Archives par mot-clé : remigration

Alger renvoie ses migrants vers le “sud” à grands coups de bottes

Comme quoi, la remigration c’est possible !

        En Algérie, des centaines de migrants subsahariens, hommes femmes et enfants, sont arrêtés dans la capitale depuis le 1er décembre, puis emmenés dans un camp. Dans la soirée de jeudi, des véhicules de gendarmerie et de police accompagnés de bus se sont rendus dans différents quartiers de la capitale. Les policiers sont entrés dans des bâtiments habités par des migrants subsahariens et leur ont demandé de monter dans les bus.

        Jeudi soir, plusieurs centaines de personnes sont regroupées dans un camp à la périphérie ouest d’Alger. Le camp est insalubre, les personnes arrêtées dorment à même le sol. Vendredi matin, les opérations policières recommencent. En fin de journée, plus de 1.400 personnes se trouvent dans le camp, selon les organisations de défense des migrants.

Continuer la lecture de Alger renvoie ses migrants vers le “sud” à grands coups de bottes

Montpellier. Discours d’Olivier Roudier (Porte-parole Ligue du Midi)

Manifestation de Montpellier le 08 octobre 2016 : “Halte au Coup d’Etat migratoire”

olivier-roudier   Mes amis vous le savez, les élections approchant, le gouvernement veut démanteler la jungle de Calais et les divers camps de la région parisienne. Cazeneuve a donc ordonné à ses préfets d’installer par tous les moyens ces quelques 12.000 clandestins dans tout le pays, au besoin en contournant les maires.

        Nous les connaissons ces 12 000 clandés… Ce sont ces sauvages que l’on voit à longueur d’écrans s’affronter à la barre de fer entre afghans ou soudanais… Ce sont ceux-là qui depuis des mois caillassent les forces de l’ordre, agressent les calaisiens et paralysent l’économie d’une région en entravant systématiquement le transport routier.

        Nous les connaissons et nous n’en voulons pas… Parole de chasseur : la vocation d’un migrateur c’est la remigration… et les migrants du préfet n’échapperont pas à la règle… S’ils veulent migrer, qu’ils migrent au Qatar ou en Arabie Saoudite… ou partout où le vent du désert les portera… mais ils ne s’installeront pas chez nous !!! Nous avons entendu la détresse du peuple de Calais : « Les clandestins sont un cancer! » Et plutôt que trancher dans le vif, Paris a organisé la métastase… qu’ils généralisent à tout le territoire.

Continuer la lecture de Montpellier. Discours d’Olivier Roudier (Porte-parole Ligue du Midi)

Le burkini symbole de l’hypocrisie républicaine

burkini

Le billet de Yann Vallerie

        Le maire (LR) de Cannes a donc pris un arrêté interdisant le port du burkini sur les plages de sa ville.* En Corse, une violente rixe a opposé des musulmans à des autochtones pour de simples photographies de femmes en burkini.

        La droite dans son ensemble, mais également une partie de la gauche laïcarde et républicaine, hurle au scandale, à l’asservissement de la femme, au retour à des valeurs rétrogrades, quand ça n’est pas à la complicité avec l’État islamique. Leurs propositions : de lourdes brimades pour les musulmans de France au prix d’une assimilation forcée. Assimilation impossible pour des musulmans dont la foi et la religion sont bien plus fortes que les «valeurs républicaines». Ces dernières – vidées de tout leur sens et rappelant à beaucoup le sang versé – laissent de marbre chacun d’entre nous, Européens de souche compris.

Continuer la lecture de Le burkini symbole de l’hypocrisie républicaine

Guerre ethnique… à qui le tour ?

pere-hamel-300x169[1]

Le billet de Llorenç Perrié Albanell

        Aujourd’hui c’est un prête de 84 ans qui a été égorgé pendant l’office dans l’église de Saint Etienne-du-Rouvray par un “fou d’Allah”, connu des services de renseignements, fiché S, munis d’un bracelet électronique. Demain à qui le tour ? Entrons-nous dans nos années plombs ? Surement, puisque le temps béni de « notre avant-guerre » est déjà loin, très loin derrière nous, à tel point que des générations d’européens ne savent même pas de quoi je parle tellement nous sommes habitués à vivre dans le chaos ethnique depuis des années. Un chaos causé par la caste politique corrompue et soumise à l’étranger.

