Faux mineurs isolés, mais vraies “racaillles”

mineurs-isolés

Communiqué de la Ligue du Midi (Section Montpellier)

        Depuis bientôt un an, la ville de Montpellier est gangrenée par des bandes d’immigrés clandestins qui, la nuit tombée, agressent les montpelliérains. Vols à l’arraché, passages à tabac, viols… au centre-ville et plus particulièrement sur l’axe Esplanade-Comédie-Saint Roch.
   
        Renommés pudiquement « mineurs isolés » par l’État et les médias, ce sont, en réalité, de véritables prédateurs qui jouissent d’une impunité totale. A peine arrêtés par la police, ils sont immédiatement relâchés par les juges car considérés comme trop jeunes pour être pénalement responsables.
   
        Face à l’absence de réaction et à l’abandon du centre-ville par la préfecture et la mairie, c’est désormais aux citoyens d’assurer leur propre sécurité. C’est pour cela que la Ligue du Midi a voulu  sensibiliser les Montpelliérains à ce problème et dissuader cette « racaille » de commettre ses méfaits.
Vêtus de coupe-vent bleu de France les membres de la Ligue, en nombre, ont distribué des tracts à divers arrêts de tramways  et entamé des discussions avec les usagers. Cette opération s’est déroulée sans incidents.
   
         On pouvait lire en conclusion sur le tract :
Parce que la sécurité est la première des libertés la Ligue du midi exige, 
– L’abandon par la Justice et les médias de la culture de l’excuse
– La fin de l’hébergement gratuit par le Département de l’Hérault des mineurs isolés étrangers et leur internement dans des centres fermés
L’expulsion immédiate des étrangers en situation irrégulière qui commettent des délits
– L’application de sanctions pour tous ceux qui les aident
Faites connaître notre site, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *