Gilets jaunes contagion partout en Europe

 

D’après Gregory Roose (Adoxa.info)

 

Le mouvement des gilets jaunes ne devait être, à l’origine, qu’une manifestation de contestation citoyenne spontanée pour marquer le mécontentement général, le 17 novembre 2018, face à la hausse des taxes sur les carburants et de la baisse du pouvoir d’achat des Français. Mais la colère citoyenne n’est pas retombée et de nombreux points de blocages sont constatés partout en France le 20 novembre. Bien que ralenti, le mouvement perdure. Il s’étend même à plusieurs pays d’Europe comme l’Allemagne, la Belgique ou la Bulgarie.

 

En Belgique

 

Selon le site alterinfo.ch, les Gilets jaunes bloquent actuellement ronds-points et dépôts de carburant en Belgique, notamment en Wallonie, ralentissant le trafic de camions citernes et provoquant déjà la pénurie dans certaines stations-service. Un mouvement politique va être lancé pour les prochaines élections, ce qui ne semble pas être la volonté des gilets jaunes français qui revendiquent un mouvement citoyen spontané, autonome et indépendant de l’influence des partis politiques et des syndicats.

 

Des blocages en Bulgarie

 

En Bulgarie, des habitants vêtus de gilets jaunes ont envahi les rues de la capitale Sofia et celles d’autres grandes villes du pays. Alterinfo.ch rapporte que des milliers de Bulgares ont également bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie, la Turquie et la Grèce pour protester contre la flambée du prix des carburants dans ce pays qui est le plus pauvre de l’Union Européenne.

 

Les Allemands en colère

 

En Allemagne, les motifs de la contestation sont d’une toute autre nature. La colère des citoyens se cristallise autour de la politique menée par le gouvernement Merkel. Les manifestants de Kandel, qui ont protesté contre la politique migratoire d’Angela Merkel suite au meurtre de Mia, 15 ans, par un migrant, proposent de reprendre le symbole du gilet jaune. Les manifestations de Kandel ressemblent à celle du 17 novembre dans leur spontanéité et leur caractère rassembleur et populaire.

Une publication sur le réseau social Facebook invitant les Allemands à se rassembler le 12 janvier 2019 à Kandel a déjà été partagée plus de 2000 fois.

 

En France, si le mouvement des gilets jaunes continue au ralenti depuis la manifestation du 17 novembre, plusieurs appels sur les réseaux sociaux invitent les Français mécontents à bloquer massivement Paris le 24 novembre 2018.

 

Faites connaitre notre site, partagez !