Le billet d’André Goroud

        Donc, ça se précise. Emmanuel Macron a écrit une lettre aux LGBTQI (1), leur expliquant sa ferme volonté (en ne pointant que la souffrance de ces personnes, jamais celle des autres) d’obtenir qu’elles arrivent à « vivre la vie qu’elles souhaitent »:

        Ce qu’elles souhaitent serait-il supérieur à l’expression de la démocratie ? à l’intérêt collectif de la société ? à la volonté du Peuple ? Leurs souhaits seraient-ils supérieurs à l’expression politique ? Cela dénote une curieuse conception de la citoyenneté, de la part de notre Président. Et ceci, malgré sa remarque, précisant  que les blessures (lesquelles ?) « sont encore loin d’être  pansées », et plus loin, “qu’il ne veut plus que le pays soit coupé en deux”.

        Il cite sept fois le mot haine (de qui?), deux fois les anti-LGBT, ajoutant que les LGBTQI « auraient à craindre pour leurs vies » (sic)… et insiste arbitrairement sur les suicides des jeunes LGBTQI. Au passage, il revient sur un débat “Hollandien” : « Pour la PMA (2), pour éviter les erreurs du passé, le calendrier sera bien préparé: j’attendrai l’avis du Conseil Consultatif National d’Ethique, prévu pour la fin du PRINTEMPS 2017 ».

        « Dans le même temps, je m’attaquerai à la GPA (3), très peu payée » (sic) et subie. Autrement dit, normaliser ça en « business », et ceci « DANS LE MÊME TEMPS »… On reprend cette vieille antienne de la connexion idéologique transhumanisme-libéralisme chère aux mentors du nouveau président : Attali et Bergé.  Donc, tout ça POUR TRÈS BIENTÔT.

        Eh, bien, monsieur Macron, dont le soi-disant projet était de rassembler les citoyens au delà de la droite et de la gauche, si c’est ainsi que vous entendez apaiser les français, vous faites preuve d’un drôle de revirement. Ni vos électeurs, ni les abstentionnistes, ni vos opposants ne vous le pardonneraient.

        Soyez sur que si, par erreur de calendrier, vous vous trouviez à faire cela pendant l’été, vous auriez une rentrée très chaude. Et permettez moi de vous dire que, cette fois, La Manif Pour Tous et ses amis ne serait pas la seule à y participer. Et leur déplacement ne durerait pas qu’un dimanche après-midi ! En prime, vous pourriez bien avoir quelques groupes d’extrême gauche, au coin du bois. Avec une sixième République en ligne de mire…

        Bonne fin de printemps, monsieur le Président !

(1) Lesbien-Gay-Bi-Trans-Querr-Intersex
(2) Procréation Médicale Assistée
(3) Gestation Pour Autrui
Faites connaître notre site, partagez !