Un contributeur anonyme – Toulouse

 

Bravo pour l’opération de la Ligue du midi en ce dimanche de Toussaint intitulée « Défends ton église » !

Vous avez là une initiative résolument patriotique. Croyants ou non nous devons nous souvenir de ce que notre France s’est bâtie sur une évolution culturelle dont le caractère religieux – paganique, druidique puis hellénique puis monothéiste chrétien – est un des fondements de notre civilisation.  Face à la menace actuelle et ancienne de l’islam et de son avatar l’islamisme conquérant, ainsi qu’à la nullité des gouvernements qui ont bradé la France au lieu de la maintenir au premier rang des nations, l’action civique et patriotique doit prendre le relais.

Après la subversion marxiste-léniniste, nous voici depuis les années 90 confrontés à celle de la branche dure de l’organisation de la conférence islamique (OCI), AlQaïda et ses avatars n’étant qu’une version temporaire des organisations nébuleuses que suscitent les commanditaires de l’action armée mahométane.

Ceux-ci se trouvent à Jeddah, siège du secrétariat de l’OCI, à Médine, siège de l’Institut Fahd de Diffusion du Saint Coran mais aussi au Caire et à Héliopolis d’où les avatars actuels de l’organisation des Frères Musulmans diffusent la propagande concoctée par l’aïeul de Târiq RamaDHan et maintenue active par les membres actuels de cette organisation dangereuse. Ceci pour les activistes sunnites.

Les foyers d’incendie chiites ont pris le train en route depuis la révolution khomeyniste et les Pasdaran (1) œuvrent dans l’univers chiite qui est peu présent chez nous mais cause des ravages aux Proche et Moyen orients.

Mais ne nous y trompons pas, il existe aussi une autre subversion religieuse, c’est celle qui nous arrive d’outre-Atlantique sous la forme des dérives des sectes protestantes étatsuniennes. Si les Adventistes du 7e jour ou les Témoins de Jéhovah sont peu subversifs, il n’en est pas de même pour les évangélistes qui diffusent de manière très active sous couvert de religion chrétienne une haine délétère envers les pays de la « Vieille Europe » et la magnification des Etats Unis, version créationniste et obscurantiste, la haine de l’orthodoxie, du catholicisme, des protestantismes luthérien et calviniste. Protéger nos Eglises et nos temples n’est donc pas seulement un acte de foi chrétienne, c’est aussi un acte de patriotisme français.

Quant aux synagogues et à la communauté juive qui vit en France, dans la mesure où ils ne troublent pas l’ordre public, il faut les inclure dans les valeurs à défendre. Sans s’immiscer dans leur culte mais les juifs savent s’organiser et comme nous ils font partie des cibles des subversifs. Comme nous, ils défendent des valeurs françaises dont les racines se regroupent en un seul tronc bien qu’elles arrivent de directions diverses mais convergentes. Alors que, comme le disait Mustafa Kemal, « L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral est un cadavre putride qui empoisonne nos vies ». Il savait de quoi il parlait lui qui, au temps de sa folle jeunesse, avait été le principal suppôt des fondamentalistes islamiques turcs et leur représentant à l’université d’Ankara. Qui aurait pu dire alors qu’il serait un jour le tombeur du califat, l’instaurateur de la république laïque turque et le réformateur de l’écriture pour abandonner l’alphabet arabo-morphe et les références au coran et à la loi islamique dans la vie publique de son pays ?

Les gérants qui bradent nos valeurs fondamentales ne nous parlent plus de la France mais de la république. Or c’est une autre trahison. La république n’est jamais qu’un système de fonctionnement de la vie française, un système qui n’a rien d’éternel, l’histoire le prouve.

En revanche la France doit rester la France, notre patrie sacrée.

 

 

Notes :

  1. Corps des Gardiens de la Révolution Islamique du régime des Mollahs en Iran
Faites connaitre notre site, partagez !