Sondage du quotidien l’Indépendant : 60 % en faveur du nom “Occitanie-Pays Catalan”

Ce mercredi 13 avril 2016 à 10H30 du matin, le sondage lancé hier par le quotidien l’Indépendant annonçait 60% de votants favorables à l’appellation Occitanie-Pays Catalan alors que la proposition du maire de Perpignan Pyrénées-Méditerranée ne recueillait, à l’heure où nous écrivons, que seulement 16 % ce qui traduit une aspiration profondément identitaire de la population ainsi qu’un  rejet de de toutes les combines mondialistes soutenues par les multi-nationales.

Nous invitons nos sympathisants et tous les défenseurs de la cause catalane à donner leur préférence, sachant que le sondage se poursuit, mais que le scrutin officiel ne démarrera que le 9 mai pour s’arrêter le 10  juin.

 

Autocollant-V3
Autocollants en vente sur la boutique

Nouveau nom de région: la proposition de la Ligue du Midi réintégrée !

Richard et Laurent

“Fiers de notre identité”
Nous venons de remporter une première victoire :
La région réintègre la proposition

de la Ligue du Midi

 

Occitanie Pays Catalan

 

Depuis le début cette campagne pour le nom de la région nous avions une entière confiance dans la justesse de notre proposition, conscients que le nom de notre région se devait d’être porteur d’une connotation charnelle que chacun des habitants portait au plus profond de ses tripes.

    Nous venons de franchir une étape. La parole est maintenant au peuple. La région a sélectionné 5 noms qui sont par ordre alphabétique: Languedoc, Languedoc-Pyrénées, Occitanie, Occitanie-Pays Catalan et Pyrénées-Méditerranée. Il est bien évident que pour la Ligue du Midi, c’est une première victoire puisque sa proposition qui n’avait pas été retenue par le “Comité du nom” a été réintégré dans le choix final suite à une action de terrain dans le “Pays Catalan”. Il est clair que les politiciens de la région n’ont pas souhaité se heurter à une fronde comme celle qui avait balayé, jadis, la Septimanie de feu Georges Frèche. (suite…)

Affrontements inter-ethniques entre Turcs et Kurdes sur la Place de la Comédie à Montpellier

648x415_pro-kurdes-pro-erdogan-affrontes-place-comedie-apres-rassemblement-degenere[2]

Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, écrit au Préfet :

“Non, Monsieur le Préfet, notre peuple n’a pas envie de voir des étrangers importer chez nous un nouveau conflit moyen-oriental !”

le 11/04/16

Monsieur le Préfet,

    Dimanche 10 avril 2016, en début d’après-midi alors que les terrasses des cafés de la place de la Comédie étaient bondées en raison d’un soleil radieux, quelle ne fut pas la surprise des consommateurs et badauds à l’arrivée de plusieurs centaines de manifestants turcs venus de tout le sud en provenance de Perpignan, Toulouse, Marseille, Béziers.

    Cette manifestation de soutien au président de la Turquie avait quelques chose de surréaliste dans notre pays quand on sait que Recep Tayyep Erdogan est un tyran, ennemi des libertés publiques, pourfendeur de la presse, négateur du génocide arménien, propagandiste de la charia, qui se permet de donner des leçons lorsqu’en Europe, un groupe musical le brocarde dans une chansonnette et qui se livre à un chantage sordide vis à vis des Européens sur fond d’immigration…

(suite…)

Futur nom de la région : l’identité catalane méprisée

Perrié[4]

Communiqué de Llorenç Perrié Albanell

    Nous apprenons dans un article publié par France Bleu Roussillon, le lundi 4 avril 2016, que le fameux (ou funeste) Comité du Nom, composé d’une trentaine de personnes issues de la société civile,  s’est réuni le même jour à Carcassonne pour débattre et entériné la liste des noms qui seront proposés aux habitants du nouvel ensemble.
   
    Comme l’affirme Joan Bécat, sociétaire de l’Institut Catalan de Recherche en Sciences Sociales (ICRESS) de l’Université de Perpinyà, présent lors des débats, «on va demander aux gens de voter pour un nom qui ne prend pas en compte leur identité ». Effectivement, parmi les huit noms sélectionnés nous pouvons citer depuis hier un échantillonnage qui a fuité, parmi lesquels : Languedoc, Terre d’Oc, Occitanie, Pyrénées-Méditerranée, Languedoc-Pyrénées, Pays d’Oc, Midi, Occitanie Roussillon. Mais point d’Occitanie-Pays catalan ou de Catalogne! Le comité du nom devient ainsi le Comité du NON à l’identité catalane.

(suite…)

Parce que nous sommes fiers de notre Identité, notre région c’est « Occitanie-Pays catalan »

Région%20Rouge[7] (1)

    A dire vrai, nous n’avons pas été surpris de l’attitude du comité du nom, diligentée par les services de la région aux ordres de Carole Delga. Les politiciens professionnels aiment bien s’entourer de « Comités Théodule » aux quels ils pourront, le cas échéant, faire porter le chapeau pendant qu’ils opéreront une de ces volte-face dont ils ont le secret.
       
    Les socialistes ont toujours fait des promesses aux autonomistes ou régionalistes pendant les campagnes électorales avant de les laisser tomber une fois élus et Mme Carole Delga ne fait ni mieux ni pire que François Mitterrand en 1981. Au train où vont les choses et si nous ne renversons pas la vapeur, nous nous orientons vers une dénomination à caractère essentiellement géographique du type « Languedoc-Pyrénées-Méditerranée » qui aurait l’onction des multinationales, comme l’a avoué le Conseil Economique et social, mais qui renverrait à la poubelle de l’histoire nos identités et nos racines.
      

     La seule réponse que l’on puisse apporter au pouvoir jacobin et centralisateur, c’est la lutte sur le terrain. N’oublions pas que, quel que soit le résultat de la votation, c’est l’assemblée régionale qui aura le dernier mot et au delà ce sera le Conseil d’Etat qui prendra la décision définitive c’est dire si les dés sont pipés. Quant à nous, nous restons droits dans nos bottes et nous l’avons déjà démontré ce mardi 5 avril en apposant à Montpellier la banderole « Occitanie- Pays catalan » et en illuminant  l’hôtel de région en rouge et jaune.

Richard Roudier
Président de la Ligue du Midi
Région%20jaune[4] (1)