patrick jardin

Lunel 1er septembre 2018

 

 

Bonjour,

je suis Patrick Jardin, le papa de Nathalie jardin assassinée au bataclan le 13 novembre 2015 a l’âge de 31 ans ; Nathalie après avoir réussi des études brillantes s’est dirigée vers le monde du spectacle ; elle était devenue ingénieur lumière après avoir mené des études à l’école française d’attaches de presse EFAP puis un doctorat de communication et enfin une école d’ingénieur lumière ; et comble de malheur c’est moi qui lui ait conseille d’aller au bataclan, elle travaillait là depuis déjà 3 ans.

Nathalie était passionnée de musique, elle ne vivait que pour cela accompagnant même sur certaines tournées des groupes connus comme U2 ou Indochine et d’autres moins connus comme les « fatals picards ».

le 13 novembre 2015 je l’ai eu au téléphone vers 13h car elle se demandait si nous aurions pu nous voir car elle devait rentrer le soir après le concert de « eagles of death metal » pour repartir le lendemain accompagner les « fatals picards » j’ignorais que c’était la dernière fois que je parlais à ma fille……lors de l’attaque elle avait mis tous ces projecteurs en place et était parti boire un verre au café d’à côté « l’opéra rock »… entendant la fusillade et contrairement aux ordres du patron de l’établissement, elle n’a écouté que son courage et est parti se faire tuer en disant « j’ai mes potes à l’intérieur , il faut que je leur donne un coup de main »… j’aurais tellement aimé qu’elle ne soit pas comme nous sommes dans la famille et qu’elle se dégonfle car, même si je suis extrêmement fier d’elle, vous ne pouvez pas savoir ce qu’elle me manque…

je ne vous parlerai pas du parcours du combattant pour retrouver la dépouille de ma fille ni de quelle façon cela s’est passe ; certains ont pu m’apercevoir le dimanche au journal télévisé interpellant M. Valls et son horrible réflexion face à ma détresse monsieur « pas devant les caméras »… je ne vous parlerai pas non plus de tout ce que d’horrible j’ai dû endurer par la suite, cela fera le sujet du livre que je suis en train d’écrire et j’aurai peut-être l’occasion a ce moment-là de vous dévoiler certaines choses…

Je ne me suis jamais plaint auprès de qui que ce soit je n’ai jamais eu recours aux services psychologiques ou psychiatriques que l’état nous a généreusement propose comme si nous nous étions fous !

je tiens à préciser ici que, contrairement à ce que peuvent soutenir certains journalistes bien-pensants et surtout à la solde du pouvoir en place, je ne suis pas un facho, je ne suis pas d’extrême droite, je n’appartiens a aucun parti politique et ne suis encarte dans aucun parti, ayant, tout comme pour les islamistes qui ont exécuté ma fille, une aversion pour les politiques de tous bords qui, depuis 1973, ont laissé faire n’importe quoi dans notre pays et qui sont à mes yeux co-responsables des attentats qui se sont produits en France et qui malheureusement continueront à se produire puisque rien n’est fait.

j’essayais de vivre mon deuil comme tout papa essaie de le faire dans ces cas-là, je dis bien essaie de le faire car je pense, pour le vivre, c’est un deuil dont on ne se remets jamais ; la perte d’un enfant est la pire des choses à vivre ; certains vous diront qu’avec le temps tout revient dans l’ordre et on oublie c’ est complètement faux, non seulement on n’oublie jamais ; d’ailleurs comment peut-on oublier -à moins d’être Alzheimer- son propre enfant et en plus chaque jour que vous vivez vous éloigne de plus en plus de votre enfant et les jours deviennent de plus en plus longs… comme je vous le disais j’essayais de vivre mon deuil sans rien réclamer a personne dans mon coin lorsque j’ai appris qu’un rappeur islamiste était programme dans la salle ou ma fille et 98 autres personnes ont perdu la vie ; cela m’est absolument insupportable c’ est bien au-dessus de mes forces.

Déjà lors de la réouverture de cette salle, c’est le chanteur Sting qui s’y est produit ; j’aurais pu l’accepter. s’ il n’avait pas chanté dans cette salle où il y a eu tant de morts sa chanson « inch allah » me faisant dire « on a fermé sous allah akhbar et on rouvre sous inch allah » ; soit ces gens font tout pour nous manquer de respect soit ils sont complétement inconscients admettons pour « Sting » que cela n’ait pas été fait de façon intentionnelle mais la programmation du rappeur islamiste Medine, la ça dépasse tout entendement ;  j’ai cherché à joindre par téléphone M. Olivier poubelle directeur du bataclan, que j’avais vu deux fois une fois lorsqu’ il a organisé un verre de l’amitié avec les autres membres du personnel du bataclan en l’honneur de Nathalie ; et une seconde fois lors de son inhumation il avait affrété un bus pour que les collègues de Nathalie puissent venir lui rendre un dernier hommage mon téléphone est resté muet, je lui ai donc écrit et attends sa réponse… par ailleurs le bataclan ayant été vendu bizarrement la veille de l’attentat au groupe bien connu Lagardère j’ai écrit également à son président directeur général afin de faire annuler ce concert là encore j’attends la réponse et je vais vous lire ce courrier :

Patrick Jardin

Monsieur Arnaud Lagardère

SCA Lagardère 4 rue de Presbourg

75116 Paris

Recommandé avec accusé de réception

Le 19/8/2018

 

 

Monsieur Le Président Directeur Général,

 

Je me permets de vous envoyer ce courrier car votre société est devenue propriétaire de la salle de spectacle « Le Bataclan ».

