Archives par mot-clé : référendum

Demain, l’Italie…


Le billet de Franck Buleux

        Après la large victoire du « non » au référendum visant à la modification constitutionnelle proposée par le président du Conseil Mattéo Renzi, il est temps de recomposer une nouvelle majorité italienne. En effet, le 5 décembre dernier, blessé par sa défaite imposante face au « popolo », le leader du Parti démocrate (gauche italienne, PD) a démissionné de son mandat. Seule l’union des droites italiennes peut permettre, en cas de probables législatives anticipées, une nouvelle ère en Italie.

        En Europe, la victoire du Brexit et du « non » italien au projet de l’européiste Renzi ont largement démontré la réalité de la poussée des partis populistes. Qui a mené la campagne au Royaume-Uni ? L’UKIP (Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni) dont son ancien leader, Nigel Farage, pourrait-être nommé, selon mes sources, ambassadeur aux États-Unis. Nigel Farage a, en effet, conseillé, activement et positivement, la campagne de Donald Trump. Son retrait de la présidence de l’UKIP laisse augurer une telle solution si, bien entendu, la Premier ministre britannique, conservatrice, en est d’accord.

Continuer la lecture de Demain, l’Italie…

Les manifestants de la Ligue du Midi devant le futur centre d’accueil pour migrants

MigrantsMontpel2[1] (1)

Pseudos migrants, faux réfugiés, vrais clandestins, Montpellier dit Non !

 

Ce jeudi, en fin d’après-midi, la section de Montpellier de la Ligue du Midi a débarqué dans le quartier résidentiel Pompignane-Mermoz, proche du Lez, où un centre d’accueil pour migrants devrait ouvrir ses portes dans les prochains jours dans les locaux d’une résidence d’étudiants.Ce centre  sera installé dans les locaux du Cedip –327 rue du Moulin de Semalen derrière le lycée Mermoz-.Le personnel interrogé par les dirigeants de la Ligue a déclaré ne pas être au courant de ce projet. Deux banderoles dont l’une déclarait sans détour “Clandestins dehors” ont été déployées provoquant de nombreuses interrogations des voisins et riverains.  Continuer la lecture de Les manifestants de la Ligue du Midi devant le futur centre d’accueil pour migrants

Nouveau livre de Richard Roudier sur la réforme territoriale

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT À PROPOS DE LA RÉFORME TERRITORIALE

 

«Monsieur le Président, un gouvernement doit toujours avoir une méthode visible à chacun et celle-ci ne doit jamais paraître de son invention, sinon…

…sinon, il laissera infailliblement la place aux soupçons d’arbitraire ou d’arrangements louches. Ainsi, tout découpage territorial sera forcément suspect s’il n’obéit pas à une méthode vérifiable par tous, y compris jusqu’aux enfants des classes primaires… L’évidence est la vertu d’un découpage territorial ; l’obscurité est son crime, ne le savez-vous pas ?»
Contre la région découpée par F.Hollande au mépris de l’Histoire et de la Géographie, Richard Roudier propose un découpage identitaire selon les anciennes aires linguistiques mais corrigé par des aspects fonctionnels…

Richard Roudier – Lettre Ouverte au Président à propos de la réforme des régions, réponse au bazar anti-identitaire – 12€+ 3€ de frais de port – 125 pages

Pour commander cliquez ici

Mariage pour Tous: la Ligue du Midi ne lâche rien

la Ligue du Midi ne lâche rien
la Ligue du Midi ne lâche rien

   Le dimanche 5 mai avait lieu à Montpellier la grande manifestation régionale du collectif « La Manif pour tous » Languedoc-Roussillon. Plus de 1 700 personnes s’étaient données rendez-vous sur l’esplanade du Peyrou pour défiler jusqu’à la place de la Comédie afin de dénoncer l’adoption du mariage gay par le parlement. Aux cris d’ « un père, une mère… identitaire », une forte délégation d’adhérents héraultais, gardois et aveyronnais de la Ligue du Midi avaient fait le déplacement pour se joindre au cortège des manifestants et ainsi montrer leur attachement à la famille et refuser le diktat imposé au peuple.

   Un an après l’élection de François Hollande et dans un contexte de crise économique et sociale sans précédent, la mobilisation toujours croissante contre la politique de la gauche démontre un ras-le-bol global et légitime à l’encontre d’une idéologie post-soixante-huitarde complètement en inéquation avec la réalité. Faute de pouvoir ou de vouloir s’attaquer aux vrais problèmes socio-économiques-identitaires que traverse notre pays, le gouvernement fait le choix d’accélérer la destruction de notre identité aujourd’hui avec le « mariage pour tous » et demain avec le droit de vote des immigrés. N’hésitant pas à passer en force, nos gouvernants qui se veulent de grands démocrates, n’hésitent pas a recourir à des méthodes et des argumentations dignes de l’absolutisme.

   Traitant d’homophobes tous ceux qui osent s’élever contre cette loi, ou encore de xénophobes ceux qui défendent leur identité, les socialistes veulent empêcher toutes forme d’opposition pourtant nécessaire dans un débat démocratique qui se respecte.

