Le billet de Colette Mercier

 

Une initiative diplomatique aventureuse – des avances bien osées

 

Au cours de la réunion avec huit membres des FDS (1), Emmanuel MACRON a réitéré le 29 mars l’inquiétude de la France sur la situation dans le nord de la Syrie où les forces turques ont récemment repris le canton d’Afrin à la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) (2), partie prenante des FDS.

Emmanuel MACRON a souhaité « qu’un dialogue puisse s’établir entre les FDS et la Turquie avec l’assistance de la France ». Cette initiative diplomatique isolée était d’avance vouée à l’échec car la voix de la France ne peut plus être entendue au Moyen-Orient. Les acteurs majeurs nous en ont durablement écartés. Depuis les prises de position de FABIUS et de HOLLANDE et celles de MACRON sur la lancée, la FRANCE est totalement isolée.

FDS : Forces Démocratiques Syriennes composées de combattants arabes et kurdes syriens. C’est à dire tous les adversaires du régime légitime en SYRIE.

 

MACRON piégé par les Kurdes

 

Khaled ISSA, le représentant du Kurdistan syrien (Rojava) en France, cité par l’AFP et Reuters, a assuré que le locataire de l’Élysée avait promis d’envoyer des troupes françaises à Manbij, afin de soutenir la lutte contre l’État islamique et dissuader la Turquie d’avancer sur la ville. « Dans le cadre de la sécurisation de la reconstruction du nord de la Syrie, il y aura un renforcement du dispositif militaire français et d’autres pays à Manbij, pour la défense de Manbij », a-t-il déclaré. La France se serait aussi engagée à aider les populations kurdes ayant fui Afrin. Soit MACRON l’a dit, et alors il s’est couvert de ridicule, devant ensuite piteusement démentir. Soit il ne l’a pas dit, et alors quel peut être le crédit du chef d’état d’une puissance nucléaire dont une organisation factieuse, sans aucune reconnaissance internationale, s’autorise à usurper la parole ?

Quelle que soit la vérité, dans un cas comme dans l’autre, MACRON s’est ridiculisé. Soit en devant piteusement se dédire sous la pression turque, soit en s’étant fait doubler par une vague organisation ne représentant aucun état reconnu.

 

La cinglante réponse des autorités turques – une gifle retentissante

 

La réponse des autorités turques ne s’est pas faite attendre :

ERDOGAN :

« Qui êtes-vous pour parler de médiation entre la Turquie et une organisation terroriste ? »

« Nous n’avons pas besoin de médiation. Depuis quand la Turquie veut-elle s’asseoir à la table d’une organisation terroriste ? D’où avez-vous sorti cela ? »

« Ceux qui dorment et se lèvent avec les terroristes, ceux qui les reçoivent dans leur palais comprendront tôt ou tard leur erreur »

Il a ajouté espérer que Paris ne demanderait pas « l’aide de la Turquie » lorsque les « terroristes » débarqueront en masse en France, « encouragés par la politique française ».

Citons encore Bekir BPOZDAG vice-premier ministre turc :

« Ceux qui coopèrent avec les organisations terroristes contre la Turquie pour l’attaquer, seront traités et ciblés de la même façon que les terroristes. J’espère que la France n’entamera pas une telle démarche irrationnelle ».

 

Aïe… un piteux démenti

 

Ces réponses cinglantes que la presse main stream a tenté de minimiser en n’en révélant pas tous les termes montrent à quel point MACRON est pris pour un infantile immature que l’on peut se permettre d’humilier de la pire des manières face au monde. Il ne semble pas qu’on ait jamais osé humilier ainsi un chef d’état français. En se laissant traiter de la sorte, MACRON consacrerait l’abaissement dramatique de notre crédit international…

Piégé par ses protégés Kurdes et sous la pression turque, MACRON a piteusement démenti le 30 mars toute velléité d’intervention militaire.

« La France n’entend pas agir militairement dans le nord de la Syrie en dehors du cadre de la coalition internationale », a fait savoir ce 30 mars l’Élysée. À voir. Des forces spéciales françaises sont déjà largement impliquées au sol dans le chaos syrien. On ne sait pas où, on ne sait pas au côté de quelle faction en présence, et il n’est pas dit que nos soldats ne se retrouvent pris, isolés et sans recours, au milieu du champ de tir. L’invraisemblable duplicité de MACRON, tout comme sa versatilité au gré des exigences de ses commanditaires ne garantissent rien, bien au contraire.

 

Confusionnisme et aventure au Moyen-Orient et vis à vis de l’Islam

 

Ce regrettable imbroglio diplomatique et militaire, comme la cinglante gifle reçue en retour confirment le jugement que nous portons sur la politique étrangère de MACRON au Moyen-Orient et vis à vis de l’Islam.

Nous avons durablement perdu tout crédit au Moyen-Orient où notre politique est proprement illisible et cela continue. MACRON ne fait que nous enfoncer aux yeux de nos partenaires et des observateurs internationaux. Notre diplomatie est un bateau ivre. MACRON vient de se ridiculiser, il vient d’être humilié aux yeux du monde.

Il en va de même de notre attitude vis à vis d’un Islam conquérant auquel nous fournissons tous les arguments contre nous. Malgré les discours, l’ouverture totale de nos frontières sans aucun contrôle, notre laxisme pénal invraisemblable, notre désarmement moral et culturel et surtout notre soumission totale aux avancées de l’Islam conquérant nous réduisent à l’impuissance totale et à la défaite programmée.

L’état de soumission dans lequel se trouve la puissance publique face à la montée de l’intégrisme musulman, et face à la guerre de religion larvée qui se déroule dans notre pays est total. Ne rien nommer, ne rien dénoncer, ne rien dire qui puisse aggraver la situation, reculer partout, plier, et sans cesse trouver les accommodements honteux avec l’adversaire. Telle est la politique de tous nos gouvernements depuis des décennies. MACRON n’y changera rien malgré les intentions avancées dans son discours des Invalides lors de l’hommage au Lieutenant-colonel BELTRAME.

 

Note

(1) FDS : Forces Démocratiques Syriennes (islamo-américaines)

(2) YPG : milice défendue par Muriel Ressiguier, députée France Insoumise de l’Hérault

Faites connaître notre site, partagez !