Je ne vous ferai pas l’injure de vous rappeler les tristes et horribles faits qui se sont déroulés dans cette salle. Il se trouve que ma fille Nathalie était salariée en tant qu’éclairagiste de spectacle dans cette salle et que bien malheureusement elle y a été assassinée par des djihadistes le 13/11/2015 soit très peu de temps après que vous ayez fait l’acquisition de cette salle.

Depuis cette date où j’ai perdu ce que j’avais de plus cher au monde : mon enfant, ma vie est un enfer : ma famille et moi ne nous remettons pas de cette perte cruelle d’une fille pleine de vie et notre vie est devenue vraiment très difficile et comme si elle ne l’était pas suffisamment, un chanteur islamiste salafiste a été programmé dans la salle ou a été perpétré le plus important crime depuis la seconde guerre mondiale en France et ce  au mépris des 99 morts et nombreux blessés qui ont subis cette attaque innommable.

Pour la mémoire des gens qui ont perdu la vie ou qui ont été blessés dans cette enceinte je vous demande en votre qualité de propriétaire du Bataclan d’intervenir pour déprogrammer en ces lieux les deux concerts du rappeur islamiste Médine ; à titre personnel j’étais pour la réouverture du Bataclan même si je vous avoue que cela m’a fait très mal mais j’estimais qu’il fallait que nous montrions à ces barbares que rien ne pouvait nous empêcher de faire vivre cette salle mais, à l’inverse, je pense également que par respect pour ce qui s’y est passé il y a des gens qui ne peuvent plus s’y produire et qu’il est impossible d’accepter car on ne peut pas faire table rase de ces morts et de ces blessés qui souffrent encore dans leur chair : c’est une simple question de bon sens, de respect et d’éducation.

Je sais que vous êtes père de famille et je vous demande un seul instant de vous mettre à la place des parents de victimes dans cette situation la trouveriez-vous acceptable ? Je ne le pense pas car aucun père de famille n’accepterait qu’un djihadiste vienne chanter sur les lieux ou son enfant a été tué par un de ses congénères.

Enfin et c’est bien peu de choses me semble-t-il je ne pense pas que le groupe que vous dirigez sorte grandi si le spectacle était maintenu car je sais que d’autres personnes beaucoup plus motivées et violentes que moi ont décidé de TOUT faire pour que ce concert n’ait pas lieu.

Comptant sur votre humanisme j’espère que vous voudrez bien accéder à ma demande je vous assure qu’elle n’a rien de politique je n’appartiens à aucun parti quel qu’il soit je désire simplement qu’on me laisse souffrir en silence mais qu’on ne piétine pas la mort de mon enfant c’est tout ce que je demande !

 

Dans l’attente de vous lire recevez Monsieur le Président l’expression de mes sentiments distingués.

 

Patrick Jardin

De même j’ai également écrit à madame la ministre de la culture qui, elle non plus, ne m’a pas encore répondu ; cela est peut-être compréhensible étant emmêlée avec des déboires judiciaires, ayant effectué des travaux dans des locaux classes sans aucune autorisation.

J’avais l’intention également de joindre le premier ministre mais j’ai juge qu’il avait déjà donne sa réponse le 12 juin 2018 devant les sénateurs suite à une question du sénateur Meurant ; il a déclaré qu’il ne voyait pas pourquoi il interdirait ce concert puisqu’il ne porte pas atteinte à l’ordre public ou qu’il n’ y avait pas incitation à la haine raciale…

A ce sujet j’aimerais vous lire les paroles de ce Medine si vous me le permettez : les blancs sont des démons, des cochons d’aucune moralité, ces incestueux nous ont barricadés, les blancs sont des consanguins, ces porcs blancs vont loin, passez-moi une arme de poing je vais faire un pédophile de moins… si ça, ce ne sont pas des paroles incitant à la haine raciale, je ne comprends plus le français ! il est aussi vrai que Medine est issue du havre, ville dont notre premier ministre a été le maire, ce qui lui a permis d’octroyer pour l’association de Medine une subvention de 14.200 euros… alors j’en déduit que pour que ce concert soit interdit et annulé, il faut porter atteinte à l’ordre public.

C’est pourquoi, Mesdames et Messieurs, je vous demande de vous rendre nombreux devant le Bataclan les 19 et 20 octobre prochain non pas pour nous battre mais simplement pour montrer que cela suffit ; nous ne pouvons pas toujours tout accepter ni toujours reculer. Il nous faut montrer que nous sommes là, ne serait-ce que pour tous nos aïeux qui se sont battus, pour que la France reste la France, et pour tous ceux qui se sont battus pour elle, c’est un devoir.

Témoignage de Patrick Jardin, lors de la fête de la Ligue du Midi.

Fête de la Ligue du Midi. Le père d'une des victimes du Bataclan témoigne.

Le père d'une des victimes du Bataclan témoigne à la fête de la Ligue du Midi.

Publiée par Ligue du Midi sur Mercredi 5 septembre 2018
Faites connaitre notre site, partagez !