   Aujourd’hui, l’heure est à la mobilisation totale… Il est grand temps de ne plus craindre pour notre futur. Bien au contraire, il faut désormais aller à sa rencontre et montrer, une bonne fois pour toutes, que nous ne laisserons plus rien passer. Dans ce printemps qui est en marche, les patriotes-identitaires de la Ligue du Midi seront toujours en tête. Dans les manifs, devant les permanences socialistes, dans les veillées citoyennes, nous ne lâcherons rien !!!

N.B: un grand organe de presse régional a cru bon d’écrire que la Ligue du Midi avait “initié” cette manifestation; évidemment il n’en est rien et nous laissons aux vaillants organisateurs de la LMPT leur prérogatives dans ce domaine.

Les deux phobies du préfet Bousiges !

Préfet Hugues Bousiges

   Monsieur le préfet du Gard a deux phobies majeures : le racisme et les fêtes votives, les secondes étant d’ailleurs à ses yeux la cause ou la conséquence de la première. Pour faire savant on pourrait dire que dans son esprit, les deux sont consubstantielles. Pourtant, sa démarche contre les fêtes n’a pas connu un grand succès en particulier en Petite Camargue, où face à la colère de la population, il avait du faire marche arrière dans sa volonté d’imposer le nouvel ordre moral édicté par le gouvernement, reconnaissant qu’il “n’avait pas les moyens de faire respecter la sécurité dans les fêtes”.

   Aujourd’hui, il semblerait que le préfet, qui n’est pas en tant que tel, élu, veuille remettre le couvert et tenter de briser une nouvelle fois la fierté autochtone. En effet, du 21 au 28 mars se tiendra dans le département, une « semaine de la fraternité et du bien vivre ensemble ». Derrière cette appellation mielleuse qui sent bon son “bobo-gaucho” parisien, se cache en réalité une véritable œuvre de propagande immigrationniste et anti-patriotique doublée d’un endoctrinement de notre jeunesse puisque 1 200 élèves du département ont été sollicités pour participer à cette mascarade idéologique.

   Bien entendu, monsieur Bousiges a déclaré que cette démarche se voulait “sans esprit polémique et partisan”, tout en méconnaissant le racisme anti-blanc ou anti-français. Pourtant force est de constater que les participants sont tout sauf apolitiques que ce soit le philosophe Régis Debray ou l’architecte Roland Castro, tout deux connus pour leurs engagements à l’extrême-gauche ou encore l’ex-footballeur Lilian Thuram, porte-parole de la Repentance qui lors de la coupe du monde de 1998, a voulu faire une photo avec uniquement les « blacks » de l’équipe de France.

   Monsieur Bousiges, vous qui n’êtes que de passage dans le Gard, plutôt que de gaspiller l’argent public pour imposer vos pulsions mondialistes, vous devriez vous préoccuper de l’insécurité galopante dans ce département, sujet qui semblerait correspondre avec les attributs de votre fonction: braquage de commerces, home et car-jacking, violence dans les cars, attaques en règle contre les pompiers et policiers, trafic de drogue dans les rues sans parler du grand remplacement de population…

   En attendant, cette “semaine” proprement dite, avec, en point d’orgue, une conférence de la LICRA, la machine bien huilée par la préfecture (c’est nous qui payons!) s’est déjà mise en route à Vauvert avec des thèmes aussi décalés que “Education contre le racisme” ou “Racisme et immigration” ainsi que le très provocateur “Ni valise, ni cercueil” que nos amis pied-noirs et harkis apprécieront…quoi qu’il en soit, Monsieur le préfet, vos leçons de pseudo-morale sur le multiculturalisme, nous n’en voulons pas !

Nous sommes ici Maîtres chez nous et, que cela vous convienne ou pas, nous avons bien l’intention de le rester.

Autoc Camarguais
Français, européens, camarguais et fiers de l’être! Autocollant de la Ligue du Midi pour la Camargue

La Ligue du Midi en première ligne contre le mariage homo

La Ligue du Midi a participé le samedi 2 février en Languedoc aux rassemblements contre la projet de loi, visant à ouvrir l’institution du mariage aux couples homos. La Ligue était présente en nombre sur Montpellier et sur Nîmes dans deux rassemblements importants qui réunirent plusieurs milliers de manifestants

Il est regrettable cependant qu’ aucune ligne précise ne se dégage de ces rassemblements et que les incantations puériles prennent le pas sur une véritable contestation des arguments avancés par le pouvoir. Richard Roudier tient à rappeler à cette occasion que les socialistes, une fois au pouvoir, sont friands de mesures lourdes de symboles : culpabilisation des classe moyennes, repentance, destruction de la cellule familiale… Il est fort probable que, dés la seconde quinzaine de février, ils vont remettre le couvert avec le droit de vote des étrangers. Car les socialistes et les lobbies qui les inspirent n’aiment pas le peuple : ils organisent la remise en cause radicale des fondements de notre société, ce qui a pour objectif de diluer notre identité.

Les Identitaires de la Ligue du Midi ont pu, au travers de ces manifestations, développer leurs arguments, nouer de nombreux contacts et populariser leur mot d’ordre : “la famille c’est notre identité”.

Protégeons nos enfants
Battons nous contre la merchandisation de la procréation
Défendons la famille, fondement majeur de notre identité

Manif¨PourTous à Nîmes

Manif¨PourTous à Montpellier