Archives par mot-clé : médias

La Novlangue (Orwell – 1984) : regarder le mal en face

Novlangue

 

Communiqué de la Ligue du Midi


Les médias participent activement à la construction de la réalité, ou à tout le moins, à une certaine forme de réalité. Les médias légitiment la matérialité d’une information, ils la rendent possible et de la sorte, départissent ce qui mérite d’être dit, présenté, exposé, de ce qui ne le mérite pas.

        La médiatisation est une objectivation ; elle en est même le point sacramentel. Elle confère sa dignité au fait qui est érigé ainsi en objet d’information. Littéralement et étymologiquement, informer, du latin « informare », consiste à « donner forme ». Les médias en conséquence, donnent forme et ils contribuent par le pouvoir de dire, de nommer, non seulement à l’existence, mais également à la qualification de cette existence puisqu’ils décident de classer un événement en fonction de grilles de lectures, les fameuses « rubriques ». Ils réinventent une grammaire et un vocabulaire nouveau.

        Les implications de ce processus tout à la fois sélectif et normatif peuvent être politiquement lourdes de conséquences : elles révèlent ce qui est digne de légitimité et désignent la nature d’une information. Combien de faits apparemment divers échappent-ils ainsi à une lecture plus politique ? Cet effet d’éviction résulte d’une mécanique dont la dimension idéologique se dissimule sous l’apparente neutralité de l’information… Or, il n’existe pas de neutralité axiologique dans la production de l’information, pas plus qu’il n’existe une information chimiquement pure de tout préjugé.

Continuer la lecture de La Novlangue (Orwell – 1984) : regarder le mal en face

Auto-censure des médias belges sur les manifestations pro-jihadistes suite aux attentats du 22 mars à Bruxelles

Maelbeeck[3]

D’après le journal Le Peuple de Bruxelles

    Le vice-premier ministre belge Jan Jambon (c’est son nom) homme politique de droite a reconnu que suite aux attentats de Bruxelles, des célébrations de rue et d’incitation au terrorisme ont eu lieu en plusieurs endroits de Belgique et qu’aucun média belge n’a relayé cette information. Il a même affirmé à l’occasion de cette remarque, que la Belgique avait un problème de jihadisme. CNN définit d’ailleurs la Belgique en ces termes : l’un des plus petits pays d’Europe, qui au niveau du continent, constitue la plus grande source par habitant de jihadistes combattant en Syrie et en Irak. Jambon a révélé qu’en février, les services de renseignement belges avaient signalé 451 citoyens jihadistes, mais que le profilage des jihadistes est inefficace.

    Il a  ensuite précisé que les jihadistes viennent de divers horizons, «y compris des médecins, avocats et… criminels de droit commun», et pas seulement de milieux pauvres. Il n’y a qu’un jihadiste sur six qui vienne d’un milieu pauvre en Belgique. Jambon réclame une meilleure coopération pan-européenne sur le terrorisme.

Continuer la lecture de Auto-censure des médias belges sur les manifestations pro-jihadistes suite aux attentats du 22 mars à Bruxelles