Archives par mot-clé : burkini

Sur la plage de Palavas, face à la mobilisation, le burkini n’a pas fait recette !

Burkini

Depuis les événements de Sisco en Corse, la prise de conscience de la population française est montée d’un cran. Après de nombreux arrêtés d’interdiction pris par des stations balnéaires, c’est dans notre région d’Occitanie où pour la première fois, sur le continent, se déroulait une manifestation populaire visant à s’opposer à la stratégie de conquête du terrain par les islamistes : viande halal, voile, burka, alimentation, cantines, piscines et …burkini (en fait une véritable tentative de “chariarisation”). Pour assurer le succès de ce rassemblement, la Ligue du Midi et le Front National étaient venus en soutien aux jeunes Palavasiens organisateurs de cette manifestation de plage qui fut un véritable succès et qui devrait faire école.

 

Le compte-rendu de Maurice Vidal

        Signe des temps ? En plein été, les plages françaises ne sont plus uniquement des lieux de baignade et de jeux : elles sont aussi des lieux d’autodéfense nationale, comme ce fut le cas en ce dimanche 21 août, à Palavas-les-Flots, dans l’Hérault, où de jeunes Palavasiens ont organisé, de 12 heures à 13 heures, une marche à même le sable pour dénoncer le port du burkini et soutenir les communes qui ont eu la lucidité et le courage de l’interdire.

        Car la lucidité et le courage semblent, en l’occurrence, avoir fait défaut au maire de Palavas, qui a déclaré ne pas vouloir prendre d’arrêté anti-burkini, cette décision ne relevant, à ses yeux, que de l’Etat. C’est oublier cependant qu’au Cap d’Ail, aux Saintes-Maries-de-la-Mer, au Touquet, à Cannes, Nice, Villeneuve-Loubet, Sisco, Mandelieu, Oye-Plage, Leucate… le port du burkini est interdit par arrêté municipal.

Continuer la lecture de Sur la plage de Palavas, face à la mobilisation, le burkini n’a pas fait recette !

Le burkini symbole de l’hypocrisie républicaine

burkini

Le billet de Yann Vallerie

        Le maire (LR) de Cannes a donc pris un arrêté interdisant le port du burkini sur les plages de sa ville.* En Corse, une violente rixe a opposé des musulmans à des autochtones pour de simples photographies de femmes en burkini.

        La droite dans son ensemble, mais également une partie de la gauche laïcarde et républicaine, hurle au scandale, à l’asservissement de la femme, au retour à des valeurs rétrogrades, quand ça n’est pas à la complicité avec l’État islamique. Leurs propositions : de lourdes brimades pour les musulmans de France au prix d’une assimilation forcée. Assimilation impossible pour des musulmans dont la foi et la religion sont bien plus fortes que les «valeurs républicaines». Ces dernières – vidées de tout leur sens et rappelant à beaucoup le sang versé – laissent de marbre chacun d’entre nous, Européens de souche compris.

Continuer la lecture de Le burkini symbole de l’hypocrisie républicaine

Quand des musulmans entendent « privatiser » une plage publique pour en faire un lieu communautaire (sauf qu’on est en Corse…)

haute-corse-que-sait-de-la-rixe-de-sisco-sur-fond-de-burkini

      Une violente rixe a éclaté samedi 13 août 2016, en fin d’après-midi, à Sisco, en Haute-Corse. Au départ, un groupe de Maghrébins agressant violemment des jeunes autochtones et des touristes, puis une réaction très ferme des hommes du village dans la foulée. Bilan : plusieurs blessés de chaque côté. Quelques mois après les événements d’Ajaccio et de la cité de l’Empereur, c’est donc à la région de Bastia de connaitre un affrontement à caractère communautaire, entre Corses et Maghrébins, quelques jours après l’affrontement de Rennes entre Rennais et immigrés.

        Voici le témoignage d’une mère de famille corse présente au moment des faits :

        “ Ce soir nos enfants sont en état de choc ! Ils étaient tranquilles à la crique comme chaque jour, armés de leurs… serviettes de plage. Le tort de nos enfants aujourd’hui : être en train de regarder de loin, de leur rocher, une population musulmane (environ 10 personnes) prenant le bain avec des femmes en burkini. Ces derniers ont alors commencé à caillasser des touristes qui prenaient le paysage en photo (ils se sont sentis « visés » par l’objectif).

Continuer la lecture de Quand des musulmans entendent « privatiser » une plage publique pour en faire un lieu communautaire (sauf qu’on est en Corse…)