        Si tu veux la paix, prépare la guerre, nous enseigne le vieil adage romain. Les jérémiades des « droits-de-l’hommistes » ont enseignées pendant des années aux jeunes européens une toute autre morale, celle de la soumission, de la haine de soi et du prochain, en faveur de l’amour et d’une soumission totale aux mœurs du lointain. Et maintenant le lointain est là, revendicatif, fort de nos faiblesses, barbare viril brandissant son étendard face à une population dévirilisée brandissant crayons de couleurs et bougies.

Continuer la lecture de Guerre ethnique… à qui le tour ?

« La migration est un cancer et Paris organise la dispersion des métastases »

Migrants Montpel 1[4]

Comme le sparadrap du capitaine Haddock, la question des migrants collera pour longtemps aux basques du gouvernement. Et ce ne sont pas les déclarations lénifiantes de Hollande « en sommet » vendredi avec Angela Merkel qui pourront y changer quelque chose. Comment peut on croire, en effet que Hollande pourrait prendre des décisions efficaces alors que, comme disait Wladimir Poutine, il n’a pas eu le courage de rabrouer Léonarda, une clandestine rom de 14 ans.

Et puis, tout le monde sait que la solution ne peut être qu’européenne et que c’est en amont qu’il faut arrêter le flot migratoire. Une dizaine de pays de l’est ( de la Macédoine à la Pologne) ont montré la voie en créant des zones de sécurité qui n’obéissent plus aux diktats américano-bruxellois. Car ces derniers n’ont qu’une idée, c’est d’imposer la dilution des pays d’Europe par le métissage. Cette opération concertée a été précédée d’un vaste travail d’influence à base de mensonges éhontés repris par les “gross merdias” et les élites auto-proclamées : “Ce sont des réfugiés, il faut appliquer le droit d’asile”, “Ce sont des syriens chassés par la guerre qu’a déclenché le bourreau Assad”, “Ces gens là sont des chrétiens, il n’y a pas d’islamistes parmi eux…”, “ Ils viennent en famille et sont trés diplômés… “ … jusqu’ aux mises en scène macabre autour du cadavre du petit Aylan sacrifié par son père sur une plage de Turquie ou celle des bouches-cousues des iraniens….

Soyons clairs, la jungle de Calais n’est pas peuplée de réfugiés francophones de l’Afrique du centre ou de l’ouest fuyant une situation post coloniale qui engagerait la France ; la jungle de Calais est composée d’iraniens issus d’un pays où viennent de se dérouler des élections, et qui n’est pas en guerre ; la jungle de Calais est peuplée d’Afghans, de Kurdes et d’Irakiens qui fuient des guerres qui sentent le pétrole américain; la jungle de Calais n’est pas composée de populations se préparant à aller combattre les tyrans africains ou moyen-orientaux; dans la jungle de Calais on s’exprime en anglais et les seuls qui parlent français sont les bénévoles qui portent à bouffer aux migrants et qui nettoient leurs excréments…

Continuer la lecture de « La migration est un cancer et Paris organise la dispersion des métastases »

Emeutes de 2005 : 10 ans après, hommage à la diversité… mépris de l’identité

  Le billet de Rémy Lebard

photo-lascars-1200

    Il y a 10 ans, en octobre 2005, à Clichy-sous-bois, Zyed et Bouna se réfugiaient dans un transformateur électrique pour échapper à la police avant de mourir électrocutés.

    Conséquences : des scènes d’émeutes dignes d’un pays en guerre civile avec des millions d’euros de dégâts et des blessés, notamment parmi les policiers dont certains atteints par balles. Les médias français ont d’abord évoqué ces émeutes avec des mots adoucis tels qu’« incidents », « mouvements de rue » ou « violences urbaines ». Au contraire, la presse étrangère, francophone (Canada, Suisse) ou non, parle immédiatement d’émeutes dues aux problèmes d’intégration ethnique. Les politiciens français, voire la société française, y sont parfois très durement critiqués.  Continuer la lecture de Emeutes de 2005 : 10 ans après, hommage à la diversité… mépris de l’identité