Comment le laxisme de l’administration peut pourrir la vie d’un village

Une des victimes
Une des victimes

 Corneilla la Rivière (66)

Corneilla la Rivière est un charmant village agro-touristique situé en bordure de la Têt, à quelques kilomètres à l’ouest de Perpignan sur la route des stations de ski. Il vient de s’y dérouler ce qu’il est convenu d’appeler un fait divers, mais qui n’en est pas forcément un. Vendredi, en fin d’après-midi, un couple de villageois, Noël un vigneron, et Nathalie, une gérante d’un centre équestre a été violemment agressé par un groupe de de 4 ou 5 personnes issues d’une famille d’allogènes. Un adjoint au maire de la commune arrivé pour apaiser les tensions a été projeté à terre et roué de coups. Les deux victimes ont été hospitalisées à Perpignan avec de nombreuses fractures à la face. Ils déposeront plainte dés leur sortie.

        On pourrait croire à un banal différend entre voisins (un problème d’arrosage), mais l’affaire remonte à plusieurs mois. Les autorités avaient été avisées de la menace qui pesait sur le couple sans réellement la prendre au sérieux. Des signalements avaient été effectués à plusieurs reprises du fait de la pratique religieuse radicale de ce « berger » et de nombreuses plaintes auraient été déposées en raison d’un comportement agressif vis-à-vis des habitants du village.

Continuer la lecture de Comment le laxisme de l’administration peut pourrir la vie d’un village

Faites connaître notre site, partagez !

Conférence du Cercle Català del Rosselló sur la nouvelle région

 Animée par Llorenç perrié Albanell

Salle comble pour le Cercle Català del Rosselló qui organisait une conférence ce vendredi 20 mai 2016 à Pia. Le thème abordé : nouvelle région : Quel nom ? Quel statut ? Quelles compétences ? Le conférencier de la soirée, Llorenç Perrié Albanell, est intervenu non pas en qualité de président de l’association, mais en son nom propre afin de respecter la ligne apolitique de l’association et les avis éventuellement divergents.

    C’est devant un auditoire attentif qu’il a minutieusement détaillé les dangers d’une non-représentativité nominative du peuple catalan dans le choix de la désignation du nom de la nouvelle région. Tout en rappelant également que « si pour certains le nom de la nouvelle région peut être considéré comme secondaire – car selon eux le nom ne fait pas « la chose » – la chose, en revanche, sans un nom qui définit clairement une identité distincte, rendra d’autres combats plus difficile, comme par exemple celui pour l’obtention d’un statut particulier ; ce qui se résume encore une fois à la logique implacable de nier la forme pour évacuer le fond ». 

Continuer la lecture de Conférence du Cercle Català del Rosselló sur la nouvelle région

Faites connaître notre site, partagez !

Fier de notre Identité je vote pour “Occitanie-Pays-Catalan”

vote

Richard Roudier

(Président de la Ligue du Midi avec le bandeau de la campagne)

Pour voter par internet : allez sur le site dédié (vous avez jusqu’au 10 juin 2016)

http://www.regionlrmp.fr/le-nom-de-ma-region

Peuvent voter : toute personne âgée de 15 ans minimum habitant dans la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées ou ayant des attaches dans celle-ci.

Pour que votre choix soit pris en compte : vous devez classer la totalité des 5 propositions par ordre de préférence de 1 à 5, sans ex æquo (1 désignant le nom qui vous plaît le plus, 2 pour votre deuxième choix…)

Pour que votre choix identitaire soit efficace  : vous devez inscrire en 1 Occitanie-Pays-Catalan et en 2 Occitanie puis les 3 autres noms.

vote

Faites connaître notre site, partagez !

Opération “Stop-Racailles” de la Ligue du Midi

rondes

  L’insécurité est-elle en train de franchir un cap à Montpellier avec la multiplication des agressions violentes avec armes ?

