Archives par mot-clé : résistance

En 2017: ni oubli, ni pardon … amalgame !


Les vœux de Thierry Lafronde

        Janvier 2017 pointe son nez et avec la nouvelle année, la flopée des vœux et autres congratulations usuelles, routinières, convenues va nous submerger. Mais janvier sera aussi le triste anniversaire de la tuerie sanglante de « Charlie », le 7 janvier 2015, par une équipe de terroristes islamistes. Convenons qu’ils ont  réussi leur coup et que « Charlie » est bien mort ce jour là, en tout cas sa liberté de s’exprimer librement sur tous les sujets, souvent de façon narquoise voire déplaisante et irrespectueuse.

        Avant, la France était le pays de la Liberté, des libertés… notamment celle de l’expression de toutes les idées. Ça, c’était avant.

Continuer la lecture de En 2017: ni oubli, ni pardon … amalgame !

Ouverture de la section de Toulouse

capitole3
Communiqué de la Ligue du Midi

       Le week-end dernier, s’est tenu à TOULOUSE capitale de la région Occitanie une réunion des militants et sympathisants de la LIGUE du MIDI qui a porté sur les fonts baptismaux la section nouvellement crée. Devant une bonne vingtaine de militants et sympathisants Richard ROUDIER, président de la Ligue a d’abord effectué un bref rappel des actions depuis la rentrée de septembre :

– Fête annuelle de la Ligue du Midi à Nîmes
– Blocage du Centre d’accueil pour demandeurs d’Asile à Montpellier
– Manifestation « Sauvons le pays » à Montpellier (Esplanade du Peyrou)
– Concert de casseroles à Saint Bauzille de Putois (34)

Continuer la lecture de Ouverture de la section de Toulouse

La Résistance en marche

résistance
La Résistance en marche
Retenez bien ces deux dates!
………………………………………………………………..
Dimanche 4 septembre 2016
………………………………………………………………..
Fête de la Ligue du Midi
en Petite Camargue
……………………………………………………………….
Samedi 8 octobre  2016
……………………………………………………………….
La patrie en danger!
grande manifestation à Montpellier

Richard Roudier, aux patriotes présents sous l’Arc de Triomphe de Montpellier : “vous êtes la Résistance” !

Résistance


17h30 dans le Gard, à Aigues-Mortes, une quarantaine d’adhérents et de sympathisants de la Ligue du Midi s’étaient rassemblée devant le Monument aux Morts pour rendre un hommage aux victimes de la barbarie de Nice. Richard Roudier et Erick Cavaglia déposent une simple gerbe de buis réalisée par une militante, piquée d’épis de blé, barrée d’un large crêpe noir symbolisant le deuil de notre pays. Richard Roudier indique le déroulement de la cérémonie ainsi que le choix d’Aigues-Mortes. Il rappelle que c’est dans la Tour de Constance, située à quelques centaines de mètres,  que furent emprisonnées, certaines à vie, des dizaines de femmes, il y a 3 siècles, luttant pour la liberté. Il faisait remarquer que pour les habitants de notre région « Occitanie »  c’est un symbole fort  de la résistance.

       En hommage aux 84 victimes de l’attentat, le tambour résonna sourdement 84 fois. Ce fut un moment de grande émotion puisque tous les participants revirent défiler  les corps démembrés par ce carnage. Après un discours poignant, Olivier Roudier, porte-parole de la Ligue,  visiblement très bouleversé, martelait : « Nous ne sommes pas Charlie, nous ne sommes pas Paris, nous sommes très en colère », avant d’ajouter « François Hollande va faire la guerre contre Daesh en Irak alors que c’est dans nos quartiers qu’il faut se battre ». Il citait enfin une déclaration de Gilbert Collard député de la 2ème circonscription du Gard à propos de l’état d’urgence : “Celui-ci doit servir à dynamiser la psychologie du peuple français pour qu’il entre dans un état d’esprit de guerre…affirmant notamment que la lutte contre le terrorisme passe par le Code pénal, mais aussi par la détermination psychologique.”

Continuer la lecture de Richard Roudier, aux patriotes présents sous l’Arc de Triomphe de Montpellier : “vous êtes la Résistance” !

« La migration est un cancer et Paris organise la dispersion des métastases »

Migrants Montpel 1[4]

Comme le sparadrap du capitaine Haddock, la question des migrants collera pour longtemps aux basques du gouvernement. Et ce ne sont pas les déclarations lénifiantes de Hollande « en sommet » vendredi avec Angela Merkel qui pourront y changer quelque chose. Comment peut on croire, en effet que Hollande pourrait prendre des décisions efficaces alors que, comme disait Wladimir Poutine, il n’a pas eu le courage de rabrouer Léonarda, une clandestine rom de 14 ans.

