S’étendre vers l’avenir, tel est l’objet réel de l’enracinement, source d’expérience et de sagesse. Si le passé est une réserve d’exemples, seul l’avenir doit motiver nos actions.

Considérons qu’il n’y a pratiquement rien à inventer du point de vue métapolitique, du point de vue de la philosophie ou des idées politiques. Tout figure déjà dans le grand catalogue des idées, tout est écrit, tout est déjà pensé. La post modernité libérale ayant tout foisonné dans le relativisme, nous nous proposons de défaire l’écheveau et de rétablir la hiérarchie des valeurs et des idées sous le double magistère de l’enracinement et de la tradition. C’est en cela que notre démarche est totalement novatrice.

Il s’agit de faire le tri, d’élaguer les idées et les doctrines qui ont conduit vers des culs de sac, de réactiver les bonnes pratiques tombées en désuétude, de ré-appareiller ce qui marche et ce qui a déjà fait ses preuves. Ainsi, nous sommes conservateurs, car seul ce qui a été soumis à l’épreuve du temps et à l’infinie variété des occurrences que propose l’Histoire mérite d’être retenu. Nous sommes contre les idéologies et les constructions théoriques, nous prônons un rude bon sens et un solide réalisme ; ce en quoi nous sommes totalement novateurs.

Tout ayant été fondu dans la pensée unique, nous constatons la faillite totale des partis électoralistes dans la production des idées politiques. Nous nous plaçons donc résolument hors champ électoral trop soumis aux contingences immédiates, et à l’accélération stérile des rythmes.

Si nous sommes fondamentalement conservateurs, nous sommes également résolument tournés vers l’avenir. Les Assises de l’Enracinement se proposent d’ébaucher le tri et la remise en ordre des idées pour projeter un nouvel ordre social et politique, conforme à la branche maîtresse de notre Histoire et au destin commun de notre peuple. Redéfinir de manière contemporaine des fondements civilisationnels et culturels, redéfinir notre rapport à la Nature, redéfinir des types d’organisation sociale, en puisant dans ce qui a fait ses preuves, tel est notre objet.

La personne humaine se socialise par cercles concentriques autour d’elle même, du plus petit au plus grand. La famille d’abord qui est le noyau élémentaire de la construction sociale, le village, le quartier, la ville, la profession et tous les corps sociaux intermédiaires, ensuite viennent la province ou la région et à l’échelon supérieur, enfin la Nation. Nous sommes pour les constructions sociales et politiques solidaires, de proximité, et résolument contre les constructions hors-sol, supranationales notamment, qui échappent au regard et au contrôle du citoyen. Nous prônons le principe de subsidiarité qui n’est pas une délégation de l’État central mais au contraire la possibilité pour chaque échelon d’arbitrer, au juste niveau où se situent les intérêts catégoriels, de prendre les décisions, de régler les problèmes sans en référer à l’échelon supérieur. Ce n’est que quand une question ne peut pas être réglée au niveau où elle se pose qu’elle doit être arbitrée par le niveau de rang supérieur. Ainsi, par exemple les questions liées à l’urbanisme doivent être réglées au plan local sans intervention de l’État… C’est la subsidiarité.

Dans ce sens, de nouvelles perspectives concrètes seront évoquées, comme la possibilité de dépasser le simple cadre familial pour s’associer en collectivités, et recréer ainsi des systèmes sociaux et culturels, des micro contre-sociétés de proximité par cooptation mutuelle. Ces organisations, de proximité permettront de rendre les choses supportables, de tenir, de résister, en attendant les grands bouleversements telluriques qui ré ouvriront le champ de la reconstruction sociale et politique.

En finir avec la nostalgie passéiste, mais projeter des lignes constructives et contemporaines pour le futur, telle est l’ambition que nous voulons partager avec tous ceux, sincères, qui souhaitent s’associer à cette démarche.

 

« L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre » Antoine de Saint-Exupéry

Faites connaître notre site, partagez !