachée du réel, sous les bannières du « Je suis Charlie »

C’est pourquoi cette manifestation du 6 Février, ô combien symbolique,  doit être pour nous tous,quelles que soit les stratifications politiques de chacun, l’occasion de se rassembler afin de faire vibrer l’armature de cette vieille république de cloportes. S’insurger contre la fatalité et rallumer le flambeau de la souveraineté nationale.

Rejoins tes camarades !

Rassemblement Montpellier – Préfecture

Samedi 6 février 2016 à 15 h

Appel de Maurice Vidal Professeur de philosophie, rédacteur à Riposte Laïque

Vidal[2]

Auteur de « La colère d’un français » – Edition RL –

L’esprit munichois s’est emparé de l’Occident, alors que nous avons plus que jamais besoin de poser des limites aux débordements que s’autorise l’islam en terre non-islamique, à commencer par notre pays. Le temps presse : nos banlieues sont devenues des poudrières, et les djihadistes auront bientôt l’arme atomique !

Pendant combien de temps encore allons-nous rester sourds à de telles évidences ? Pendant combien de temps encore allons-nous ajouter à cette surdité la lâcheté du silence ? Faut-il masquer toujours davantage les méfaits de ce que Valéry Giscard d’Estaing appelait l’« immigration-invasion » ?

Lorsque Georges Frêche, ancien maire de Montpellier, révèle que la non-intégration des citoyens d’origine maghrébine constitue « la plus grande menace intérieure pour notre avenir », dit-il n’importe quoi ?

Lorsque Monseigneur Biffi, archevêque de Bologne, demande à l’Etat italien de « gérer l’immigration de manière à sauvegarder l’identité nationale » du pays d’accueil, dit-il n’importe quoi ?

Lorsque Jacques Julliard voit « la France en pièces communautaires », dit-il n’importe quoi ?

Rejoins tes camarades !

Rassemblement Montpellier – Préfecture

Samedi 6 février 2016 à 15 h

L’Appel de Renaud Camus Ecrivain

Camus2[6]

La seule ligne de partage qui compte aujourd’hui, c’est celle qui sépare les remplacistes et les antiremplacistes 

D’un côté les partisans, les promoteurs et les acteurs du Grand Remplacement, le changement de peuple et de civilisation ;  de l’autre ceux qui sont décidés à tout faire pour empêcher ce désastre d’aller jusqu’à son terme, et pour en renverser le cours. Ceux-là n’ont d’espérance que dans leur union.

Unis, fermes dans leur refus du suicide de la France et de l’Europe, ils seraient encore les plus forts. Il y a des moments dans la vie des peuples, comme dans celle des individus, où c’est un grand NON qui est le plus affirmatif, et qui traduit le mieux la volonté de vivre.

Rejoins tes camarades !

Rassemblement Montpellier-Préfecture

Samedi 6 février 2016 à 15 h

Le Grand remplacement

Appel de Jean Théron, responsable Provence vice-président de Résistance Républicaine

Théron[7]

Notre pays est confronté à deux obligations imposées par l’Union Européenne et mises en œuvre par nos différents gouvernements qui portent en elles la destruction de ce qu’est la France :

-l’obligation d’abandonner notre souveraineté aux directives de la commission européenne, d’abandonner nos dispositions sociales, de santé ou d’enseignement parmi les plus avancées au monde, d’abandonner notre conception laïque de la société.

-l’obligation d’accepter une islamisation croissante, renforcée par une immigration incontrôlée en provenance du monde arabo-islamique, islamisation dans laquelle le calife al Bagdadi recrute de la piétaille pour les conquêtes de l’état islamique et les commandos assassins pour la guerre qu’il a déclarée à notre peuple.

Le 6 février nous exprimerons publiquement que nous choisissons notre camp, celui de la France, celui de l’indépendance et de la laïcité,

celui de la liberté

Rejoins tes camarades !

Rassemblement Montpellier-Préfecture

Samedi 6 février 2016 à 15 h