tectonique

Le billet de l’Helvien en colère

        Depuis le 20ème siècle nous savons, grâce au géo dynamicien français Xavier Le Pichon, que la plaque africaine monte à l’ assaut de la plaque eurasienne à raison de 2,15 centimètres par an en direction du nord est.

        Tout le monde s’est déjà aperçu des conséquences de cette avancée au fil des millénaires: volcanisme, tremblements de terre, orogénèse en cas de convergence et de collision entre ces plaques; les Alpes en sont la plus parfaite illustration! Malheureusement, nous ne pouvons rien faire pour enrayer ce phénomène naturel si ce n’ est d’ anticiper la disparition de la Méditerranée… à l’échéance de millions d’années.

        En transposant ces déplacements à l’échelle temporelle d’une vie, nous assistons en ce moment, hélas, non pas à une avancée, mais à une ruée des peuples africains sur les peuples européens au travers de justifications économiques, sociales ou autres.

        Il est vrai que chez nous, les grandes industries dévoreuses de main d’ œuvre abondante et bon marché ont favorisé l’immigration de masse. Songez à la création en 1924  de la Société Générale d’Immigration sous l’influence des houillères pour favoriser l’immigration des Italiens, Polonais, Espagnols. Dans ce cas là, pas de collision significative entre ces peuples et le nôtre grâce à une compatibilité sociale et religieuse.

        Mais cela ne dura pas : souvenez vous maintenant des campagnes de recrutement des industries automobiles, au Maroc en particulier, et des dizaines de milliers d’ouvriers engagés par Peugeot, Renault et autres… puisque la main d’ œuvre d’ Europe de l’est n’était pas exportable à cause du rideau de fer. Ce fut le début de l’invasion !!!

        À partir de 1975, l’immigration pour motif familial prendra une place prépondérante, avec un effet multiplicateur dévastateur dans ses conséquences sociales.  Jusqu’au début des années 2000, il s’agit surtout du regroupement familial, qui a permis à un étranger séjournant régulièrement en France d’y faire venir sa famille pour arriver au résultat actuel où 43% des immigrés sont d’origine africaine, dont 30% du Maghreb; quand à l’immigration sub-saharienne ( 13 % ) elle a augmenté de 140 % en  vingt ans !!! Et maintenant, dernier soubresaut de l’invasion, l’arrivée brutale, massive et violente des clandestins, parachevant la mise sous tutelle de notre sol.

        Et là, aucun échappatoire possible : la tectonique des peuples  va apporter toute sa démesure dans le choc des civilisations, des cultures et des religions. Le soulèvement et la formation des montagnes, les éruptions volcaniques et autres phénomènes de réaction  de la nature,  préfigurent exactement les embrasements des cités, les actes de résistance de nos valeurs, notre soubresaut désespéré pour lutter contre cette agression, le choc frontal entre deux conceptions totalement différentes de l’art de vivre et de croire. Contrairement aux plaques, ces mouvements de peuples pourraient être maîtrisés, stoppés et rendus inoffensifs.

        Nos gouvernants ne le veulent pas ; bien au contraire, ils en sont partisans, regardant avec délectation se profiler les crises à venir, les souhaitant  même pour en tirer profit.

        Quand cesserons nous d’en être dupe !!!
Faites connaître notre site, partagez !