Bande de salauds des classes moyennes !

L’éditorial de la Ligue du Midi

 

Amis travailleurs, amis retraités, amis épargnants, amis investisseurs, amis héritiers, amis ‘’aisés’’, amis ‘’nantis’’ de la classe moyenne – bande de salauds de ‘’riches’’ – ce message s’adresse à vous.

   Encore un qui nous prend pour des jambons !

        Le très consensuel, le très lisse, le “ni a droite ni à gauche”, le ‘’un peu à droite, un peu à gauche’’,  le très contemporain MACRON, le chouchou des médias, le candidat de la classe dirigeante et de l’oligarchie, ce gandin qui ne sait plus ce qu’il a fait de ses millions gagnés chez ROTHSCHILD, cet OVNI de la politique, ce produit markéting du star système et du casting électoral, MACRON nous prend pour des jambons. Pour ce prédateur, c’est sus au patrimoine foncier !

        Vous avez épargné toute une vie, vous avez remboursé un prêt pendant 20 ans pour acheter un bien locatif afin de tenter d’assurer un peu votre retraire, vous avez hérité de l’appartement de vos parents que vous louez pour essayer de consolider vos revenus – bande de salauds – vous allez casquer !

        Vous prenez le risque de l’encadrement des loyers, de l’impayé locatif, du saccage de votre logement, du contentieux locatif, de la vindicte de votre locataire, des opérations de testing, du contentieux avec les associations – bande de salauds – MACRON va s’occuper de vous.

Crétins de maires dépêchez vous d’atterrir !

        Invité à se présenter à Paris lors du rassemblement des maires de France et des présidents d’intercommunalités venus de toute la France, Emmanuel MACRON a été sifflé à plusieurs reprises ce mercredi matin.  En cause: la volonté exprimée par le candidat à l’élection présidentielle d’exonérer 80% de la population du paiement de la taxe d’habitation, part importante des ressources des communes.

        Tous bien-pensants et donc convaincus que la taxe d’habitation est un impôt injuste, mais néanmoins très inquiets pour les recettes fiscales de leurs communes, les maires n’ont d’abord vu dans cette manipulation qu’une perte de ressource pour leurs budgets communaux. Rien d’autre. Supprimer la taxe d’habitation c’est bien, couper dans leurs recettes fiscales c’est très, très mal. Crétins !

        Plusieurs fois sifflé, mais en démagogue avisé, MACRON les a immédiatement assurés que l’Etat rembourserait ces dégrèvements «à l’euro près» et que les maires «conserveraient leur plein pouvoir de taux, avec un principe : que les augmentations éventuelles ne soient pas prises en charge par l’Etat mais par les contribuables». Hahahaha !

        ‘’L’Etat remboursera, mais les éventuelles augmentations seraient prises en compte par les contribuables’’ Hahahaha ! Les esthètes apprécieront la très grande beauté de cette formulation. Hahahahah !

        Crétins ! Triples buses ! Pour la majorité des maires, aucun sens politique, aucun sens social, aucun bon sens élémentaire pour ceux qui ne voient que la perte de recette sans voir la spoliation sociale qui se prépare derrière ce montage. Trahison et parfaite collusion dans la spoliation des investisseurs locatifs pour les autres.

        Cris d’orfraies électoralistes et sifflets redoublés pour tous quand ils ont enfin compris qu’ils auront à augmenter le taux de la taxe foncière ce qui risque de s’avérer dangereux pour le renouvellement de leur mandat. Hahahaha, trop drôle, je m’amuse. Il serait temps pour les élus locaux d’atterrir. MACRON se fout d’eux, et joue avec leurs mandats… qu’ils se le disent. Il n’y a que ça qui puisse les faire réagir !

Gérard COLLOMB, ‘’crétinus’’ inter pares

        Hahahaha ! En fermant les yeux, on imagine déjà comment le très MACRONISTE Gérard COLLOMB expliquera ça dans sa très bonne et très bourgeoise ville de LYON où l’épargne et le foncier sont des valeurs cardinales. Hahahah ! je me marre… Pas sûr que les lyonnais aiment longtemps voir jouer ‘’Guignol’’ de cette manière. À moins qu’ils ne se soient déjà tous laissés remplacer ou convertir.

Gérad COLLOMB s’en fout, Gérard COLLOMB se fout des lyonnais, Gérard COLLOMB se voit ministre puis, comme FABIUS ou MOSCOVICI, planqué dans un gros fromage.

        Que les maires de France se rassurent, la solution trouvée par MACRON est très simple, ils ne perdront rien. (leurs mandats peut être ?)

