Le billet de Thierry Lafronde

        A ma gauche, Goliath, poids lourd, 2 mètres 10, 120 kgs, sponsorisé par tout le Système, les oligarques, banquiers, multinationales, médias conventionnels, ONG, ONU, UE, OTAN, FMI et tutti quanti, cercles secrets d’initiés cooptés inclus. Nourri aux amphétamines, gonflé aux hormones, entraîné dans des centres spécialisés High Tech. Maillot vert synthétique, fluo pailleté doré, comportant les logos des marques sportives les plus tape à l’œil. Aucunes attaches ni mémoire, adepte du multiculturalisme, formé selon les dogmes et idéologies de l’éducation nationale post soixante-huitarde,  s’offre au plus offrant. Entraîné par des équipes multinationales d’experts dans tous les domaines, « com » incluse. Ne sait toujours pas pourquoi il se bat. Le Système le donne gagnant à tous les coups, le combat sera une formalité puisque les dès sont pipés, le public acquis et l’arbitre acheté.

        A ma droite, David, poids plumes, 1 mètre 70, 70 kgs, financé par sa famille, son village, sa région et sa petite Patrie. Nourri bio et local, entraîné à la rude dans la nature, les champs et les bois, rivières et mers de chez nous. Maillot bleu en coton naturel, cousu main avec un petit coq hardi brodé. Soutenu par ses proches, amis et parents. Bien formé de façon traditionnelle, connaissant ses humanités, amoureux de sa propre histoire. Convaincu que la loi naturelle dépasse celle à la mode du moment. Entraîné par un vieux de la vieille, adepte des adages «à entrainement difficile, guerre facile » et «  la sueur épargne le sang ». Sait donc pourquoi il se bat. Le Système a bien voulu de lui pour donner une illusion de combat et gagner quelques euros et dollars supplémentaires. Il faut bien faire tourner la machine, maintenir la société en marche, amuser la galerie et le petit peuple des sans dents (qui ne sont rien, comme chacun sait depuis peu).

        Le combat est donc inégal. Ce qui est certain c’est que, dans tous les cas, seuls les combats non livrés sont perdus d’avance. Goliath part confiant, plein de morgue et de suffisance, démesurément lourd et fort de ses avantages. Il attaque de façon brutale, frontale.

        David part déterminé, il sait qu’il doit la jouer finement, avec habileté, adresse et détermination. Sa stratégie sera celle du faible au fort. Il privilégiera la surprise et la ruse. Il virevolte, esquive et tape par surprise là où cela fait mal. David doit défendre sa Patrie car personne ne le fera à sa place. Il ne faillira pas et sera digne de son sang.

        Vous connaissez la légende : David a bien terrassé Goliath !
Faites connaître notre site, partagez !