Galette des Rois militante pour Resistència

Banderole de Resistència devant la mairie de Sainte Marie de la Mer


Un communiqué de Resistència (resistenciacatnord@gmail.com)

        Les militants de Resistència, renforcés par une équipe de la Ligue du Midi menée par Richard Roudier,  se sont réunis ce samedi 7 janvier 2017 pour une après-midi militante et festive.

        Le rendez-vous était fixé à 14h00 à Sainte Marie de la Mer pour un tractage massif afin de dénoncer pour la seconde fois l’accueil forcé d’immigrés clandestins dans cette commune. Les militants ont été agréablement surpris de voir que leur premier passage a fait des émules. En effet un accueil chaleureux leur a été réservé au détour de quelques ruelles,  ce qui a donné l’occasion de développer les thématiques de combat de notre mouvement politique dans des débats animé et enthousiastes.

        Pendant ce temps, une seconde équipe était chargée de coller les nouvelles affiches de Resistència avec les slogans suivants :

-Resistència stop immigraciό !

-Resistència País Català !

        A 16h00 rendez-vous était donné dans une salle, aux alentours de Perpignan, afin de partager la galette des Rois. Le président de Resistència, Llorenç Perrié Albanell, a pris la parole pour exprimer ses vœux et rappeler que la célébration de la galette est l’occasion de perpétuer une de nos plus anciennes traditions remontant à l’antiquité et d’ajouter que l’homme de l’avenir est celui qui aura la plus longue mémoire.

        Son allocution était axée principalement sur le premier semestre 2017 en rappelant que cette année sera une année charnière éminemment politique compte tenu de l’élection présidentielle. Il en appelle à la vigilance de nos militants à entretenir des liens solides avec les autres organisations inscrites dans un combat identitaire et enraciné. Une feuille de route des activités de Resistència, pour le premier semestre 2017, a été tracée.

        Après les questions diverses, Llorenç Perrié Albanell a donné la parole à Richard Roudier, président de la Ligue du Midi. Celui-ci a rappelé la nécessité du combat identitaire et du ré enracinement comme autant de barrières immunitaires contre le nivèlement et la globalisation. Dans cette optique de ré enracinement une Mangoune (tuage du cochon) sera prochainement organisée par la Ligue du Midi. Sa conclusion percutante : «les identitaires ne serviront jamais la soupe à qui que ce soit et aucun compromis ne sera négociable».

        Cette après-midi militante s’est terminée autour d’un verre de l’amitié.

Faites connaître notre site, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *