France : l’intenable grand écart

france

Le billet de Robert Langlois

 

L’électeur faiseur de rois

        Sous l’ancien régime, le monarque tenait son pouvoir de droit divin. Les français, seul peuple régicide, ont décapité leur monarchie millénaire pour finalement remplacer le droit divin par le suffrage universel. L’électeur se trouve donc tout puissant, investi du pouvoir divin de sacrer son monarque.

        Telle est la vraie raison et la dimension prométhéenne du vote et de la sacralisation du suffrage universel. Toute critique raisonnée les concernant était jusqu’ici inaudible.

Le peuple mineur devant le monarque républicain

        Se prenant pour Dieu donnant son onction, l’électeur sacralise son vote, ce qui ne tient plus de la raison mais du sentiment. Les foules sentimentales (cf. Souchon) votent, non pas par raison, mais bien par sentiment. Or, le sentiment est la faiblesse des peuples, celle qui permet leur manipulation par des joueurs de flûte bien plus cyniques que celui de Hamelin.

(suite…)

Plaidoyer pour une Europe-puissance


Communiqué de la Ligue du Midi

La nouvelle Présidence US va peut-être nous amener à repenser notre Doctrine Stratégique : non pas celle de la France qui, depuis le Général Gallois, a fait de l’utilisation de l’arme nucléaire l’ultime garantie de notre indépendance, mais celle de l’U.E considérée comme un espace mondialisé, et qui, à ce titre, n’a aucune capacité pour assurer la préservation de ses intérêts vitaux.

        Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les Européens ont toujours refusé de se constituer en puissance politique, la théorie dite du « doux commerce » devant rendre impossible tout conflit sur le sol européen puisque ces derniers n’ont pas d’ennemis… Juste des partenaires commerciaux avec qui on peut faire du Business et passer de juteux « Deals ». L’U.S Air Force veille sur la tranquillité des Peuples Européens.

        Cette parenthèse de renoncement et de douce illusion est en passe de se terminer.

Donald Trump invite l’Europe à sortir de sa mortelle dormition

        Déjà, en Mars dernier, la Chancelière Allemande Angela Merkel a eu l’occasion de vérifier la nouvelle doctrine américaine : l’OTAN est un outil militaire qui coûte trop cher aux finances de Washington. Le dernier sommet de l’Alliance Atlantique à Bruxelles ainsi que le G7 de Taormina en Sicile n’ont fait que confirmer ce « découplage » des intérêts américains avec les nôtres. Angela Merkel, en campagne actuellement pour un quatrième mandat, a averti ses compatriotes dimanche dernier : « L’époque où nous pouvions compter sur les États-Unis sans la moindre hésitation est quasiment révolue… »

(suite…)

Suicide de l’Europe : les principaux dirigeants européens n’ont pas d’enfants

enfants

Ne pas avoir d’enfant peut être involontaire, subi et constitue souvent une vraie souffrance à laquelle l’Eglise sait apporter son aide et sa consolation. Les couples concernés peuvent s’orienter vers l’adoption ou discerner une autre vocation. En revanche, lorsque l’on constate que la plupart des dirigeants européens n’ont pas d’enfant, il est légitime de douter de leur capacité à diriger et à protéger leur propre peuple (sauf s’il s’agir d’un pur hasard statistique).

        C’est ce qu’a constaté Phil Lawer :

Emmanuel Macron, le nouveau président français, n’a pas d’enfants (il a épousé son ancienne prof, de 25 ans son aînée)
La chancelière allemande Angela Merkel n’a pas d’enfants
Le Premier ministre britannique Theresa May n’a pas d’enfants
Le Premier ministre italien Paolo Gentiloni n’a pas d’enfants
Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte n’a pas d’enfants
Le Premier ministre suédois Stefan Löfven n’a pas d’enfants
Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel n’a pas d’enfants
Le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon n’a pas d’enfants
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker n’a pas d’enfants
Le premier ministre belge, Charles Michel, a deux enfants, une moyenne haute dans cette Europe qui ne se reproduit plus. Mais son prédécesseur, Élio di Rupo, était un homosexuel sans enfant.

(suite…)