Archives par mot-clé : identitaire

Montpellier. Intervention de Llorenç Perrié Albanell

perrie44

Manifestation de Montpellier le 8 oct. 2016 : “Halte au Coup d’état migratoire”

        » Notre continent subit actuellement un des plus considérables bouleversements de son histoire. Il se trouve aux prises d’une guerre sournoise qui ne porte pas son nom. Le but de ce conflit est la destruction programmée des populations autochtones. Elles doivent être submergées, métissées et, à long terme, totalement remplacées.

        Le régime jacobino-mondialiste avance en conquérant dans ce qu’il considère comme ses « provinces », où il s’imagine déverser ses flots ininterrompus d’immigrés sans rencontrer d’hostilités. Seulement le peuple s’organise et descend dans la rue comme nous le faisons aujourd’hui à Montpellier.

        Militant, cadre de parti politique, membre d’association, simple citoyen, malgré vos différences vous êtes l’avant-garde de l’armée populaire qui se dresse face aux collabos. C’est un combat long et difficile qui nous attend. Mais ce combat est nécessaire, il en va de la survie de ce que nous sommes.

Continuer la lecture de Montpellier. Intervention de Llorenç Perrié Albanell

Mme Delga, la région Occitanie n’a pas besoin d’une sous-marque, elle doit porter la marque identitaire des Occitans et des Catalans !

Vera-Perrié-Roudier[3]

Occitanie-Pays Catalan : l‘éditorial de Richard Roudier et Llorenç Perrié Albanell

        Comme son mentor de l’Elysée, la présidente de la région LRMP rechigne à prendre des décisions; dans notre cas d’espèce, elle balance entre logique démocratique et déni identitaire. On vient d’apprendre ce mercredi sur le site du Midi Libre que Carole Delga a adressé la délibération qui sera votée ce vendredi 24 juin en assemblée plénière concernant le nom de la région. Puisque Occitanie est arrivée en tête, c’est cette appellation qui sera proposée, logique démocratique… seulement il manquait une entourloupe, le déni identitaire, c’est à ce moment-là que surgit la pantalonnade du jour, une de plus: le nom de la région comportera un sous-titre: Pyrénées-Méditerranée…  en référence au choix des politiciens et des affairistes…

        Toujours selon le Midi Libre, il est précisé que la « communication institutionnelle de la Région fera une référence permanente aux Pyrénées et à la Méditerranée »… pathétique !  Non seulement ce signe marque d’une part  une soumission complète aux marchands du temple  -entendre ici un discret cénacle composé d’acteurs économiques- et laisse supposer également que l’on prend les touristes et autres investisseurs pour des jambons que l’on infantilise en leur pointant presque avec le doigt sur la carte notre position géographique. D’autant plus que si l’on veut être puriste on pourra objecter que les Pyrénées dépassent largement notre région à l’ouest… quant à la Méditerranée chacun sait qu’elle baigne des rivages autant exotiques qu’ensanglantés….

Continuer la lecture de Mme Delga, la région Occitanie n’a pas besoin d’une sous-marque, elle doit porter la marque identitaire des Occitans et des Catalans !

L’homme providentiel, c’est vous !

!cid_ii_152db0bbc20db263[2]

 La tribune Libre de Thierry la fronde

 

11/02/2016 – 17h35 Montpellier (Lengadoc Info) – Il parait que les Français attendent un parti ou un homme providentiels pour les sauver du marasme généralisé actuel. Le constat dudit marasme a été fait moult fois, point n’est besoin de le développer à nouveau. En revanche, allons droit au but : le parti et l’homme providentiels n’existent pas ou plutôt, l’homme providentiel est chacun de nous. Chacun doit donc agir et adopter un comportement à la hauteur de la période troublée et des risques quotidiens potentiels.

 

Petit bréviaire en 7 points pour vivre et agir par les temps qui courent.

 

Ouvrir les yeux : observer son environnement, les racailles qui font la loi, les incivilités qui se multiplient, les politiciens qui renoncent, achètent temporairement un semblant de paix sociale, voire pourchassent les patriotes légitimement exacerbés. Dans la même veine, s’informer en dehors des médias serviles et complaisants avec le pouvoir perverti en place (internet et les réseaux sociaux restent une très bonne alternative).

Ouvrir la bouche : s’exprimer calmement mais fermement dans ses cercles de vie, travail, amical, associatif. Ne plus subir sans broncher le matraquage ambiant des cerveaux. Développer son esprit critique et son courage intellectuel.

Serrer les poings : être déterminé à se défendre individuellement en cas d’agression. S’inscrire à des sports si possible d’autodéfense pour développer la confiance en soi et la possibilité de rendre coup pour coup. Ceci est indispensable notamment pour les femmes qui sont les premières victimes dans une époque où la galanterie et l’esprit chevaleresque ont bien diminué. Elles devront se défendre souvent seules.

Continuer la lecture de L’homme providentiel, c’est vous !

En Catalogne, l’union des patriotes triomphe !

Catalogne[2]

 

Le 27 septembre sera désormais une date historique pour la Catalogne. Les élections régionales qui ont eu lieu ce dimanche ont vu toutes les forces nationalistes catalanes s’unir dans un seul et même but, l’indépendance d’une nation et la reconnaissance d’une identité.

Avec une très forte participation (77% de votants), les forces indépendantistes ont obtenu 72 sièges soit la majorité absolue au parlement régional. Une légitimité qui donne les moyens politiques aux Catalans d’avancer désormais de manière irrésistible vers l’indépendance. Un vote d’autant plus historique qui a vu les Catalans aussi bien de droite que de gauche faire abstraction de leurs différences idéologiques. Ce vote n’était pas un combat pour ou contre le libéralisme, pour ou contre l’Union Européenne, pour ou contre la mondialisation. Ce vote était un vote profondément identitaire !

D’ailleurs, les adversaires des identités en sont bien conscients. De Barack Obama à la Commission européenne en passant par la chancelière allemande, Angela Merkel et David Cameron, tous ont été unanimes dans leur opposition à l’indépendance catalane démontrant ainsi leur mépris pour la démocratie et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Nicolas Sarkozy qui avait fait le déplacement à Madrid avait soutenu les conservateurs, lesquels ont été laminés en remportant seulement 11 sièges; même chose pour les gauchos Bobo-mondialistes de Podemos crédités du même nombre de sièges.

Il n’ y a qu’à examiner ce matin les réactions dépitées et haineuses de l’ensemble des médias et des politiciens stipendiés par le système – à l’exception notable de Gilbert Collard qui a déclaré : “dans un monde où l’on a voulu gommer les identités, l’histoire réapparaît et s’impose” – pour comprendre  la position des Identitaires de la Ligue du midi qui affirment que, face à de tels adversaires, tous les identitaires doivent apporter leur soutien à ce peuple catalan qui a trouvé la force de se soulever et qui plus est de façon pacifique.

Belle claque administrée à la clique universaliste…