Communiqué de la Ligue du Midi

Par François JAY

 

Deux poids deux mesures.

Les identitaires dissouts, les antifas laissés libres.

 

Alors que l’État entend dissoudre Génération identitaire qui n’a strictement rien fait de répréhensible, les hordes de casseurs antifas, continuent de sévir, comme à Toulouise, en toute impunité, protégées par le pouvoir. Pourtant, ils sont tous connus et identifiés. 

A la différence des identitaires, ils ont tous commis de graves délits qui tombent tous sous le coup de la Loi. 

La dissolution de Génération identitaire ayant été notifiée samedi soir 13 février. Le mouvement dispose maintenant 10 jours pour répondre. 

Selon le Ministère de l’intérieur, si aucun élément nouveau n’est apporté, « sa dissolution est très probable sous 15 jours ». 

Si elle se précise, la dissolution de Génération Identitaire, interviendrait comme une véritable « lettre de cachet » un coup fourré politique contre une organisation qui s’est toujours opposée, légalement et sans violence au gouvernement. 

Cette organisation n’a rien fait de contraire à la loi. Elle a tout simplement mis au grand jour les carences de l’État dans la défense de nos frontières face à l’invasion migratoire que subit notre Patrie. 

Tous les Français doivent protester fermement jusqu’à la levée de cette mesure, inique, anti-démocratique et anti-française. 

Ne nous leurrons pas, au-delà de Génération Identitaire, c’est l’ensemble des organisations patriotes qui sont menacées dans leur existence même et au-delà le peuple français par la disparition programmée des libertés publiques.

Plus que jamais, GI a besoin de vous.
Aidez Génération Identitaire en signant maintenant cette pétition et en la diffusant au maximum autour de vous !

dissolution Génération Identitaire
dissolution Génération Identitaire
Faites connaitre notre site, partagez !