Archives par mot-clé : El-khomri

Dernier train pour sauver le pays par la voie démocratique

dernier

Le billet de Robert Langlois

 

      Chers amis, on va être très clair, l’ethno mathématique fait que dans 5 ans il ne sera définitivement plus possible pour un parti politique de gagner les élections présidentielles en France sans composer avec la communauté musulmane et en réalité avec l’Islam conquérant ; c’est à dire sans faire entrer la charia dans notre pays.

        On voit déjà depuis longtemps comment à l’échelle locale les partis politiques de pouvoir jouent le vote communautaire et comment le communautarisme musulman arrive à s’imposer aux élections communales, départementales ou régionales. Partout à l’échelon local, le fait communautaire est représenté et impose sa volonté. Soit au grand jour par des élus issus de l’immigration, soit plus généralement de manière occulte par des compromissions d’élus de souche qui se soumettent.

        Même au gouvernement, le communautarisme musulman a voix au chapitre et impose déjà ses volontés. Des ministres ont promu des lois qui, soit détruisent la communauté nationale et la fragilisent (Taubira – El Khomri), soit ouvrent la porte à l’islamisation dès l’enfance (Vallaud Belkacem). Le fait n’est pas récent, il était déjà à l’œuvre de manière plus occulte depuis des décennies. Simplement cette fois ci, il est devenu plus puissant et donc peut s’assumer avec arrogance au grand jour.

Continuer la lecture de Dernier train pour sauver le pays par la voie démocratique

Des contes à dormir (de nuit) debout

debout

Le billet de Pieter KERSTENS

        Ce qui au départ devait être un vaste mouvement d’indignés et d’opposants de toutes origines, face à la loi El-Khomri, s’est rapidement transformé en nébuleuse ultragauchiste et anarchiste. Effectivement et au fil des semaines ce forum censé ouvert à toutes les opinions a exclu ceux des contestataires qui ne communiaient pas dans le credo de la Nouvelle Religion Droits-de-l’Hommiste et de « la convergence des luttes » des minorités (tel Alain Finkielkraut).

        Depuis fin mars, on assiste Place de la République à des scènes grotesques de diarrhées verbales de charlatans proclamés humanistes, à l’attention d’un public de bouffons et de zozos, idiots utiles du Régime qui les jettera après usage, comme un vieux Kleenex.

        Il y a quelques semaines, j’ai pu y voir des anarchistes, des gauchistes et des activistes pro-palestiniens (le pouvoir est au bout du fusil), des “zadistes” et des “chavistes”, des “écolo-bobos” et des intellos marxistes, des gourous tiers-mondistes et des adeptes de la “gôche-caviar”, un concentré de tarés ultra minoritaires rêvant d’un nouveau mai 1968 pour casser l’ordre établi. Peu de travailleurs et d’ouvriers d’usine, pas de cheminots ou de paysans, encore moins de commerçants ou de caissières de supermarchés.

Continuer la lecture de Des contes à dormir (de nuit) debout