Journée festive et culturelle de la Ligue

 

        Répondant à l’invitation d’un  groupe d’agriculteurs cévenols, des membres de la Ligue du Midi ont pu découvrir “in situ” l’art et la manière de préparer le cochon. A dix heures du matin, malgré un temps maussade, les premiers arrivants ont pu découvrir la technique employée pour peler la bête, puis on passa à la découpe  qui permit d’opérer une répartition entre les morceaux à charcuter, les jambons et épaules, et les morceaux nobles à braiser tels que côtelettes, filets etc.

        Le repas était bien entendu à base de cochon et nos amis installés sur des tables à l’extérieur malgré une brise frisquette purent savourer une excellente potée, suivie de boudin aux pommes, le tout arrosé d’un excellent vin rouge de pays.

        A l’occasion d’une pause, un des éleveurs fit un bref exposé sur la découpe de la viande, la dénomination des différentes pièces et rappela qu’un cochon pouvait nourrir une famille de quatre personnes pendant toute une année (avis aux amateurs qui habitent en immeuble et en ville).

        Pour parachever cette journée identitaire, un atelier de chant spontané permit de “travailler” le “Se Canto” qui fut le signal de la fin de cette journée et les participants ébahis promirent de revenir l’an prochain.

        Se canto, que cante
        Canto pas per ieu
        Canto per ma mia
        Qu’es al luenh de ieu
Faites connaître notre site, partagez !