consultation
Le billet de Llorenç Perrié Albanell

        C’est le jeudi 16 juin en fin d’après-midi que la présidente socialiste de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Carole Delga, a annoncé les résultats de la consultation citoyenne sur le nom de la nouvelle région. C’est “Occitanie” qui arrive  en tête, se détachant largement des autres. Une appellation identitaire est en tête, c’est bon signe car cela signifie que les tergiversations du camp jacobin n’ont plus, ou peu, de prise sur la population. Cependant des observations critiques sont à prendre en considération.

Pour nous catalans il est inacceptable et inenvisageable qu’une dénomination qui représente notre identité ne soit pas retenue pour le nom de la nouvelle région.

        Le nouvel ensemble régional comporte 13 départements, dont un  seul département catalan. Ce qui diminue considérablement nos chances de pouvoir être convenablement représentés. Nous avons nourri l’espoir que nos cousins occitans auraient accordé cette marque de respect en considérant que la reconnaissance identitaire doit être un fait réciproque. Cela n’a pas été le cas. La présidente de région a affirmée hier lors d’une conférence de presse disponible sur le Midi Libre, vouloir satisfaire l’ensemble des citoyens de la nouvelle région, en rappelant que les acteurs économiques ne doivent pas rester en marge, le choix de ces derniers je le rappelle se porte uniquement sur une désignation géographique, par conséquent anti-identitaire. 

        Alors que nous sommes toujours dans le flou en ce qui concerne les résultats par département, on nous affirme qu’il faudra choisir un nom qui représente les diverses sensibilités exprimées lors de la consultation. Alors c’est bien simple, exigeons en premier lieu que soit communiqué au plus vite les résultats par département. Ensuite que les politiques français prennent bien acte que les catalans n’entendent pas se faire balader d’un nom à un autre. L’identité n’est pas une affaire de caprice ou de consultation. Nous sommes catalans, que la chose soit clairement entendue une bonne fois pour toutes.

        Aucun pays au monde n’a jamais osé changer le nom d’un territoire ou de ses habitants en fonction de ses dogmes idéologiques ou économiques. Il est temps que le Pays Catalan se rebelle et dispose d’une institution propre, il en va de sa survie.

Tous à la manifestation
“Oui au Pays Catalan”
Samedi 18 juin – 15 h 00
Place de Catalogne – Perpignan
Autocollant-V3
Faites connaitre notre site, partagez !