Une ronde en colère

schiappa« Dans la nuit du 31 décembre 2017, une jeune policière et son chef ont été sauvagement tabassés à Champigny sur Marne par une horde barbare « d’individus déchaînés ».

La barbarie, le fait de filmer et publier une vidéo de la part des assaillants n’étant pas une pratique des autochtones de type caucasien, le silence des médias de propagande sur le type et les origines des agresseurs laisse présumer leur origine allogène. Ce type d’action n’appartient pas à notre société traditionnelle, en témoigne la vidéo ci-jointe.

On ne peut que s’étonner du silence des armes ? Une fois de plus, le policier n’a pas eu le courage d’utiliser son arme de service pour se protéger lui, ainsi que sa co-équipière. De même, si le pauvre policier Jean-Baptiste Salvaing avait tiré sur son agresseur, au lieu d’en attendre 7 coups de couteau, la mère et son enfant n’aurait pas été décapitée devant lui. Depuis quand ne faut-il plus défendre sa vie ni protéger celle des autres alors que c’est le premier des devoirs bilogiques ?

Quant au silence des féministes, Femen ou (et) gouines, que signifie t-il, sinon l’abandon de leur faux engagement au profit d’une soumission totale aux mâles non-blancs ? Où ? Et que suçait notre vibrionnante Schiappa pour se murer dans un tel silence ?

 

Faites connaître notre site, partagez !