Archives par mot-clé : vœux

Contre l’Histoire, contre le Léviathan

Les vœux de José Altémir

 

        En cette année nouvelle où les sirènes du mensonge, de l’illusion et de l’hallucination vont nous offrir l’habituel concert cacophonique, nos vœux -étymologiquement notre volonté- vont dans deux directions ou plutôt la même direction sous deux bannières.
        – Contre l’histoire considérée sous l’angle de la fatalité devant être subie par tous. Cette histoire qui efface les identités, anéantit les peuples, éteint les langues vernaculaires, massifie et abrutit.
        – Contre le Léviathan, incarnation de la barbarie, de la sauvagerie. Celle de la société marchande où l’homme se dissout dans le statut de producteur salarié ou d’inutile assisté, mais toujours, et essentiellement, consommateur.
        Il s’agira donc de continuer à se battre contre les administrateurs des îles du Goulag de la pensée en affrontant, sans peur, l’intimidation dressée contre le débat (la Polémos grecque).
        Il s’agira enfin d’aborder les berges d’une culture annonçant le printemps d’une pensée libre.
        Oui une très bonne année de résistance aux castrats de la bienpensance pour tous et pour chacun de vous.
        « Et vraiment oui, c’est bien le pays natal, le sol de la patrie : ce que tu cherches, cela est proche et vient  à ta rencontre ». Hölderlin 1770-1843 (retour)

En 2017: ni oubli, ni pardon … amalgame !


Les vœux de Thierry Lafronde

        Janvier 2017 pointe son nez et avec la nouvelle année, la flopée des vœux et autres congratulations usuelles, routinières, convenues va nous submerger. Mais janvier sera aussi le triste anniversaire de la tuerie sanglante de « Charlie », le 7 janvier 2015, par une équipe de terroristes islamistes. Convenons qu’ils ont  réussi leur coup et que « Charlie » est bien mort ce jour là, en tout cas sa liberté de s’exprimer librement sur tous les sujets, souvent de façon narquoise voire déplaisante et irrespectueuse.

        Avant, la France était le pays de la Liberté, des libertés… notamment celle de l’expression de toutes les idées. Ça, c’était avant.

Continuer la lecture de En 2017: ni oubli, ni pardon … amalgame !