Archives par mot-clé : Laurent Perrié Albanell

Un communiqué de Resistència

catalan
Llorenç Perrié

        Réaction immédiate du mouvement régionaliste Resistència suite au communiqué de l’APLEC ( Associació per a l’Ensenyament del Català) dénonçant un fait « d’anti-catalanisme au collège de Pia ». De quoi s’agit-il ? Le collège de Pia refuse d’ouvrir pour la énième fois l’enseignement du catalan en 6e malgré la demande explicite et réitérée des familles.

        Un rendez-vous avec le Maire de Pia, M. Maffre, et la Directrice du Collège Jean Rous de Pia, Mme Pujol,  a été demandé par le président de Resistència, M. Perrié, afin de tirer cette affaire au clair le plus rapidement possible.

        Nous n’accepterons pas que la langue catalane soit une fois de plus marginalisée pour des raisons idéologiques obscures. Les heures sombres des hussards noirs de la République sont révolues. Les catalans seront informés dans les plus brefs délais de l’évolution de cette affaire.

        Entrez en #Resistencia soutenez-nous, Maîtres chez nous! Amos a casa nostra!
Page Facebook: Laurent Perrié 
Page Facebook: Resistència

Attentat sur les Champs-Élysées : Cachez cette “fiche S” que je ne saurais voir

armes
Une priorité : désarmer le peuple !

Le billet de Llorenç Perrié Albanell, président de Resistència

        Entendu le matin 20-6-17 sur BFMTV , une explication simple à propos d’une question simple que tout le monde se pose : Comment se fait-il que le terroriste qui a sévi hier aux Champs-Elysées était bénéficiaire d’une autorisation de détention d’arme tout en étant fiché S ?

        L’individu en effet était en possession de plusieurs armes de calibre 9mm, il affichait une radicalisation décomplexée et parait-il les gendarmes s’étaient intéressé à son cas. Dormez tranquilles citoyens, la République veille.

        On apprend avec surprise que seuls les citoyens « signalés » pour certains délits, bagarres, outrage à agent, infractions routières, se voient dans l’obligation de rendre leurs armes qu’ils avaient acquis réglementairement en étant membre d’un club de tir sportif ou d’une Association Communale de Chasse Agrée (ACCA).

Continuer la lecture de Attentat sur les Champs-Élysées : Cachez cette “fiche S” que je ne saurais voir

Premier tour de la présidentielle 2017 : ce qu’il faut retenir d’un point de vue local

Communiqué de Llorenç Perrié Albanell
Président de Resistència,
Candidat sur la deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales

Présidentielle 2017, Pays Catalan : Marine Le Pen 30,1%, Jean-Luc Mélenchon 21,1%. Il semblerait que le banquier d’affaire Emmanuel Macron, avec ses 18,5%, ne soit pas le messie que certains voudraient nous vendre. Les opportunistes qui ont rallié ce transfuge ont du souci à se faire pour les législatives : les gamélards de service ne lâcheront pas leur bifteck.

 

Le Pays Catalan, une terre populiste ?

        D’un point de vue d’un vote national, nous pouvons répondre par l’affirmative. En revanche nous savons par expérience qu’un vote à une élection locale s’accompagne toujours d’une érosion en termes de suffrages. Les attractions locales l’emportent toujours : clanisme, réseaux d’influences, fortes personnalités, clientélisme etc…

        Néanmoins les scores élevés de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon en terre catalane sont significatifs sur un point : Notre département n’est pas une terre acquise au centrisme mais bien aux populismes. Populismes ? Aussi curieux que cela puisse paraître pour certains, il existe bien un socle commun entre ces deux partis politiques qui réunissent à eux deux 51, 2% des suffrages. De quoi s’agit-il ? Il s’agit du refus de la domination de l’hyper-classe mondialiste, du diktat de l’Europe de Bruxelles et de la destruction du service public, chacun à sa manière et avec une finalité propre à son corpus doctrinal.

Continuer la lecture de Premier tour de la présidentielle 2017 : ce qu’il faut retenir d’un point de vue local

Guyane, Pays Catalan : points communs ?

Llorenç Perrié Albanell “Resistència”

       Depuis quelques jours la Guyane est le théâtre d’une montée de colère alimentée par des revendications qui ne sont pas trop éloignées de celles que l’on peut retrouver en Catalogne du Nord. Parmi celles-ci nous noterons quelques exemples :

        Une demande de fermeté envers l’insécurité galopante, liée à plusieurs facteurs. La Guyane a une frontière poreuse que les déshérités des pays voisins (Brésil, Surinam), attirés par les avantages sociaux d’une République française aux abois, n’hésitent pas à franchir illégalement.  S’ajoute à cela le trafic de drogue et l’augmentation de la pauvreté due à l’accroissement de la population immigrée au détriment des autochtones (emploi, logement, scolarité etc…)

        Nous voyons là une similitude avec le Pays Catalan qui, en plus de détenir un triste record en matière de chômage, est devenu une zone de passage, d’échange et de trafics en tous genres, générant son lot d’insécurité, certes moindre qu’en Guyane, mais de plus en plus préoccupant.

Continuer la lecture de Guyane, Pays Catalan : points communs ?

Galette des Rois militante pour Resistència

Banderole de Resistència devant la mairie de Sainte Marie de la Mer


Un communiqué de Resistència (resistenciacatnord@gmail.com)

        Les militants de Resistència, renforcés par une équipe de la Ligue du Midi menée par Richard Roudier,  se sont réunis ce samedi 7 janvier 2017 pour une après-midi militante et festive.

        Le rendez-vous était fixé à 14h00 à Sainte Marie de la Mer pour un tractage massif afin de dénoncer pour la seconde fois l’accueil forcé d’immigrés clandestins dans cette commune. Les militants ont été agréablement surpris de voir que leur premier passage a fait des émules. En effet un accueil chaleureux leur a été réservé au détour de quelques ruelles,  ce qui a donné l’occasion de développer les thématiques de combat de notre mouvement politique dans des débats animé et enthousiastes.

        Pendant ce temps, une seconde équipe était chargée de coller les nouvelles affiches de Resistència avec les slogans suivants :

Continuer la lecture de Galette des Rois militante pour Resistència

Catalogne : le référendum pour l’indépendance suspendu par le Tribunal Constitutionnel espagnol

Llorenç Perrié Albanell, président de Resistència

 

        Encore un coup dur pour le souverainisme catalan. Après Carme Forcadell, présidente indépendantiste du Parlement autonome de Catalogne, poursuivie pour « désobéissance » pour avoir permis le vote d’une feuille de route en faveur de la mise en place d’un processus d’indépendance pour la Catalogne en octobre dernier, c’est au tour du président de la Generalitat de Catalunya, Carles Puigdemont, ainsi que d’autres responsables politiques catalans d’être « rappelés à l’ordre » par le Tribunal Constitutionnel. Ce dernier leur demande de faire leur “devoir d’empêcher ou de paralyser toute initiative qui suppose d’ignorer ou d’éluder la suspension” du référendum.

        Le Tribunal Constitutionnel oublie un détail de taille, Carles Puigdemont a pris ses fonctions en début d’année avec une feuille de route claire : mettre en place les institutions nécessaires à l’indépendance de la Catalogne au deuxième semestre 2017. Nommé pour accomplir cette tâche, il a déclaré à maintes reprises vouloir organiser cette consultation, avec ou sans l’autorisation de Madrid.

Continuer la lecture de Catalogne : le référendum pour l’indépendance suspendu par le Tribunal Constitutionnel espagnol