Et puis, tout le monde sait que la solution ne peut être qu’européenne et que c’est en amont qu’il faut arrêter le flot migratoire. Une dizaine de pays de l’est ( de la Macédoine à la Pologne) ont montré la voie en créant des zones de sécurité qui n’obéissent plus aux diktats américano-bruxellois. Car ces derniers n’ont qu’une idée, c’est d’imposer la dilution des pays d’Europe par le métissage. Cette opération concertée a été précédée d’un vaste travail d’influence à base de mensonges éhontés repris par les “gross merdias” et les élites auto-proclamées : “Ce sont des réfugiés, il faut appliquer le droit d’asile”, “Ce sont des syriens chassés par la guerre qu’a déclenché le bourreau Assad”, “Ces gens là sont des chrétiens, il n’y a pas d’islamistes parmi eux…”, “ Ils viennent en famille et sont trés diplômés… “ … jusqu’ aux mises en scène macabre autour du cadavre du petit Aylan sacrifié par son père sur une plage de Turquie ou celle des bouches-cousues des iraniens….

Soyons clairs, la jungle de Calais n’est pas peuplée de réfugiés francophones de l’Afrique du centre ou de l’ouest fuyant une situation post coloniale qui engagerait la France ; la jungle de Calais est composée d’iraniens issus d’un pays où viennent de se dérouler des élections, et qui n’est pas en guerre ; la jungle de Calais est peuplée d’Afghans, de Kurdes et d’Irakiens qui fuient des guerres qui sentent le pétrole américain; la jungle de Calais n’est pas composée de populations se préparant à aller combattre les tyrans africains ou moyen-orientaux; dans la jungle de Calais on s’exprime en anglais et les seuls qui parlent français sont les bénévoles qui portent à bouffer aux migrants et qui nettoient leurs excréments…

Continuer la lecture de « La migration est un cancer et Paris organise la dispersion des métastases »

Un projet de génocide des peuples européens ?

Guillaume Faye
Guillaume Faye

Le génocide a été pratiqué depuis la plus haute antiquité. Dans un passé récent, on évoque évidemment la Shoah, les Arméniens, le Rwanda, le Cambodge de Pol Pot (auto–génocide). Le génocide peut prendre deux formes : éliminer directement une population ciblée ou la faire disparaître indirectement par d’autre types de mesures criminelles. Le génocide indirect a été commis de nombreuses fois dans l’histoire. L’actuelle ”crise des migrants” participe de ce projet : la noyade démographique des peuples européens.

 

Le soft génocide volontaire et nihiliste 

Les peuples européens sont subrepticement victimes d’une tentative de génocide, d’élimination démographique et culturelle, pilotée par leurs propres élites ethnomasochistes et xénophiles. Une première dans l’histoire. Les autorités françaises sont, avec les belges, les plus impliquées dans cette entreprise de soft génocide. Ce dernier est à la fois physique et culturel.

 

Enrobé par l’idéologie antiraciste, il suit pourtant un objectif racial et raciste : éliminer d’Europe, progressivement, – et en particulier de France – les populations autochtones. Les éliminer par cinq moyens : en favorisant une immigration de peuplement de provenance extra-européenne ; en décourageant la natalité des autochtones et en pénalisant les familles des classes moyennes ; en provoquant l’exil  des jeunes forces vives autochtones par des mesures de taxation dissuasive ; en privilégiant, sur les plans sociaux, économiques, juridiques et culturels, les populations d’origine extra-européenne par rapport aux autochtones ; en pénalisant et punissant toute opposition au projet global immigrationniste et toute entrave à son idéologie.

 

Certains à droite répètent que le ”système”, le pouvoir, l’État, les autorités de l’UE sont impuissants à maîtriser l’immigration massive et incontrôlée. Impuissants ? Ils sont très puissants au contraire et fort efficaces dans la réalisation de leur dessein : épuration ethnique de l’Europe, et de la France pour commencer.

 

En France, l’idéologie trotskiste joue un rôle central  dans cette entreprise, dont le PS bourgeois et gauchiste et son conseil, le think tank Terra Nova, sont les fers de lance. Un de ses dirigeants a récemment déclaré qu’il ne fallait pas trop s’inquiéter du vote FN parce qu’il allait décliner en proportion pour des raisons démographiques. C’est une stratégie subtile, cynique, élaborée. Les électeurs mal–pensants vont disparaître au profit de nouveaux. Ce ”grand remplacement” ethnique est souhaité.

Continuer la lecture de Un projet de génocide des peuples européens ?