    C’est la question posée mardi soir, dans un tract par les Identitaires de la Ligue du Midi. On se souvient que dans la nuit de vendredi à samedi, un jeune étudiant patriote a été violemment pris à parti dans le quartier de la gare par trois « jeunes », alors qu’il attendait, le tramway avec son amie…  Menaces avec un un couteau, vol d’un portable, nombreux coups au visage lorsqu’il a tenté de protéger sa petite amie.

    La veille, un patron de bar du centre-ville avait, lui aussi, été sauvagement agressé par cinq « jeunes », armés de matraques. Celui-ci s’en est sorti avec trois fractures au visage, le nerf facial écrasé, un ulcère à l’œil et une « jambe gauche bien amochée ».

    Récemment, ce sont des contrôleurs de la TAM qui ont dû faire face aux menaces et au racisme anti-blanc – « sale français de merde » – par un « jeune » sorti tout droit de prison cinq jours avant. Si l’on rajoute à ceci le bordel de « Nuit debout » et les exactions des manifestants-casseurs de vitrines, de mobilier urbain et de flics, on comprend que le public hésite à sortir le soir.

Continuer la lecture de Opération “Stop-Racailles” de la Ligue du Midi

Faites connaître notre site, partagez !

Grande procession en l’honneur de saint Martin

ocw5q82fgngcdzxresbm

Communiqué de presse de l’association Oriflammes

Paris, le 3 mai 2016 :

Grande procession en l’honneur de saint Martin à Paris samedi 21 mai 2016.

 

Samedi 21 mai 2016 : procession en l’honneur de saint Martin à Paris

Dans le cadre des célébrations du 1700ème anniversaire de la naissance de saint Martin (316-2016), une grande procession partira de l’église Sainte-Elisabeth de Hongrie (Paris 3ème) pour arriver à l’église Saint-Germain l’Auxerrois (Paris 1er).

✛ Un témoignage d’espérance et de confiance Acte d’espérance et de foi, cette procession se veut également un témoignage de civilisation, animée d’un esprit de rassemblement et de confiance en nos valeurs et notre histoire commune. Continuer la lecture de Grande procession en l’honneur de saint Martin

Faites connaître notre site, partagez !

Sortie du magazine Éléments N°160 : Je suis la guerre

Éléments

15/05/2016 – 05H45 France(Breizh-info.com) – Ce samedi 14 mai, le nouveau numéro du magazine bimestriel Éléments est sorti, avec un dossier central intitulé « je suis la guerre ».

Editorial : Une société flottante

Dans un récent numéro du Débat, Marcel Gauchet fait une intéressante remarque. « Étrange moment historique que celui où nous vivons, écrit-il : tout le monde sent ou sait peu ou prou qu’il n’est pas possible de continuer par-devant, et cependant rien ne se passe. Nos sociétés sont entraînées par un mécanisme tellement puissant et les esprits enfermés dans un cadre de pensée à ce point contraignant qu’ils anesthésient les consciences et refoulent le doute général. Quelques phases d’éveil viennent bien secouer de temps à autre cette torpeur conformiste. L’abîme entrevu décourage vite les velléités correctrices et le cours ordinaire repart de plus belle ».

Voici en effet des années, des décennies peut-être, qu’on répète que « ça ne peut plus durer », que « ça va craquer », que « nous sommes en 1788 », qu’« on danse sur un volcan ». Et pourtant, tout continue. Les crises sont de plus en plus violentes, le corps social se désagrège toujours plus, l’avenir est toujours plus menaçant, mais le « changement » est toujours renvoyé à plus tard. Tout se passe comme si la majorité des citoyens avait intériorisé le message subliminal que distillent tous les médias, à savoir que l’histoire est finie, l’imagination humaine épuisée et qu’on ne peut plus désormais changer de société. On se traîne, on grogne, on déprime, mais on vit plus que jamais sous l’horizon de la fatalité. Le désespoir n’engendre que la résignation. Continuer la lecture de Sortie du magazine Éléments N°160 : Je suis la guerre

Faites connaître notre site, partagez !