La charge de l’impôt va être tout simplement transférée des locataires aux propriétaires bailleurs à volume constant. Ce que les locataires ne paieront plus sera payé par les propriétaires. Il suffira tout simplement pour les maires d’augmenter en conséquence le taux de la taxe foncière comme le leur a laissé entrevoir MACRON. Hahahaha ! La suppression de la taxe d’habitation, c’est l’ augmentation d’autant de la taxe foncière.

        On ne sait pas qui seront, ni ce qu’il adviendra des 20% qui ne seront pas exonérés. Peut être s’agit‘il de certains propriétaires occupants de leur résidence principale pour lesquels il est également prévu d’incorporer la contrevaleur du loyer virtuel dans le revenu fiscal soumis à l’IRPP. Sait-on jamais ?

        Voilà, c’est aussi simple que cela et tous les maires et élus des collectivités devront s’y plier. Car il faut de l’argent, beaucoup d’argent, encore plus d’argent, pour financer les immenses transferts sociaux et les besoins liés aux effets de la mondialisation et au grand remplacement.

Évidemment, l’état ne remboursera rien

        En effet, tout le monde sait que l’Etat est ruiné, et que l’Etat ne remboursera jamais. Ce sont les propriétaires fonciers qui vont payer et eux seuls. C’est tout ! La taxe d’habitation qui pour les bien-pensants est un impôt injuste sera supprimée, grande joie chez les électeurs locataires. Grande spoliation en revanche pour les propriétaires bailleurs (50% des français) qui n’auront qu’à aller se faire dorer. Le foncier est une matière captive, après vous avoir encouragés à investir, maintenant que la tirelire est pleine, vous pourrez toujours vous contorsionner, on va vous tondre et vous n’aurez nulle part où vous réfugier.

        Le grand remplacement et les pertes liées à la mondialisation seront financés par la spoliation du patrimoine financier et foncier de la classe moyenne. La mondialisation a d’abord fait partir nos emplois peu qualifiés. Elle fait maintenant entrer massivement des poids morts chez nous. Nous l’avions déjà exposé ici, les envahisseurs qui sont massivement invités à se précipiter chez nous, ne sont pas des travailleurs. Ils seraient bien incapables de tenir le postes qualifiés que demande ce qu’il reste de notre industrie. D’ailleurs, il n’y a plus de travail chez nous, même pas pour nos propres enfants qui sont condamnés pour la plupart à l’inactivité, à l’indigence, à l’assistanat.

On ne fait pas entrer des travailleurs mais des consommateurs

        Ces gens ne produiront jamais rien. En revanche, ils consommeront. Il va donc falloir les équiper, les loger, les nourrir, les soigner, se ruiner à tenter des les éduquer, s’occuper d’eux, les distraire, réparer ce qu’ils saccagent déjà. C’est exactement ce que veut le système qui a besoin de croissance. Il lui faut de nouveaux consommateurs. A défaut de natalité de la classe moyenne de souche, on fait donc massivement rentrer des exogènes. Vous devez donc bien comprendre que ces gens qui nous remplacent vont consommer et enrichir les grands groupes transnationaux à nos frais.

        L’immense coût social de cette manœuvre sera d’abord préfinancé par l’accroissement de la dette et ensuite par la compensation de cette dette sur le patrimoine financier d’abord, foncier ensuite de la classe moyenne âgée. Notre patrimoine sert de garantie à la dette, raison pour laquelle le système bancaire prête toujours.

        L’usure du patrimoine foncier se fera d’abord par l’augmentation de son coût de détention. On en voit ici une première illustration par cette mesure qui transfère la charge fiscale du locataire sur le propriétaire bailleur. Le reste suivra… vous devrez aliéner votre patrimoine foncier pour compenser votre perte de revenus, payer vos soins, payer les coûts liés à votre fin de vie ou celle de vos parents.

Tout y passera.

Chers amis, MACRON va s’occuper de vous !

        Quant à votre patrimoine financier, il est déjà bouffé, il n’en reste plus rien. Des dispositions législatives ont déjà été prises pour le cas où vous voudriez, tous, en exiger la liquidité. Bruxelles pour les comptes bancaires, et Sapin pour les assurances vie s’en sont déjà occupés.

        Un dernier échappatoire s’ouvre à l’occasion de cette présidentielle. Après il sera trop tard car l’ethno-mathématique joue contre la classe moyenne de souche. Si on rate ce dernier train,les Islamo gauchistes, les dhimmis et les remplaçants auront définitivement pris le dessus sur nous.

        Tous les candidats du système ont déjà prévu de nous ruiner pour que d’autres puissent nous remplacer au profit des compagnies transnationales.
Faites connaître notre site, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *