Le billet de Thierry Lafronde

 

« Voilà docteur je viens vous dire mon problème : je suis un homme, blanc, hétérosexuel, de plus de 50 ans et je me sens bien. Est-ce normal ? »

Le docteur, embêté : « effectivement le cas mérite étude, poursuivez, SVP ».

« Je suis de droite, catholique, pratiquant, suivant le rite d’avant Vatican 2 (messe en latin donc), résolument anti gauchiste, anti anarchiste, anti LGBT, anti libertaire, très sceptique sur les bienfaits de la société de consommation ou plutôt sur le consumérisme à tout crin ».

« Houlà, vous aggravez votre cas ! »

« J’ajoute que je ne vais jamais aux Mac Do, ne bois pas de Coca Cola ni de sodas à bulles chimiques, boycotte les couscousseries diverses depuis les attentats du « Word Trade Center » du 11 septembre 2001, privilégie les plats régionaux et les produits locaux, savoure un bon cru accompagné d’un morceau de fromage quotidien, et n’ai jamais fumé du cannabis hormis celui imposé à mon corps défendant en cheminant dans les rues de nos villes désormais ».

« Votre hygiène de vie est particulièrement rétrograde mais peut donner de bons résultats si je me réfère aux espérances de vie des vieux villageois méditerranéens ».

« Et ce n’est pas tout, docteur, je déteste le RAP en général, la musique, la peinture, la sculpture actuelles, en fait l’art dit contemporain mais, surtout, je me méfie de la propagande étatique, du lavage de cerveau organisé, du conditionnement des esprits, du politiquement correct et fais de l’amalgame quasi systématique après chaque attentat islamiste ».

« Alors là, votre cas est vraiment désespéré, je ne vois pas de remède, vous êtes définitivement perdu pour la société en marche ».

« Mais, c’est une excellente nouvelle, docteur, combien vous dois-je ? »

« Rien, mais … moi-même je suis si las des tracasseries étatiques et administratives, des orientations imposées, des clients venus des quatre coins du monde, bénéficiant de l’AME, de ceux qui m’insultent si je ne leur délivre pas des certificats de complaisance et des arrêts maladies bidons, … avez-vous quelques adresses à me communiquer pour retrouver un peu de joie et redonner du sens à mon existence ? ».

« Mais bien évidemment, cher docteur ! Commencez par adhérer à une association patriote et identitaire du type de La Ligue du Midi, histoire de retrouver quelques autres spécimens du même acabit, militez dans des associations à rebrousse-poil, style La Manif Pour Tous, histoire de défendre les bases de la société (famille, enfant, filiation) et d’énerver la bien- pensance bobo, boycottez la télé poubelle étatique ou commerciale, arrêtez de raser les murs et de courber le front, de baisser les yeux. Sifflotez en marchant quelque marche militaire ou refrain d’antan, bref, soyez fier d’être un Français de souche, un mâle blanc, hétéro, de plus de 50 ans pour finalement retrouver votre dynamisme de jeune homme, vos certitudes et votre âme qui vous montrent la voie sacrée ! ».

 

« Crénom, vous avez raison, à cheval donc et sus aux Sarrasins ! ».

« Docteur, vous êtes sur la bonne voie ! ».

 

Faites connaître notre site, partagez !