1er tour: beaucoup de perdants et un gagnant

perdants

        Passons rapidement sur le PS qui a réussi, enfin, au bout de 40 ans de rafistolage à faire imploser “la gauche de papa”. Félicitations à Benoit -le nain Simplet- et son entrée en campagne sous le signe du “pétard” et du “revenu universel” et Comme l’a dit Montebourg : ‘’quand on fait la campagne des verts, on fait le score des verts’’. La messe est dite, le PS a vécu, bon débarras.

Sens Commun, les tartuffes se sont démasqués

        “Sens Commun le mal nommé”, comme nous le suggère une de nos fidèles lectrice puisqu’ils n’ont démontré aucun bon sens. Tartuffes assurément, car comment qualifier autrement leurs dirigeants qui se sont lamentablement vautrés dans la fange en assurant la promotion de l’escroc FILLION au nom de valeurs morales. Puis une fois déconfits se sont misérablement échappés par la porte dérobée en n’appelant pas à voter MACRON mais sans toutefois donner d’autre consigne et surtout pas celle de voter pour Marine LE PEN.

        Cette pathétique casuistique démontre la hiérarchie des valeurs qui est la leur : l’Europe, l’Euro et leurs petites économies avant tout, quitte à sacrifier la souveraineté de la FRANCE, quitte à ne pas faire obstacle à MACRON promoteur déclaré du grand remplacement, de la mondialisation marchande, du pire matérialisme contraire à la nature de l’Homme et quitte à laisser se poursuivre la submersion migratoire de la FRANCE.

(suite…)

“Sens commun” : idiots utiles des musulmans

commun

Le billet de Robert Langlois:

       En politique, c’est comme dans les systèmes d’équation il vient toujours un moment où tout se simplifie. Nous y sommes, l’équation du vote de SENS COMMUN pour FILLON est résolue, elle s’est simplifiée toute seule.

        En voici le résultat :

        FILLON, le candidat supporté (hissé au cric à la primaire de la droite) par SENS COMMUN a donné la même consigne de vote que les Musulmans de France (anciennement UOIF). Les deux ont appelé à voter MACRON pour faire barrage à Marine LE PEN. Voilà, c’est tout simple, telle est la réduction ultime à laquelle a conduit l’engagement de certains apprentis sorciers dans cette campagne.

        Bravo, bravo et encore bravo. Amis catholiques, vous pourrez donc remercier les irresponsables qui vous ont fourrés, et nous tous avec, dans cette nasse. Car si vous écoutez François FILLON, vous allez appliquer la consigne qui complet le mieux à Tarik RAMADAN et aux frères musulmans, celle qui va détruire les dernières défenses qui nous restent et leur ouvrir le pays. Car Tarik RAMADAN, les frères musulmans et l’UOIF savent exactement comment conquérir la FRANCE. Eux sont des politiques de très haut niveau, eux avancent sans effort dans l’espace politique que leur livrent depuis des décennies les sociaux libéraux coalisés et, en cette occasion historique exceptionnelle, les idiots utiles de SENS COMMUN. Eux savent que MACRON est leur meilleur candidat, celui qui va faire le vide devant eux.

        Avec le concours de FILLON, MACRON va être élu. Alors voici en vrac ce qui nous attendra.

(suite…)

Affaire Fillon : le tueur s’appelle Macron

        Le ”Pénélopegate”, comme disent les journalistes, l’affaire des emplois supposés fictifs de l’épouse et des enfants de François Fillon, qui risque de l’éliminer du second tour de la présidentielle, peut permettre, contre toute attente, à la gauche de reconquérir l’Élysée, malgré le catastrophique quinquennat de François Hollande. Mais qui veut donc tuer Fillon ? Dans toute enquête, il faut se demander : à qui profite le crime ? Seconde question : qui était le plus apte à le commettre, en envoyant des documents au Canard enchaîné ? Si les deux réponses coïncident, l’enquêteur déduira que le coupable est certainement celui qui correspond aux deux critères. Dans l’affaire Fillon, l’initiateur probable est un certain Emmanuel Macron. Mais il a deux complices : Hollande aidé de son secrétaire Jouyet.

Macron, ancien ministre de l’Économie, était le seul délateur possible.

        Comme le député LR Éric Ciotti l’a remarqué, les révélations du Canard enchaîné sur les salaires et emplois de Mme Pénélope Fillon et des deux enfants du couple pour le Sénat, comme les informations – les fuites – sur les salaires de la précitée à la Revue des Deux Mondes (propriété d’un ami de M. Fillon) ne pouvaient provenir que de Bercy, le ministère de l’Économie et des Finances. En effet cette administration est la seule à posséder toutes les données financières, documents fiscaux et déclarations salariales, dont l’Élysée ne dispose  pas. Or M. Macron a dirigé ce ministère. Quelle coïncidence ! Il était le seul des candidats à la présidentielle à connaître le dossier Fillon de A à Z.

(suite…)

IVG, instrument du « Grand Remplacement » ?

Docteur Alain De Peretti
Président de Vigilance Halal

 

Le billet d’Alain de Peretti

Par un télescopage de l’actualité l’avortement est revenu sur le devant de la scène lors des primaires de la droite et surtout du vote de la loi sur le délit d’entrave sur internet (comme s’il n’y avait rien de plus urgent à traiter !).

        Première remarque, l’avortement est devenu un dogme religieux où, au delà du politiquement correct, tout «suspect» de déviance est obligé de faire son autocritique publique, comme s’y est résolu avec une certaine docilité François Fillon, à l’occasion d’un procès stalinien même s’il s’est déroulé sous une forme soft. Il lui a quand même été reproché son « intime conviction » alors que ses actes étaient conformes à la doxa. Nous mesurons ainsi la dégradation de la liberté de parole et, plus grave encore, de pensée, qui pointe son nez dans nombre de procès intentés par la bien-pensance aux dissidents.

(suite…)